Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/02/20 | Le Département des Deux-Sèvres soutient la modernisation des exploitations agricoles

    Lire

    Lors de la commission permanente des Deux-Sèvres, la collectivité a voté, le 27 janvier dernier, une subvention de 17 824 euros au titre du Plan pour la compétitivité et l'adaptation des exploitations agricoles (PCAE). 5 exploitations en sont bénéficiaires : 2 exploitations de la filière bovin lait à Saint-Vincent-la-Châtre et à Mauléon puis 3 exploitations de la filière bovin viande à Vernoux-en-Gâtine, Saint-Amand-sur-Sèvre et Courlay.

  • 26/02/20 | Un squat évacué à Bègles

    Lire

    Ce mardi matin, un squat a été évacué rue Denis Papin à Bègles. Les forces de l'ordre sont intervenues à la demande de la préfecture et suite à une décision de justice datant du 13 février. Les 247 personnes qui occupaient les lieux (dans des conditions insalubres) étaient de nationalité bulgare. Parmi eux, 90 mineurs dont beaucoup de jeunes enfants. La préfecture de Gironde, de son côté, précise qu'un "diagnostic préalable a permis d’orienter 18 familles (67 personnes) présentant de bonnes perspectives d’intégration vers un accompagnement social et économique".

  • 26/02/20 | Le crowdfunding immobilier a la côte en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans un baromètre dédié au financement participatif dans l'immobilier, la plateforme FundImmo a révélé que 33,2 millions d'euros avaient été récoltés en Nouvelle-Aquitaine auprès de 28 plateformes de crowdfunding, soit une augmentation de 157% par rapport à 2018. La Gironde (22,5 millions d'euros) et les Pyrénées Atlantiques (6,1 millions d'euros) "concentrent la majorité de la collecte régionale". Le montant moyen de la collecte (515 666 euros) est toutefois inférieur à la moyenne nationale (-25,2%) mais 65 projets ont été financés (contre 26 en 2018).

  • 25/02/20 | Nouvelle présidence pour les stations N'PY

    Lire

    Président de N’PY depuis sa création en 2004, Michel Pélieu a cédé son siège à Michel Boussaton le 24 janvier. Après l’entrée au capital de la Région Occitanie en juillet 2019, ce changement à la tête de N’PY est une nouvelle étape dans le processus de transformation amorcé en 2018 pour accompagner les domaines skiables et sites touristiques dans la diversification de leur activité et l’adaptation de l’immobilier de tourisme. N’PY va prendre une dimension "chaîne des Pyrénées" avec l’appui de la Région Occitanie et de la Banque des Territoires auxquels pourraient s’associer la Région Nouvelle-Aquitaine et les départements.

  • 25/02/20 | La colocation en HLM, une solution pour le logement des réfugiés ?

    Lire

    Pour la première fois en France, une convention régionale favorisant la colocation en baux directs pour les personnes bénéficiant de la protection internationale a été signée en Nouvelle-Aquitaine par l’État, les bailleurs sociaux et les associations de la région. Ce dispositif, expérimenté en Gironde à compter de mars 2020, a pour objectif de répondre à la forte tension locative présente sur les petits logements. Il sera soutenu financièrement par l’État avec l'ambition de l'étendre rapidement à toute la région et à d'autres publics.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Rochelle : mobilités douces, où en est-on?

02/09/2018 | De nouvelles avancées en matière de mode de déplacements doux en cette rentrée à La Rochelle

Au premier plan, le modèle des tout premiers vélos en libre service de La Rochelle, dans les années 1970

Depuis les années 1970, La Rochelle n’a de cesse de développer les mobilités douces à travers les zones urbaines de son agglomération. Après les fameux vélos jaunes en libre accès sont apparus les voitures électriques partagées, les bateaux-bus électro solaires, les transports en commun autonomes sans conducteur et plus récemment la propulsion à hydrogène pour le transport en mer. Avec son projet de devenir un territoire « zéro carbone » d’ici 2040, l’agglomération rochelaise compte faire évoluer encore les façons de se déplacer dans son bassin de vie.

Une première ligne 100% électrique

La rentrée scolaire 2018 apporte son lot de nouveautés en matière de transports en commun. Un nouvel arrêt a notamment été créé sur la ligne 7a à Chef de Baie. D’autres ont été reportés un peu plus loin pour apaiser la circulation en centre-ville. Plusieurs lignes, dont les scolaires, partent désormais un peu plus tôt le matin pour arriver avant 8h, au lycée Valin par exemple ou encore à l’université. Autre changement : en cette rentrée, la ligne 14 – qui dessert Dompierre-sur-Mer en partant de la place de Verdun dans le centre-ville de La Rochelle - devient 100% électrique, avec trois bus Heuliez assurant la rotation. Selon les calculs de l’agglomération, cette ligne électrique devrait permettre de s’éviter l’émission de 200 tonnes de carbone par an. Des bus au gaz devraient également être mis en service à moyen terme : « Les premiers arriveront dès qu’on sera sûr des lieux d’implantation potentiel s de stations de GLV », promet Brigitte Desveaux, vice-présidente à l’agglo en charge des transports. « Les études sont en cours par la société Avia ».  Du côté des transports maritimes, deux bateaux électriques solaires, nommés Volta et Ampère, vont venir remplacer les deux navettes actuelles ralliant le Vieux Port et le port des Minimes. Mise en service entre fin 2018 et le printemps 2019.

Pour encourager la mobilité, l’agglomération fait également un geste en direction des familles, en créant dès cet été un forfait « tribu », à 10 € la journée (30 la semaine) permettant d’emprunter en illimité les bus, TER et bateaux Yélo de l’agglomération avec sa tribu, qu’on soit 2 ou 5 personnes (max.), avec un lien de parentalité ou pas…  Les personnes a mobilité réduite sont également encouragées a emprunter les réseaux : l’agglomération s’est engagée cette année dans un programme de six ans pour rendre accessible 400 arrêts de bus sur les 940 que compte le territoire. De nouvelles bornes d’information à destination des personnes malvoyantes vont être progressivement installées.

Des parkings relais comme à Bordeaux

Comme dans les grandes villes, La Rochelle s’est équipée de parc-relais complétant l’offre de parkings et des places de voirie du centre-ville. Un tout nouveau parc-relais à Beaulieu est opérationnel depuis le 1er septembre. Avec ses 150 places de stationnement, il complète l’offre des parcs relais Jean-Moulin, au sud de la ville, et Greffières, au nord. Le ticket de stationnement permet d’emprunter la ligne Illico 4 au départ du parking, ralliant la plage des Minimes en passant par la gare de La Rochelle. Un dépose minute pour le covoiturage a également été aménagé en face de l’arrêt de bus, ainsi qu’un vélo parc de 20 places.

Toujours plus de vélos

Déjà classée deuxième agglomération cyclable de France, La Rochelle compte doubler l’usage du vélo à l’horizon 2030. L’agglomération va donc concentrer ses actions sur la création et la sécurisation de voies. « Avec la fermeture à la circulation du quai Duperré, en un an on est monté de 2500 passages de vélos à 3500 », explique Jean-Marc Soubestre, 4e adjoint de La Rochelle en charge des Mobilités douces.

L’agglomération prévoit de créer 170 km de voies cyclables d’ici 2040, pour un budget de 35 millions d’euros. Un projet concrétisé dès cette année avec l’aménagement progressif de six voies cyclables à La Rochelle, entre les avenues Pointcarré, Carnot et Lombard ; Michel-Crépeau et Porte Dauphine ; Chasseloup Laubat et le pont des Saline ; Grasset et Leclerc pour rallier la place Verdun ; quai de la Georgette et rue Gaston-Balande. Sur le pont Jean-Moulin, une voie cyclable à double sens sera aménagé pour le 1er octobre côté gare, avec une voie piéton sécurisée de l’autre côté du pont. D’autres espaces dédiés aux cycles seront simplement matérialisés sur la chaussée boulevard Rondeau, avenues du cimetière, des Minimes, des corsaires et rue de la Huguenotte. Pour garer tous ces vélos supplémentaires, l’agglo prévoit l’installation de 150 arceaux, soit 300 places supplémentaires.

Une étude est également en cours pour créer une maison du vélo à la gare de La Rochelle, d’ici fin 2019. Habitants et visiteurs y retrouveraient informations, conseils et les différents services de location de vélos de l’agglomération.

Moins de voitures, plus d’air

Pour gagner en qualité de l’air, La Rochelle a déjà rendu piétonnes certaines de ses voies du centre historique, privilégiant l’accès en transport en commun, en vélo ou à pied. Prochaine étape : réduire la vitesse à 30 km/h dans certaines rues du centre-ville et de cœur de quartiers comme le Petit Marseille, Tasdon, Les Minimes et le secteur sud, courant 2018… Avant de l’étendre en 2019 dans les communes alentours comme Aytré, L’Houmeau et Lagord.

L’agglomération compte également réglementer de façon drastique les livraisons de marchandises dans le centre-ville de La Rochelle. « Une nouvelle réglementation est à l’étude en concertation avec les commerçants », assure Brigitte Desveaux. « L’objectif est d’arriver progressivement d’ici 2025 à n’autoriser la livraison uniquement certaines heures et pour des véhicules à faible émission carbone, de type électrique ou au gaz naturel ». L’agglomération prévoit de laisser aux transporteurs un temps d’adaptation de leurs véhicules, conversion qui pourrait également s’assortir d’une aide financière.

 

La semaine de la mobilité

Du 15 au 22 septembre, c’est la semaine européenne de la mobilité. A cette occasion, l’agglomération prévoit de nombreuses animations pour sensibiliser les habitants aux transports doux. Les bus Yélo seront gratuits toute la journée du 15 septembre, ainsi que le parking Beaulieu jusqu’au 22 septembre. Plusieurs balades à vélos (de 11 à 17 km) sont organisées avec des associations locales, en compagnie d’un botaniste, d’un comédien et d’un artiste, entre La Rochelle et ses communes limitrophes.  Les départs sont prévus à 10h30 pour une arrivée vers midi au village de la « Mobilité zéro Carbone », thématique de cette édition. Une balade pédestre est également prévue avec une botaniste pour apprendre à repérer les plantes sauvages comestibles et/ou aux vertus médicinales.

L’objectif de cette journée sera notamment d’expliquer le projet « territoire zéro carbone » aux habitants. Un village « Mobilité zéro carbone » est donc prévu à cet effet, quai du carénage sur le vieux port de La Rochelle de 10h à 18h. On y trouvera également de nombreuses animations comme un simulateur de mobilité, qui propose un parcours virtuel en vélo au cours duquel les questions de mobilité et les solutions disponibles sont évoquées. A tester également : un calculateur d’empreinte carbone, des vélos et des trottinettes électriques, un casino de la mobilité où on pourra jouer au black jack vers développement durable et bien d’autres animations. Pour les cyclistes venant avec leur vélo, un stand de contrôle de la sécurité et un atelier de lutte contre le vol sont aussi au programme.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
5069
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !