aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La presse hebdomadaire régionale en conclave à Biarritz

29/05/2015 | C'est "la Semaine du Pays basque" qui a accueilli cette année sur la Côte basque le 42e congrès de la SPHR qui a procédé à la nomination d'un nouveau président: Vincent David.

Congres presse départementale

La Une de "Phrases directes", le quotidien du congrès du Syndicat de la presse hebdomadaire qui se tient depuis jeudi et aujourd'hui encore à Biarritz l'indiquait: "Mission ultime pour le nouveau président Vincent David: surfer dans le sillon de son prédécesseur Eric Lejeune tout en recherchant la vague qui maintiendra la Presse hebdomadaire régionale hors de l'eau. Mais gare aux requins". Cette image carte postale inspirée par la Côte basque illustre bien les défis pressants qui se font jour, pour la presse papier. Un signe? L'hebdo basque qui accueillait tous ces titres a, pour la première fois, fait des bénéfices

 

En ce jeudi matin, c'est l'adjoint au maire, Guy Lafite qui a ouvert le 42e congrès de la presse hebdomadaire régionale présidée jusqu'à ce jour par Eric Lejeune et auquel a succédé  lors de l'assemblée générale de ce jeudi Vincent David, président directeur du groupe "Courrier français". Guy Lafite représentait le maire de la ville Michel Veunac, car celui-ci était officiellement, "empêché par un déplacement imprévu". Mais les journalistes, qu'ils soient de la presse quotidienne ou hebdomadaire, ne pouvaient ignorer qu'au petit matin, des armes et des explosifs pouvant appartenir à ETA avaient été découvertes dans une villa de maître occupée par une architecte et son compagnon... Au coeur de la ville de Michel Veunac.

Dans son discours, Guy Lafite a souligné ce point commun entre les élus et les journalistes de région: un lien de proximité avec leur territoire.  Une activité difficile, solide car indispensable auprès des gens, mais qui pose question sur l'évolution des moyens d'informations. Quel modèle économique? Comment combiner l'information dématérialisée et le papier. Puis, plus politique, il évoqua les relations, parfois compliquées, élus-journalistes, la responsabilité de la presse, reflet d'un territoire qui ne doit pas être que le reflet de ce territoire mais garder une certaine distance. " C'est votre rôle que de faire office de poil à gratter", mais il faut savoir aussi garder des distances, du recul sur l'info. " Et de faire évidemment allusion à l'emballement médiatique qui a accompagné les (malheureuses) péripéties de l'Aviron Bayonnais et du Biarritz Olympique.

Du pain béni pour les organisateurs que cette introduction, car cette révolution des usages était la teneur du débat qui suivait, présenté par Bruno Hocquart de Turtot, directeur de ce syndicat qui représente 280 titres différents et  animé par Florent Rimbert.  Equation à résoudre: dans une société  l'information n'a jamais connu une telle profusion, disponible partout et à tout moment, avec une multiplication de supports, comment répondre à cette véritable révolution des usages? Et des usagers, des consommateurs d'info, avec. D'autant que la plupart des  hebdomadaires départementaux ou régionaux ont pris du retard dans la valse des techniques nouvelles, souvent par manque de moyens financiers.

Les ravages dans un premier temps et la remise en question du papier par les technologies nouvelles sont illustrées par ces imprimeurs de Roto Centre à Orléans qui tenaient un stand de partenaires à Biarritz. Ils assuraient, jusque il n'y a guère, la sortie de "Paru-vendu" balayé en quelques années par toute la kirielle de sites d'annonces gratuites sur le web. L'un de ses co-gérants, Marc Ducatillon se rappelle: "Nous avions un chiffre d'affaires de 9 millions d'euros, celui-ci est descendu à 2,5 millions. Nous avons du nous battre et nous sommes orientés vers une presse spécialisée. Dans les domaines agricole et hôtelier entre autres. Nous sommes parvenus à remonter la pente. Avec 15 employés nous avons atteints 3,5 million de CA, soit un exercice d'1 million d'euros de progression et sommes en négociation pour un deuxième centre d'impression à Amiens. A terme,  nous espérons porter nos effectifs à 45 personnes." La douloureuse mésaventure de "Paru vendu" les a obligés à tout remettre en question. A commencer par eux mêmes.

Hubert De Caslou: de "La Semaine du Pays basque" à "Air et Cosmos"

C'est l'hebdomadaire "La Semaine du Pays basque" qui accueillait ce congrès de la presse hebdomadaire régionale. Créé à la fin de l'été de 1993 par Roland Machenaud, acquis en 1998 par le groupe "Sud Ouest", Hubert de Caslou en a racheté la majorité des part avant de l'acquérir totalement en 2009. (sur notgre photo avec Vincent David et Guy Lafite) Cet hebdomadaire qui compte 7 permanents et 26 correspondants a acquis sa notoriété grâce à un grand esprit d'indépendance, pour ne pas dire parfois d'impertinence. Son tirage varie de 6 000 à 8 000 exemplaires l'été. Il a enfouché aussi les techniqDavid, De Caslou, Lafiteues nouvelles à traves une newsletter quotdienne envoyée à plus de 10 000 contacts, une appli Iphone et androïd. "Pour la première fois, la Semaine a connu son premier solde positif en 2013, depuis sa création", remarque son propriétaire... De quoi apporter un souffle d'optimisme pour cette  presse hebdomadaire régionale?

"Pour moi, ce congrès est l'occasion, pour la Semaine et mon équipe, de montrer aux acteurs locaux, politiques, économique qu'il existe sur l'ensemble du territoire et en France des acteurs qui agissent en hyper proximité, acteurs d'information certes, mais surtout  des acteurs de développement et de territoire." exprime Hubert de Caslou. De manière plus large, quand 200 patrons de presse de territoire se rassemblent c'est l'occasion de lancer un message aussi à tous ceux qui pensent que la solution consistant à la construction de grandes régions que j'appellerais 'hors sol' ne répondront certainement pas à toutes les probèmatiques qui se posent au niveau le plus proche de la vie quotidienne des hommes et des femmes qui vivent dans ce territoire. Nous, à la Semaine, on est résolument d'ici, c'est à dire porteurs des valeurs du Pays basque, d'identité basque, fiere et sereine, dans un environnement aux valeurs chrétiennes. La Semaine est un média non prosélyte, ouvert et qui fait de la confrontation des idées et des opinions un fer de lance."

Depuis 2013, Hubert De Caslou a aussi repris la revue aéronautique "Air et Cosmos". A un mur du son, pourrait-on penser,  de la vie locale et paisible du Pays basque.  "Non pas vraiment. Je crois à la force des communautés qui veulent construire des territoires, qui sont aujourd'hui, soit géographiques, soit thématiques. L'aéronautique est une communauté extrèmement forte, passionnée, très professionelle et fer de lance d'une éconnomie conquérante. Je dirais  que la stratégie d'"Air et Cosmos" est un mouvement qui part des territoires et va vers l'international, à  l'export. Il est l'acteur de valorisation et de développement de cette industrie avec, je dirais, un regard amical et affectueux pour toutes les sociétés aéronautiques  du Pays Basque et du sud de l'Aquitaine qui font déjà l'objet de traitement dans ses colonnes. Un exemple? Pierre Oteiza sera présent aux côtés d'"Air et Cosmos" au prochain Salon du Bourget. Il n'y a pas de succès qui ne s'appuie sur une véritable dynamique collective."

Aujourd'hui, le serpent de mer: l'avenir de la presse locale

Aujourd'hui, grand forum en fin de matinée avec la question qui revient comme un serpent de mer, un sparadrap : "L'avenir de la presse locale". Quel visage aura-t-elle donc demain? On pourrait presque ajouter insolemment, cet après-midi, tant elle est fulgurante. Patrick Eveno, professeur de la Sorbonne, spécialiste des medias et président de l'OJD, qui offre les plus gros stress aux patrons de presse à la lecture des chiffres de diffusion sera présent. Et bien entouré: Joël Aubert, directeur du site d'informations régionales aqui.fr et ancien directeur de la rédaction du grand quotidien régional "Sud Ouest'; Patrick Venries, directeur général délégué de ce même groupe "Sud Ouest", après avoir vécu la presse quotidienne régionale, la PQR, au groupe La Dépêche du Midi; Cécile Dupont, "La Gazette Ariégeoise" et Thierry du Par, économiste et auteur de "Economie de proximité et de revitalisation des territoires. Que son devenir soit vite inscrit dans le marbre. Comme disaient les typos à l'époque dans les imprimeries ou dans les ateliers de la presse écrite

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
956
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !