17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La presse, à la recherche d'un modèle économique sur le Web

22/09/2013 | Pierre Haski (Rue 89), Eric Scherer (France télévision), Jacques Rosselin (Courier international), Eric Bullet (Ouest-France) étaient au colloque d'Aqui

Le colloque d'Aqui a rassemblé de nombreuses personnalités et près de 200 lecteurs

Succès d'audience croissant, mais faibles recettes publicitaires. Depuis plusieurs années, la presse est à la recherche d'un modèle économique sur le Web. Faut-il que l'information soit 100% payante ou semi payante comme au New York Times ? La bonne formule n'est pas simple à trouver. Car, les lecteurs ont pris l'habitude depuis le début des années 2000 que l'information soit gratuite. Pendant une journée l'équipe d'Aqui.fr, dirigée par Joël Aubert, a réuni des experts du secteur lors du colloque qu'elle organise sur le thème "l'information de qualité à l'heure du low cost", au Rocher de Palmer à Cenon, avec le soutien de l'association des amis d'aqui!, les Aquinautes.

Ces dernières années, la presse quotidienne, qu'elle soit régionale ou nationale, n'a cessé de perdre des lecteurs sur le papier. Les derniers chiffres de l'OJD (Organisme de contrôle de diffusion de la presse) donnent le vertige. En un an, Libération a perdu la moitié de ses lecteurs, Le Monde aussi a subi des pertes importantes, Le Figaro a chuté de 15%. Pour la première fois de son histoire, même Ouest-France, premier quotidien en France, a été déficitaire en 2012. Dans le même temps, ces journaux voient leur audience grimper sur la toile, mais la publicité sur Internet rapporte bien moins, que sur le papier et peine à décoller. Comme l'a fait remarquer le politologue, Roland Cayrol, dans le monde, il n'y a guère que le New York Times, qui semble faire école avec son modèle semi-payant, en limitant l'accès gratuit à seulement 10 articles par mois aux Internautes. Une manière de donner envie d'acheter des articles, qui fonctionne. "En France Médiapart, entièrement payant, est à l'équilibre, mais je ne crois pas que ce modèle soit reproductible. Il est lié à la personnalité de Edwy Plenel, ancien directeur de la rédaction du Monde", a souligné Jean-Marie Charon, sociologue des médias. Au niveau local, Dijonscope a mis la clé sous la porte, au moment, où le site est devenu payant. Quant à Rue 89, 100% gratuit, "il y a un moment où les pure players comme les nôtres manquent de fonds pour se développer", nous a confié son fondateur, Pierre Haski. D'où le rachat par le groupe du Nouvel Observateur. 

A Ouest-France, on investit sur le numérique... et le papier Si l'on en croit Eric Scherer, directeur de la prospective à France Télévisions, "le papier est mort". Pourtant, Ouest-France vient de réaliser des investissements conséquents sur le Web et le papier. Désormais, les 530 journalistes du quotidien régional sont tous hyper-connectés. "Equipés d’Iphone, ils doivent eux-mêmes monter de petites vidéos sur leur téléphone, de courtes vidéos de 40 secondes, avec deux plans et une déclaration. Au total, 40 vidéos sont postées par la rédaction chaque jour", nous a expliqué Eric Bullet, rédacteur en chef délégué à l’information numérique à Ouest-France. Dans le même temps, le journal a continué d'investir sur le papier. "On a créé 13 éditions ces 5 dernières années. On a aussi investi dans des rotatives, pour remplacer des plus anciennes installées en 1972", a-t-il indiqué. Pour autant, Eric Bullet ne sait guère ce que l'avenir nous réserve, tant les Internautes sont des lecteurs difficiles à fidéliser. "Même nous, nous pouvons mourir", a-t-il rappelé. Une chose est sûre, "seule la qualité sauvera le journalisme", a souligné Roland Cayrol, président d'honneur des Aquinautes. D'ailleurs, si les lecteurs préfèrent www.lefigaro.fr à www.lemonde.fr, c'est parce que le Figaro propose de vrais papiers sur son site quand Le Monde reprend essentiellement des dépêches d'agences. A cet égard, selon lui, le seul modèle économique pertinent est celui du New York Times. Roland Cayrol a également ouvert des pistes intéressantes pour le prochain colloque d'Aqui : impliquer les associations aux débats, élargir le cercle de lecteurs présents. Des idées séduisantes, qui ont trouvé écho auprès de Joël Aubert, directeur d'Aqui.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
922
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !