Devenez actionnaire d'aqui.fr

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

09/12/21 : Le département des Pyrénées-Atlantiques est placé en vigilance météo ORANGE pluie-inondation, à compter de ce jeudi 9 décembre 2021 à 15h00 jusqu’au vendredi 10 décembre 2021 à 10h00 au moins. La préfecture appelle à la vigilance.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/22 | H5N1 : L'épizootie se poursuit dans les Landes

    Lire

    L’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 continue de progresser à partir de foyers apparus dans la commune de Malaussanne (64) puis Mant (40). Au 14 janvier, 110 foyers ont été confirmés H5N1 et 33 suspicions d’influenza aviaire sont en attente de confirmation de leur caractère hautement pathogène par le Laboratoire National de Référence. À ce jour, près de 170 000 volailles et 115 000 palmipèdes ont été abattus au sein des exploitations, auxquels il faut ajouter 260 000 palmipèdes et 60 000 volailles euthanasiés au titre du dépeuplement préventif.

  • 14/01/22 | Dès le printemps, destinations soleil depuis Limoges

    Lire

    A partir du 27 mars et jusqu'au 26 octobre, Ryanair va desservir au départ de l'Aéroport de Limoges les mercredis et dimanches Marrakech. En outre, l'Aéroport va proposer 2 vols par semaine à destination d'Ajaccio entre avril et octobre avec la compagnie Volotéa. Les billets pour ces destinations sont d'ores et déjà disponibles sur le site des compagnies.

  • 14/01/22 | Une nouvelle exposition au Musée d’Ethnographie de l’université de Bordeaux

    Lire

    À partir du 17 janvier, et jusqu'en mai 2023, « la Fabrique des Innovations, les coulisses de la recherche en santé » ouvre ses portes au sein du MEB, rue Élie Gintrac à Bordeaux. L’exposition se consacre aux mécanismes amenant à l’émergence des innovations médicales expliqués grâce à des vidéos, des objets scientifiques, des intervenants, des exemples concrets, des ouvrages et un jeu géant. Du lundi au jeudi de 14h à 18h et le vendredi de 10h à 12h. Renseignements et réservation : 05.57.57.31.61.

  • 14/01/22 | Le premier centre scolaire transfontalier inauguré à San Sebastian

    Lire

    Repoussée une première fois en raison de la pandémie liée au Covid-19, l’inauguration de Larrun, premier centre scolaire transfrontalier, se tient ce vendredi 14 janvier à Donostia-San Sebastian. Alain Rousset y participera au côté de Jean-Louis Nembrini, vice-président en charge de l'orientation, de l'éducation et de la jeunesse. Ouverte en septembre 2020, l’école basée sur les 3 langues officielles du Pays Basque - le Français, le Basque et le Castillan - compte actuellement 77 élèves. Plus d’infos : www.larrun.org.

  • 13/01/22 | Disparition de Gilles Delluc, l'un des plus grands connaisseurs de Lascaux

    Lire

    C'était peut être le plus grand spécialiste de la grotte de Lascaux, le préhistorien Gilles Delluc est décédé mardi 7 janvier à l'âge de 87 ans. Médecin de profession, c’est pour sa passion de la préhistoire et de l’art paléolithique qu’il était particulièrement connu. Il a étudié avec son épouse Brigitte de façon approfondie les trésors de Lascaux. Il est ainsi devenu, depuis les années 1970, l’un des tout meilleurs connaisseurs de la grotte. Cette expertise l’avait conduit à être sollicité pour accompagner la réalisation des fac-similés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Nuit des Relais, une course solidaire pour les femmes victimes de violences

03/07/2019 | Jeudi 4 juillet à 20h, l’espace Darwin accueille les participants d’une course solidaire organisée par la Fondation des Femmes

1

Chaque mois, le nombre de victimes grimpe, immuablement. Février, 20. Mai, 53. Juin, 66. Depuis le début de l’année, 66 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon ou ancien compagnon. Une tragédie qui ne s’arrête pas, dont nous sommes les témoins impuissants. Impuissants, vraiment ? Pour la Fondation des Femmes, nous pouvons tous agir. La clé : donner les moyens aux associations de terrain pour aider les femmes victimes de violences.

Les moyens alloués par le ministère et les collectivités locales sont réduits d’une année à l’autre. Depuis 2014, la Fondation des Femmes se mobilise pour récolter des fonds et les reverser intégralement aux associations. D’autant que la demande explose suite à #MeToo. La Nuit des Relais est l’évènement phare de cette collecte de fonds. Organisée à Paris depuis 2016, c’est une course solidaire. Les particuliers, les entreprises ou encore les associations peuvent participer. Les membres de chaque équipe doivent collecter en amont de l’évènement 500€ minimum et se passer un témoin toutes les huit minutes pendant deux heures lors de la soirée. Pour la première fois, l’évènement a lieu à Bordeaux grâce à l’investissement des bénévoles locales.

 

 
Nuit des relais Paris

Jeudi 4 juillet, à l’espace Darwin, environ 400 personnes vont participer à la course. L’objectif : récolter 40 000 € de dons pour les reverser à des associations de Nouvelle-Aquitaine. Consultées en amont, elles ont choisi de cibler le soutien de la Fondation sur le financement d’ateliers qui participent à la reconstruction physique et psychique des femmes victimes de violence. Sous l’emprise de leur compagnon, ces femmes perdent confiance en elles. Des groupes de paroles, de la danse thérapie, du yoga sont autant d’activités possibles pour se reconstruire. Un acte essentiel lorsqu’elles veulent retrouver un emploi et sortir du schéma de violence. Comme l’explique Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, le but est d’aider « les femmes victimes de violences à redevenir fortes, actives, dans la vie, heureuses et bien dans leur peau ! » Depuis 2016, les éditions de la Nuit des Relais ont réuni 4000 participants, récolté 330 000 € et soutenu 40 projets.

 

 

Fight for dignity, de la résilience à l’empowerment

 

Fight for dignity, crédit photo Géraldine Aresteanu
 

L’association Fight for dignity a participé à la Nuit des Relais l’année dernière. Leur projet se fonde sur la pratique du karaté avec la méthode Fisher, élaborée par Laurence Fisher en République démocratique du Congo avec les femmes soignées par le Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018. Les ateliers ont lieu à la Maison des femmes de Saint Denis, où les femmes suivent un parcours de soin. Comme nous l’explique Sabine Salmon, directrice de l’association, cette méthode est adaptée aux femmes qui ont subi des traumatismes corporels pour les aider à se réapproprier leur corps dont elles ne sentent plus l’existence, à se regarder et retrouver confiance en elles. L’activité est financée par des fonds privés de la Fondation de France et la Fondation des Femmes. L’association peut ainsi mener une recherche action en partenariat avec l’université de Strasbourg pour démontrer l’impact positif de cette pratique.

 

 

Toutes à l’abri, mettre la rue en pause

 

Toutes à l'abri

 

Une jeune association bordelaise va soumettre son projet à la Fondation des Femmes cette année. Fondée il y a un an par Marie Cathy Médar et Berthille Moreau Printemps, Toutes à l’abri est un accueil de jour pour les femmes sans domicile fixe. Dans une petite maison, une quinzaine de femmes peuvent se retrouver pour mettre la rue en pause. Berthille Moreau Printemps nous explique que " faire face à la vie dans la rue quand on est une femme, c’est faire face à un nombre de violences incalculable. C’est un moment de calme où elles ne sont pas directement soumises à un tas de questions. On gagne leur confiance, elles peuvent discuter d’elles-mêmes. » Une psychologue anime un groupe de paroles et une esthéticienne des ateliers beauté. « Prendre soin de soi, se réapproprier son corps, c’est important. Vivre dehors, c’est avoir un corps qui appartient à tout le monde. » Ces femmes confient que le plus agréable pour elles, c’est la douche. Un rare moment où elles sont seules. « Parler ça aide beaucoup, mais se retrouver seule avec soi-même ça fait aussi beaucoup de bien. » confient-elles aux bénévoles. Elles peuvent venir avec leurs enfants et participer à la vie de la maison, ce qui les aide pour retrouver autonomie et confiance en elles.

L’association est entièrement financée par des dons. Elles espèrent décrocher des appels à projet pour pérenniser leurs actions. Vous pouvez les rencontrer demain soir à leur stand à l’espace Darwin. Elles mettent à disposition un bac de récupération de produits périodiques.

 

 

Plus d’informations sur https://nuitdesrelais.org/

 

Prochaine Nuit des Relais à Paris le 25 novembre au Grand Palais.

 

Léa Calleau
Par Léa Calleau

Crédit Photo : Nuit des relais

Partager sur Facebook
Vu par vous
5865
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !