Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

  • 29/09/20 | En Nouvelle-Aquitaine, la Nuit du Droit invite François Mauriac

    Lire

    La Région, l'Ecole des avocats, l'Ordre des avocats et la Conférence du Barreau de Bordeaux s'associent pour fêter la Nuit du Droit ce jeudi 1er octobre. Une Nuit pour le grand public qui marquera les 50 ans de la mort de François Mauriac, en présentiel à l'Hôtel de Région à Bordeaux, et en retransmission simultanée aux Maisons de la Région à Poitiers et à Limoges et sur le site de la Région. A 18h: le procès fictif d'Henriette Canaby, qui inspira le roman Thérèse Desqueyroux, par des élèves avocats, et à 20h30, une table-ronde « Du fait divers au roman : regards croisés sur une œuvre de François Mauriac ».

  • 29/09/20 | La librairie itinérante des Deux-Sèvres reprend la route

    Lire

    A partir du 30 septembre, les Deux-Sèvriens ont rdv avec Terre de lecture. Organisés par la Médiathèque départementale, ces rendez-vous mettent en lumière les lieux de culture indispensables en milieu rural. « L’objectif est d’élargir les publics fréquentant les bibliothèques, de favoriser le rôle de celle-ci dans l’animation locale et de stimuler les projets collectifs entre bibliothèques », pour Esther Mathiet-Lucas, conseillère départementale en charge de la culture.

  • 29/09/20 | Le Concours des Saveurs de Nouvelle-Aquitaine fait escale à Agen

    Lire

    Le 3 octobre, le Conseil Départemental du Lot-et-Garonne accueille le Concours des Saveurs organisé par l’AANA. Il récompense les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories permettant de mettre en lumière le savoir-faire des producteurs locaux. Pour cette session, 200 produits, issus d’une soixantaine de producteurs et artisans, seront jugés par une soixantaine de jurés.

  • 28/09/20 | Dordogne : l'école de Savignac face à un foyer de coronavirus

    Lire

    L’école supérieure de management en hôtellerie-restauration de Savignac-les-Églises, qui accueille 374 élèves, est désormais touchée par l’épidémie du coronavirus. Mercredi 23 septembre, neuf cas ont été dépistés dans la communauté étudiante, puis 30 cas à la date du 28 septembre. La Direction Générale de la CCI Dordogne et la Direction de l’Ecole, en liaison avec l’ARS, ont décidé de passer toutes les formations en distanciel à partir du lundi 28 septembre pour une durée de deux semaines.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La Rochelle : mobilités douces, où en est-on?

02/09/2018 | De nouvelles avancées en matière de mode de déplacements doux en cette rentrée à La Rochelle

Au premier plan, le modèle des tout premiers vélos en libre service de La Rochelle, dans les années 1970

Depuis les années 1970, La Rochelle n’a de cesse de développer les mobilités douces à travers les zones urbaines de son agglomération. Après les fameux vélos jaunes en libre accès sont apparus les voitures électriques partagées, les bateaux-bus électro solaires, les transports en commun autonomes sans conducteur et plus récemment la propulsion à hydrogène pour le transport en mer. Avec son projet de devenir un territoire « zéro carbone » d’ici 2040, l’agglomération rochelaise compte faire évoluer encore les façons de se déplacer dans son bassin de vie.

Une première ligne 100% électrique

La rentrée scolaire 2018 apporte son lot de nouveautés en matière de transports en commun. Un nouvel arrêt a notamment été créé sur la ligne 7a à Chef de Baie. D’autres ont été reportés un peu plus loin pour apaiser la circulation en centre-ville. Plusieurs lignes, dont les scolaires, partent désormais un peu plus tôt le matin pour arriver avant 8h, au lycée Valin par exemple ou encore à l’université. Autre changement : en cette rentrée, la ligne 14 – qui dessert Dompierre-sur-Mer en partant de la place de Verdun dans le centre-ville de La Rochelle - devient 100% électrique, avec trois bus Heuliez assurant la rotation. Selon les calculs de l’agglomération, cette ligne électrique devrait permettre de s’éviter l’émission de 200 tonnes de carbone par an. Des bus au gaz devraient également être mis en service à moyen terme : « Les premiers arriveront dès qu’on sera sûr des lieux d’implantation potentiel s de stations de GLV », promet Brigitte Desveaux, vice-présidente à l’agglo en charge des transports. « Les études sont en cours par la société Avia ».  Du côté des transports maritimes, deux bateaux électriques solaires, nommés Volta et Ampère, vont venir remplacer les deux navettes actuelles ralliant le Vieux Port et le port des Minimes. Mise en service entre fin 2018 et le printemps 2019.

Pour encourager la mobilité, l’agglomération fait également un geste en direction des familles, en créant dès cet été un forfait « tribu », à 10 € la journée (30 la semaine) permettant d’emprunter en illimité les bus, TER et bateaux Yélo de l’agglomération avec sa tribu, qu’on soit 2 ou 5 personnes (max.), avec un lien de parentalité ou pas…  Les personnes a mobilité réduite sont également encouragées a emprunter les réseaux : l’agglomération s’est engagée cette année dans un programme de six ans pour rendre accessible 400 arrêts de bus sur les 940 que compte le territoire. De nouvelles bornes d’information à destination des personnes malvoyantes vont être progressivement installées.

Des parkings relais comme à Bordeaux

Comme dans les grandes villes, La Rochelle s’est équipée de parc-relais complétant l’offre de parkings et des places de voirie du centre-ville. Un tout nouveau parc-relais à Beaulieu est opérationnel depuis le 1er septembre. Avec ses 150 places de stationnement, il complète l’offre des parcs relais Jean-Moulin, au sud de la ville, et Greffières, au nord. Le ticket de stationnement permet d’emprunter la ligne Illico 4 au départ du parking, ralliant la plage des Minimes en passant par la gare de La Rochelle. Un dépose minute pour le covoiturage a également été aménagé en face de l’arrêt de bus, ainsi qu’un vélo parc de 20 places.

Toujours plus de vélos

Déjà classée deuxième agglomération cyclable de France, La Rochelle compte doubler l’usage du vélo à l’horizon 2030. L’agglomération va donc concentrer ses actions sur la création et la sécurisation de voies. « Avec la fermeture à la circulation du quai Duperré, en un an on est monté de 2500 passages de vélos à 3500 », explique Jean-Marc Soubestre, 4e adjoint de La Rochelle en charge des Mobilités douces.

L’agglomération prévoit de créer 170 km de voies cyclables d’ici 2040, pour un budget de 35 millions d’euros. Un projet concrétisé dès cette année avec l’aménagement progressif de six voies cyclables à La Rochelle, entre les avenues Pointcarré, Carnot et Lombard ; Michel-Crépeau et Porte Dauphine ; Chasseloup Laubat et le pont des Saline ; Grasset et Leclerc pour rallier la place Verdun ; quai de la Georgette et rue Gaston-Balande. Sur le pont Jean-Moulin, une voie cyclable à double sens sera aménagé pour le 1er octobre côté gare, avec une voie piéton sécurisée de l’autre côté du pont. D’autres espaces dédiés aux cycles seront simplement matérialisés sur la chaussée boulevard Rondeau, avenues du cimetière, des Minimes, des corsaires et rue de la Huguenotte. Pour garer tous ces vélos supplémentaires, l’agglo prévoit l’installation de 150 arceaux, soit 300 places supplémentaires.

Une étude est également en cours pour créer une maison du vélo à la gare de La Rochelle, d’ici fin 2019. Habitants et visiteurs y retrouveraient informations, conseils et les différents services de location de vélos de l’agglomération.

Moins de voitures, plus d’air

Pour gagner en qualité de l’air, La Rochelle a déjà rendu piétonnes certaines de ses voies du centre historique, privilégiant l’accès en transport en commun, en vélo ou à pied. Prochaine étape : réduire la vitesse à 30 km/h dans certaines rues du centre-ville et de cœur de quartiers comme le Petit Marseille, Tasdon, Les Minimes et le secteur sud, courant 2018… Avant de l’étendre en 2019 dans les communes alentours comme Aytré, L’Houmeau et Lagord.

L’agglomération compte également réglementer de façon drastique les livraisons de marchandises dans le centre-ville de La Rochelle. « Une nouvelle réglementation est à l’étude en concertation avec les commerçants », assure Brigitte Desveaux. « L’objectif est d’arriver progressivement d’ici 2025 à n’autoriser la livraison uniquement certaines heures et pour des véhicules à faible émission carbone, de type électrique ou au gaz naturel ». L’agglomération prévoit de laisser aux transporteurs un temps d’adaptation de leurs véhicules, conversion qui pourrait également s’assortir d’une aide financière.

 

La semaine de la mobilité

Du 15 au 22 septembre, c’est la semaine européenne de la mobilité. A cette occasion, l’agglomération prévoit de nombreuses animations pour sensibiliser les habitants aux transports doux. Les bus Yélo seront gratuits toute la journée du 15 septembre, ainsi que le parking Beaulieu jusqu’au 22 septembre. Plusieurs balades à vélos (de 11 à 17 km) sont organisées avec des associations locales, en compagnie d’un botaniste, d’un comédien et d’un artiste, entre La Rochelle et ses communes limitrophes.  Les départs sont prévus à 10h30 pour une arrivée vers midi au village de la « Mobilité zéro Carbone », thématique de cette édition. Une balade pédestre est également prévue avec une botaniste pour apprendre à repérer les plantes sauvages comestibles et/ou aux vertus médicinales.

L’objectif de cette journée sera notamment d’expliquer le projet « territoire zéro carbone » aux habitants. Un village « Mobilité zéro carbone » est donc prévu à cet effet, quai du carénage sur le vieux port de La Rochelle de 10h à 18h. On y trouvera également de nombreuses animations comme un simulateur de mobilité, qui propose un parcours virtuel en vélo au cours duquel les questions de mobilité et les solutions disponibles sont évoquées. A tester également : un calculateur d’empreinte carbone, des vélos et des trottinettes électriques, un casino de la mobilité où on pourra jouer au black jack vers développement durable et bien d’autres animations. Pour les cyclistes venant avec leur vélo, un stand de contrôle de la sécurité et un atelier de lutte contre le vol sont aussi au programme.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
5647
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !