Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La plate-forme numérique de la rive droite de Bordeaux s'élabore, au moins dans les esprits

17/02/2010 |

Beaucoup de participants sont venus à Lormont ce 12 février 2010 pour assister à la restitution des travaux de la co-construction de la rive droite numérique

Le Grand Projet des Villes de la Rive Droite de l'agglomération Bordelaise est certes le projet de renouvellement urbain d'envergure que l'on connaît, mais il n'est pas que cela. L'enjeu, c'est aussi la réappropriation du territoire par ses acteurs et ses habitants, notamment via l'outil du numérique. D'où l'idée lancée il y a un an de « Co-construire la rive droite [numérique] ». Ce projet expérimental, piloté par le GPV avec la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), les laboratoires ADES et MICA de l' Université de Bordeaux 3 et avec le soutien d'Aquitaine Europe Communication (AEC), tenait son premier bilan ce mardi 17 février à l'espace citoyen Génicart à Lormont.

Après un an de réflexions, de recherches, d'études statistiques et d'expérimentations sous forme d'ateliers, on en vient à la conclusion rassurante, énoncée par François Vergnon, Directeur de la Cyber base de Cenon, selon laquelle « même si a priori le numérique déshumanise, au final on revient toujours sur les gens ». Mieux, avec le projet de plate-forme numérique tel qu'il est envisagé, chacun constate qu'il rapproche les individus, et à travers eux les territoires; il les fédère autour de projets communs qu'ils n'auraient eu l'idée de monter seuls. Qu'ils soient élus, personnels municipaux, associatifs ou initiateurs du projet, tous sont manifestement ravis de ces premières constatations. Désormais, tout le monde en est convaincu : la plate-forme d'innovation numérique et sociale est souhaitable, sur un territoire numérique révélé.

L'"e-réputation" de la rive droite est préservée
Sur ce territoire, composé des villes de Bassens, Cenon, Floirac et Lormont, le diagnostic numérique réalisé par l'AEC révèle que si les communes du GPV présentent des retards en matière d'équipement, certains usages y sont pourtant plus répandus qu'à l'échelle de la Gironde ou de la région. Par exemple, l'accès à Internet par un téléphone mobile, la messagerie instantanée ou encore les sites communautaires.
Quant aux profils des internautes du Web 2.0 évoquant la Rive Droite dans leurs messages, ce sont les jeunes qui arrivent en tête, suivi d'une forte présence de « l'habitant « lambda » » et une implication non négligeable des acteurs économiques. Cette étude réalisée par le laboratoire MICA de l'Université Bordeaux 3 a également le mérite de tordre le coup à certains clichés sur la jeunesse des quartiers, puisque les jeunes en questions utilisent « un ton neutre ou positif sur leur environnement, associé à une communication de bonne civilité » précise l'étude. Hormis quelques médias mal intentionnés, l' « e-réputation » de la rive droite est donc préservée. Le terreau numérique est donc plutôt bon pour le projet envisagé...

Imaginer les services urbains de demain
Enfin, c'est l'équipe de la 27ème Région, en résidence durant trois semaines à la Cyber base de Cenon, qui a eu la difficile tâche de réfléchir à une méthode de mobilisation collective autour de ce projet de plate-forme numérique. En trois semaines et deux ateliers de mise en pratique, ils sont parvenus à rendre l'idée de la plate-forme, non seulement visible mais aussi enthousiasmante pour les citoyens, les fonctionnaires municipaux et les associations ayant participé à ces ateliers. Ils ont, ensemble, commencé à imaginer les services urbains de demain, envisageables via la plate-forme. Pourquoi pas une agence de presse rive droite ? un réseau basé sur le troc de savoir-faire ? ou encore un audioguide basé sur les témoignages des habitants, téléchargeable sur la fameuse plate-forme ?
Cela dit, la plate-forme n'existe pas encore, la deuxième étape de sa « co-construction » est en cours d'enclenchement par la FING. Cette deuxième phase consistera à poursuivre cette démarche de rencontres et de débats via des ateliers créatifs dans lesquels seront associés les habitants et les acteurs du territoire. Six thèmes sont pour l'instant proposés à réflexion, parmi eux « produire nos propres médias locaux », « mon quartier, mon immeuble, ma ville, ma vie », "les activités culturelles et sportives du territoire" ou encore « le développement économique, PME-PMI, artisans, commerçants... »

Solène Méric

(1) La 27ème Région joue le rôle de "labo de transformation publique" pour les 26 régions de France. Son activité passe par la veille, la prospective créative, la production de publications, et l'expérimentation sociale à travers le programme "Territoires en Résidences". Lancée en 2008, elle est incubée à la FING et co-financée par l'Association des Régions de France, la Caisse des Dépôts et la Commision européenne.

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
867
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !