Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux: la question du logement habite les esprits à Arc en rêve

13/07/2012 | L'exposition 50000* donne un avant-goût du projet "50000 logements autour des axes de transports collectifs" conduit par la CUB

photo expo 50000*, arc en rêve, 9 juillet 2012, grande

Plus beau, plus grand, moins cher. Rien à voir avec une publicité mensongère, rien du tout. Le propos est sérieux et en passe de n'être plus un simple propos mais une réalité urbaine. L'exposition 50000*, inaugurée ce lundi 9 juillet dans la grande galerie du centre d'architecture d'Arc en rêve, est à voir comme une étape, une phase dans le projet "50000 logements autour des axes de transports collectifs", projet mené par la Communauté Urbaine de Bordeaux. Au-delà de son aspect muséal, cette toute première présentation publique se veut aussi une manière de sensibiliser les visiteurs aux conditions d'évolution de la métropole bordelaise.

Le projet "50000 logements autour des axes de transports collectifs" ne date pas d'aujourd'hui. Depuis deux ans maintenant, en 2010, la CUB a lancé cette opération d'envergure avec trois étapes successives: avis d'appel public à la concurrence, annonce du choix des candidats admis à dialoguer et enfin, temps du dialogue compétitif avec les équipes. 50000*, c'est donc le travail de cinq équipes pluridisciplinaires composées d'architectes, d'urbanistes, de paysagistes et d'économistes; ils ont ainsi exploré le territoire bordelais et décrypté ses potentiels depuis septembre 2010. Et ces cinq équipes, les voici: 51N4E+GRAU, Alexandre Chemetoff et associés, l'AUC, Lacaton et Vassal et OMA/Rem Koolhaas-Clément Blanchet, cinq agences et autant de regards sur Bordeaux, autant de perspectives et de stratégies pour faire de la métropole une ville où l'habiter sert l'habitant sans dénaturer la Nature, un vaste programme en somme. Pour Francine Fort, directrice générale d'Arc en rêve, "50000* s'inscrit dans l'action menée par arc en rêve sur les mutations qui travaillent nos territoires et nos sociétés contemporaines", insistant ainsi sur le caractère double de cette exposition qui est à la fois une commande artistique (d'où le gonflable crée par Hans-Walter Müller, à découvrir sur les quais du 9 au 24 juillet) et une commande politique. Comme le souligne Christine Bost, vice-présidente de la CUB chargée de l'urbanisme, "ce projet, c'est une philosophie de travail assez atypique, réfléchir la métropole sur grande échelle pour en faire avant tout un lieu de l'habiter où le qualitatif s'allie au quantitatif, c'est rare." Voilà qui est dit.

Autant de projets qui contribuent à l'attractivité de plus en plus forte de la région bordelaise.

Que les choses soient claires, avec ce projet, il ne s'agit pas de faire de Bordeaux une ville millionnaire à tout prix. Il s'agit davantage de créer une cohérence entre la ville-centre et sa périphérie, comment faire en sorte que la prolongation des lignes de tramway vers la périphérie ne favorise pas un étalement urbain désordonné? Comment envisager cette nouvelle culture de la métropole en faisant en sorte que le logement et la Nature soient deux mots qui aillent bien ensemble? Voici quelques-unes des questions que se sont posées les cinq équipes responsables de ce projet singuler. Pour l'équipe 51N4E/GRAU, dont le projet occupe la première salle de l'exposition, l'approche se veut respectueuse des qualités du territoire et la prise en compte du paysage est essentielle; plus concrètement, l'objectif est ici de rechercher dans le paysage la possibilité de l'habiter, envisageant ainsi une production rapide de logements, dont un maximum au contact de la nature. Pour Freek Persyn, l'un des fondateurs de l'agence 51N4E, "ce travail est une expérimentation et l'impression de flou qui en découle et porteuse, elle motive et stimule les différents membres de l'équipe".

Francine Fort et Christine Bost

Autre équipe, autre vision: pour Alexandre Chemetoff (agence A.Chemetoff et associés), l'idée est davantage d'adapter le logement au quartier ; considérant que chaque lieu est porteur d'une histoire et de qualités propres, il convient selon lui de soigner, de prolonger et d'ajuster toute entreprise de construction à partir d'une "carte d'identité paysagère préexistante". Autant de façons d'imaginer Bordeaux, de concevoir l'habiter à Bordeaux, de réaliser la nécessité de créer de nouvelles formes de logements... Vous l'aurez compris, si vous avez en ce moment 50000 choses à faire, la première est évidemment d'aller voir cette exposition.

50000*, du 9 juillet au 21 novembre 2012 à Arc en rêve, centre d'architecture, 7 rue Ferrère, 33000 Bordeaux

 

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Isabelle Camus

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1949
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !