18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | La ville autrement : la Grand-Rue ouvre ses portes place Ferdinand-Buisson à Bordeaux.

18/06/2015 | Du 19 au 26 juin, la Grand-Rue métamorphose les quartiers Belcier et Carle-Vernet.

La Grand-Rue anime la place Ferdinand-Buisson

Quartier populaire et historique de Bordeaux, Belcier sera pour quelques jours en ébullition sous l'action conjointe du collectif Bruit du Frigo et du Centre d'animation Bordeaux-Sud. La Grand-Rue, résultat d'une collaboration de 2 ans, proposera à tous une multitude d'ateliers et de performances  autour du thème de la rue. De jour comme de nuit, la ville fictive, imaginée pour l'occasion place Ferdinand-Buisson, offrira aux visiteurs une vraie expérience de vivre-ensemble.

Association « semi-nomade », Bruit du Frigo, créée en 1997 par deux étudiants en architecture, se pose la question suivante : comment réellement impliquer les habitants dans l'aménagement de leur cadre de vie ? Les membres des projets participatifs portés par le collectif investissent l'espace public, et le transforment. Ses créateurs défendent l'idée d'une ville plus souple et plus humaine, dans laquelle l'espace public vit et respire.

La rue appartient à tout le monde. Pour les artistes, le quartier s'est tout de suite imposé comme cadre du projet. Diurne comme nocturne, légale comme illégale, l'activité y est permanente. Les populations qui s'y croisent sont, elles aussi, d'une diversité extrême. L'événement est le fruit d'une collaboration de longue durée entre ces habitants et acteurs du quartier et les artistes en résidence.

Les partenariats sont nombreux : aux côtés de la Poste ou de la SNCF, l'association Récup'R ou la bibliothèque Flora Tristan (pour n'en citer que quelques uns) proposeront des créations originales. L'enjeu est de parler de la vie de quartier telle qu'elle est … y compris d'ailleurs dans ce qui en son sein est souvent tu ou négligé. En collaboration avec le service Propreté de la ville, Geneviève Rando offrira aux spectateurs les Chroniques d'une insurrection imaginaire des balayeurs de rue, laissant parler ces témoins de la rue qui "ne payent pas de mine, ne font pas de bruit". Dans un grand jeu de l'oie inventé de toutes pièces, le Bruit du Frigo et IPPO retraceront eux le quotidien d'une personne en situation de prostitution, loin des clichés.

La Grand-Rue anime la place Ferdinand-Buisson

 

L'art occupe évidemment une place centrale dans les animations. Le Croquimaton de Diane Berg proposera aux volontaires de poser pour quelques minutes, et de repartir avec un portrait dessiné par l'artiste. Chaque portrait sera également utilisé pour raconter une histoire, les images étoffant peu à peu la fresque urbaine évolutive qui habillera les parois extérieures de l'atelier. Dans un tout autre registre, Samuel Boche construira, à base de matériaux de récupération trouvés dans le quartier, une cabane dans laquelle il dormira le temps de la manifestation. Une façon originale de nous interroger sur l'habitat précaire.

La Grand-Rue gomme les frontières entre rue et espace privé. Pour quelques jours, on y mange, discute, flâne, crée. Aux visiteurs seront proposés massages, café, ateliers culinaires ou de construction, promenades et projections. Cette réappropriation décalée du vivre-ensemble porte aussi un message social fort : les quartiers de la gare, déclassés ou éloignés pour certains, ne demandent qu'à être (re)découverts. Un changement de regard particulièrement actuel quand on se souvient que le projet Bordeaux Euratlantique, actuellement en préparation, transformera entièrement le visage de cette partie de la ville dans les années à venir.

La Grand-Rue anime la place Ferdinand-Buisson

Joséphine Duteuil
Par Joséphine Duteuil

Crédit Photo : Joséphine Duteuil

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1816
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !