18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | L' Aquitaine définit son schéma en matière de santé

14/12/2012 | L’emploi et la formation ont été au cœur des discussions pour définir la prochaine organisation régionale sur le plan sanitaire et social.

Soins hospitaliers

Dans le cadre de l’élaboration du schéma régional des formations sanitaires et sociales pour la période 2013-2018 le conseil régional d’Aquitaine organisait, ce mercredi 12 décembre, une journée de réflexion autour des problématiques liées à l’emploi, à la formation et à l’organisation territoriale des dispositifs de santé. Menée par Solange Ménival, vice-présidente de la région en charge de la santé, les débats se sont portés sur les évolutions et les besoins du secteur ainsi que sur son adaptation aux nouvelles politiques de santé des régions européennes.

Alors qu’une refonte de la décentralisation est en marche et que l’entité régionale demeure l’un des acteurs majeurs dans la coordination des politiques sanitaires et sociales, la définition du schéma aquitain 2013-2018 des formations en matière de santé voit son importance renforcée. Si la lisibilité n’est pas encore optimale et qu’elle le sera davantage en avril prochain, au moment du vote de ce schéma, les rencontres et les échanges effectués hier au conseil régional ont tout de même permis de dégager plusieurs axes de réflexions, qui vont se traduire en actions à mener et en objectifs à atteindre sur le terrain.
Ainsi, pour Solange Ménival « le travail sur les modes de vie à travers la réorganisation des soins primaires grâce aux nouvelles technologies » doit être une priorité, notamment pour l’accompagnement des personnes âgées ou pour les maladies chroniques. Point de vue que confirme Roland Michel, auteur d’une étude prospective commanditée par la région Aquitaine sur l’évolution des métiers et des compétences du secteur de la santé, qui relève « à la fois les besoins de compétences et les manques matériels en matière de technologie ».

L’exemple du voisin basque

Invitée à venir partager son expérience et le succès de sa réforme, Olga Rivera Hernaez, vice-ministre de la santé de la région Euskadi, témoigne pour sa part de l’intérêt d’une meilleure analyse de la « patientèle » et de l’efficacité d’une segmentation précise des patients afin d’améliorer l’offre de santé et de proposer notamment du sur-mesure pour les patients récurrents. Une réussite qui interpelle en Europe, mais également aux Etats-Unis, où Rafael Bengoa, ministre de la santé du Pays Basque espagnol vient de se voir confier le poste de conseiller santé auprès du président Obama.
Qualifié par Roland Michel, de « défi primordial », la recherche d’efficacité prônée par les voisins basques sera donc le fil rouge du dispositif sanitaire et social de la région pour les 5 prochaines années. Mais la lutte contre les inégalités, surtout celles face à l’accès aux soins primaires, n’est pas oubliée et les démarches en matières de prévention, de soutien aux structures locales et de collaboration avec les services de l’Etat seront renforcées. Un double engagement qui s’accompagnera d’un maximum de clarté pour les citoyens, comme l’annonce en conclusion Solange Ménival : « La compréhension sera facilitée et tout le monde s’y retrouvera ».

Aymeric Bourlot
Par Aymeric Bourlot

Crédit Photo : Photo-libre

Partager sur Facebook
Vu par vous
826
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Solange MENIVAL | 14/12/2012

L'étude prospective réalisée par Roland MICHEL indique que nous sommes à un tournant.
Les maladies chroniques ont pris le dessus, elles représentent 80 % des maladies, et nécessitent une prise en charge continue.
Bâti pour les maladies aigues, le système est embolisé par la chronicisation des maladies, augmentant les inégalités de santé et les coûts, mettant en
jeu l'égalité d'accès aux soins et la rupture financière de notre système de solidarité nationale. Ainsi, la prise en charge coordonnée, territoriale, dans une approche de réponse aux besoins de la populations, par les soins primaires ou de premiers recours, est à développer. Un objectif qui n'a pas échappé au Conseil régional d'Aquitaine qui a développé le déploiement des maisons de santé, mais aussi à la Ministre Marisol TOURAINE, qui hier annonçait 12 mesures pour lutter contre les déserts médicaux. Ce sont les premiers éléments de transformation d'une politique qui réponde à ce tournant organisationnel.
Ainsi le nouveau schéma aquitain des formations sanitaires et sociales proposera des axes d'innovations pour répondre aux besoins d'emplois sanitaires et socios dans les territoires et d'évolution des nouveaux métiers. La nécessité d'établir des passerelles entre le sanitaire et le social devenant encore plus pressante dans un contexte économique de plus en plus dégradé.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !