Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

14/06/19 : Invité de l'émission "Vendredi Politique" sur France Bleu Gironde, Alain Anziani, maire de Mérignac, a annoncé qu'il se représentait lors des prochaines municipales.

14/06/19 : La secrétaire d’État chargée de l'égalité entre hommes et femmes Marlène Schiappa qui devait participer à une table ronde organisée à la CCI de Bayonne dans le cadre d'une journée "Forum Solutions égalité.e.s" a annulé sa participation.

14/06/19 : Le temps d’une matinée, LPO Aquitaine invite petits et grands à découvrir les abeilles sauvages et les papillons si primordiaux dans notre écosystème. Dimanche 16 juin à 10h - Domaine de Certes et Graveyron à Audenge. Inscription: lucie.fuentes@lpo.fr

14/06/19 : Samedi 15 juin, de 18h à minuit, place St Michel, le Réseau Education Sans frontières propose son rendez vous annuel : la fête de la solidarité. Parrainages républicains, restauration avec des plats du monde et bal folk gratuit!+ d'info

13/06/19 : Charente : La 12e édition du Film Francophone d'Angoulême se déroulera du mardi 20 au dimanche 25 août. Cette année, le festival rendra hommage au cinéma luxembourgeois. Au programme : Un focus sur le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch.

12/06/19 : L'échangeur 4 (Bdx-Labarde) de la Rocade A630 sera fermé dans le sens in le 14 juin à partir de 21h jusqu'au 15 juin 10h, puis dans le sens ex à partir de 22h jusqu'au 17 juin 6h. Entre ces dates la circulation sera réduite sur une seule voie.

06/06/19 : En Lot-et-Garonne, les 2,7 M€ de crédits d’Etat nécessaires pour engager les acquisitions foncières et les premiers travaux de la section Monbalen-La Croix blanche de la RN21 n’ont pas été accordés au préfet de région.

06/06/19 : Le 23 juin, la Traversée de Bordeaux à la Nage revient! Organisée par la section natation du club omnisports des Girondins de Bordeaux, la course a une visée sportive et écologique. Inscriptions ouvertes jusqu'au 21 juin.

02/06/19 : Du 24 au 26 septembre, le Parc des Expos de Bordeaux accueille pour sa 1ère édition, ALINA, le salon professionnel de l’industrie agroalimentaire en NA et ses exposants, fabricants et distributeurs de produits pour l’industrie agroalimentaire.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/19 | La Région au Pays basque au soutien d'espèces uniques

    Lire

    Nicolas Thierry, Groupe écologiste et citoyen, vice-président chargé de l’environnement et de la biodiversité au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine se rendra ce jeudi à Esterençuby pour soutenir le programme de sauvegarde de deux espèces animales exclusivement présentes au Pays basque: la grenouille des Pyrénées et la vipère de Séoane.Il sera accompagné par Alice Leiciagueçahar, conseillère régionale EELV, du Pays basque et présidente de la commission agriculture. L’association Cistude Nature assurera cette visite, en Navarre puis en Forêt en forêt d'Iraty

  • 18/06/19 | Pessac lutte contre les "piscines de rue"

    Lire

    Le maire de Pessac, Franck Raynal, a déposé plainte contre X pour dénoncer le "street-pooling" ou l'ouverture de bornes à incendie pour se rafraîchir lors des périodes de chaleurs. "Des ouvertures intempestives sur plusieurs quartiers ont entraîné une réduction du débit d’eau chez de nombreux particuliers, et, pour certains, une coupure de 30 minutes", précise la mairie, qui a édité un flyer de prévention et ouvert deux aires de rafraichissement. Dans un appel à la vigilance, Franck Raynal affirme que "la répression n’est pas exclue, les personnes identifiées feront l’objet de sanctions".

  • 18/06/19 | La fête de la solidarité et de l'entraide de Saint-Médard-en-Jalles se met au vert

    Lire

    Pour sa 4ème édition le Forum social de Saint-Médard-en-Jalles se met au vert samedi 22 juin! Co-organisé par la ville et le CCAS cette rencontre a pour but de faire connaître les services associatifs et municipaux, mettre en valeur les bénévoles de la ville et faire évoluer le regard sur l'entraide et la solidarité. Pour ce faire rendez-vous vous est donné à partir de 17h dans le parc de l'Ingénieur. Des ateliers participatifs et des débats sont prévus dans l'a-m, suivis d'un buffet et d'un spectacle musical à partir de 20h.

  • 18/06/19 | Jurisprudence pour une salariée du foyer d'Eysines ?

    Lire

    Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé la semaine dernière l'exclusion pendant trois mois d'une salariée du foyer d'Eysines, après que celle-ci ait signée en avril 2017 en bas d'une lettre ouverte intitulée "Les enfants sacrifiés de la République" dénonçant des violences dans un foyer de protection de l'enfance en Gironde. L'avocate de l'aide-soignante s'est servie de l'article 8 de la loi Sapin précisant qu'une information peut être rendue publique "en cas de danger grave ou en présence d'un risque de dommages irréversibles". Le Conseil Départemental a encore un mois pour faire appel de la décision.

  • 18/06/19 | Alunissage en vue à la Médiathèque du Marsan

    Lire

    Pour célébrer le 50e anniversaire du premier homme sur la Lune, la Médiathèque du Marsan (Mont-de-Marsan) propose du 18 juin au 20 juillet de revivre cette épopée à travers une série de photographies grand format et de vidéos de la N.A.S.A retraçant la grande odyssée que fut l'exploration de la Lune lors des missions Apollo. Aussi, lors d'une conférence le 22 juin à 14h30, Serge Chevrel, enseignant et astronome à l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie de Toulouse, passera en revue les vaisseaux utilisés, les phases propulsées d'un vol sur la Lune et les activités des astronautes sur la surface lunaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Lampedusa, un paradis devenu enfer

19/05/2014 | Vendredi 16 mai, à la maison de l’Europe de Bordeaux, une conférence abordait le thème « Lampedusa: l'horizon d'un monde commun ? ». La maire de Lapedusa était là pour en parler.

Île de Lampedusa

Dans un contexte d’euroscepticisme, où le repli sur soi semble être privilégié, Guisi Nicolini, maire de Lampedusa, Rocco Femia, directeur de la publication Radici (revue d’actualité, culture et langue italienne) en partenariat avec l’association France Libertés 33, présidée par Jacqueline Madrelle, ont voulu centrer le débat sur la notion de flux migratoire en Europe, et tout particulièrement à Lampedusa qui depuis quelques années, connait une situation chaotique.

A ce jour, on chiffre à 19 603, le nombre de morts en méditerranée… mais comme l’a si bien fait remarquer Rocco Femia, « ce chiffre représente ce que l’on connait… n’oublions pas tous ceux que l’on n’a pas retrouvé. »  Malgré l’opération Mare Nostrum mise en place en octobre dernier par le conseil italien, permettant de surveiller en permanence les côtes siciliennes, « un véritable holocauste est là sous nos yeux dans la mer » lance avec émotion via Skype, Guisi Nicolini absente physiquement à la conférence à cause d’un nouveau naufrage qui a eu lieu le 12 mai dernier à 80 kilomètres des côtes libyennes et 160 kilomètres de l'île sicilienne qui a fait état de 36 morts et 42 disparus. « Ces personnes venant à Lampedusa sont des personnes qui demandent l’asile politique. Aujourd’hui, la majeure partie de ceux qui viennent ici pour engager ce voyage de l’espoir, viennent de Syrie» explique la maire de Lampedusa.

D’un côté les migrants qui cherchent à améliorer leur vie, et de l’autre ceux qui littéralement cherchent une vie car ils n’en ont pas. Guisi Nicolini tient à préciser que « ces gens qui viennent à Lampedusa, n’ont pas d’autres choix, autrement, ils n’auraient pas l’idée de quitter leur pays, car ils sont conscient que les bateaux sont pour la plupart destinés au naufrages. »

« Un voyage de l’espoir que l’on devrait appeler le voyage du désespoir »Pour madame le maire, les états européens  ont du mal à comprendre ce voyage que l’on appelle le « voyage de l’espoir,  mais qu’en réalité on devrait appeler le voyage du désespoir… ». Pour elle, des accords doivent être passés dans les plus brefs délais car « on ne peut pas arrêter cette catastrophe avec des politiques de fermeture,  on ne peut les arrêter avec des murs, qui par ailleurs en mer sont impossibles à ériger… ces personnes continueront  à monter sur ces bateaux même si ils connaissent le risque qu’ils encourent : c’est à dire la mort la plupart du temps. »

Guisi Nicolini jure qu’ « il y a des solutions !»« Il ne suffit pas de pleurer, des mesures précises doivent être prises, pour résoudre ce problème à la racine. Il y a des solutions… »

Selon la maire de Lampedusa, ces dernières années, « une partie des hommes politiques ont instrumentalisé ce problème, et l’autre partie n’a pas su contraster la propagande en expliquant bien la réalité des choses, et n’a pas su faire des propositions concrètes, qui puissent véritablement combattre la peur de l’autre, la peur de l’accueil. »

Rocco Femia, journaliste à Radici, n’a d’ailleurs pas oublié de remettre les choses dans leur contexte en rappelant que « les Italiens ont été le peuple qui a le plus immigré sur cette planète….» tout en concédant que « Ce qui est difficile à changer ce sont les mentalités. » Rocco Femia livre au passage que l’humaniste maire de Lampedusa aurait subi des pressions terribles par la mafia sicilienne.

Mais Guisi Nicolini ne se décourage pas pour autant, en continuant à certifier bec et ongles que des accords sur les demandes d’asiles peuvent être passés.  A propos de la critique qui est faite de l'impossibilité d’engager des négociations avec le pouvoir en Lybie, la maire de Lampedusa répond : « ces accords peuvent être fait dans les pays avec qui c’est possible de les faire, et arrêter les accords avec les dictateurs qui n’ont mené à rien. » Si des mesures sont mises en place pour récupérer ces personnes en mer, la grande difficulté reste l’accueil une fois sur la terre ferme… Guisi Nicolini estime que « les politiques migratoires mises en place aujourd’hui en Europe sont injustes vis-à-vis de ces personnes qui concrètement meurent dans notre méditerranée, mais aussi pour les italiens qui sont sur cette terre de frontière, et qui doivent porter seul ce grand poids (économique, matériel, mais aussi moral) qui arrive sur notre pays. »

Guisi Nicolini se recceuillant - Palazzo Chigi

Lampedusa : un paradis devenu un immense cimetièreLa maire de l’île durant la conférence, a tenté de rappeler, non sans mal,  l’essence originelle de sa commune : « Lampedusa, ainsi que les autres iles qui sont sur la méditerranée, sont des paradis, riches de beauté, qui ne méritent pas d’être excessivement militarisés et de devenir des grands cimetières… Ce sont des lieux qui devraient pouvoir accueillir des jeunes en quête de bonheur. »

En direct de la maison de l’Europe, Guisi Nicolini a conclu en portant un message d’espoir aux nombreux européens et européennes présents ce soir-là. « Le seul chemin à parcourir est celui du développement solidaire, et si les gouvernements ne le comprennent pas, j’espère que les citoyens européens pourront le comprendre, et qu’on puisse engager cette grande révolution qui changera nos vies. » 

Lucy Moreau
Par Lucy Moreau

Crédit Photo : Luca Siragusa

Partager sur Facebook
Vu par vous
1575
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !