Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/04/20 | En Dordogne, les collectes de sang sont suspendues

    Lire

    Les donneurs qui avaient pris rendez-vous ont déjà été prévenus. L'Etablissement français du sang de Nouvelle-Aquitaine suspend ses collectes dans le département de la Dordogne pour les deux prochaines semaines. Les collectes mobiles et à la maison du don du 14 rue-Victoria à Périgueux, devraient reprendre le lundi 20 avril. L'établissement utilisera ses réserves, et la collecte continue ailleurs en Nouvelle-Aquitaine. C'est le manque de personnel qui oblige l'EFS à prendre cette décision.

  • 07/04/20 | Des soignants de la Clinique des Cèdres de Brive en renfort à Paris

    Lire

    Le lundi 6 avril, ce ne sont pas moins de 10 soignants volontaires de la clinique privée les Cèdres à Brive, qui sont allés prêter main-forte à leurs collègues de région parisienne à l’hôpital Henri-Mondor. Isabelle Bielle-Nadeau, la directrice de l'établissement explique que « les équipes des Cèdres vont renforcer les services de réanimation de l’hôpital Henri-Mondor, où les soignants sont épuisés ou malades. Ils ont besoin d’être relevés ». La clinique des Cèdres de Brive dispose elle aussi d’un service Covid-19 qui oscille entre 75 et 100 % de taux d’occupation.

  • 07/04/20 | En Dordogne, une aide pour les entreprises qui ont besoin de main d'oeuvre

    Lire

    Certaines activités ont été contraintes de stopper leur activité avec le confinement, d’autres, considérées prioritaires doivent recruter pour faire face à une augmentation de production. Pour ce faire, Périgord développement met à la disposition des entrepreneurs périgourdins Resonne, sa bourse d’emploi inter-entreprises au sein de laquelle sont affichés les besoins identifiés de personnels avec les compétences recherchées. Contact au 05.53.35.80.24 ou au 05.53.35.80.87 et par mail: contact@perigorddeveloppement.com.

  • 07/04/20 | Réunis en visio, les élus régionaux attribuent plus de 350 000 000 € d'aides

    Lire

    A situation exceptionnelle, commission permanente exceptionnelle. En raison de la lutte contre la propagation du virus Covid 19, c'est en visioconférence que s'est tenue la Commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ce lundi 6 avril à l'Hôtel de Région à Bordeaux. 233 délibérations, 2 932 dossiers d'aides et 40 opérations de travaux ont ainsi été votés par les élus régionaux, réunis sous la présidence d'Alain Rousset, masqué. Au total ce sont 358 558 032,09 euros de subventions qui ont ainsi pu être attribués.

  • 07/04/20 | Annulation des droits de place pour l’année 2020 à Perigueux

    Lire

    La Ville de Périgueux a décidé d’annuler les droits de place et d’occupation du domaine public pour 2020. Cette décision, qui aura un impact financier sur la collectivité à hauteur de 240 000 €, marque un soutien important de la collectivité envers le tissu économique local. Sont concernés les restaurants, bars, commerçants non sédentaires présents aux marchés alimentaires et non-alimentaires ainsi que les taxis. Les sommes déjà encaissées pour l’année 2020 feront l’objet d’un avoir pour l’année 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Lancement du premier coworking agricole à Tresses

07/11/2017 | L’association La Ferme de la Glutamine espère proposer une nouvelle vision de l’agriculture en créant le premier coworking agricole près de Bordeaux.

Charles et Sarah, bénévoles de la Ferme de la Glutamine

Créée il y a moins d’un an, la Ferme de la Glutamine voit déjà très grand. Cette association se présente comme un « laboratoire d'idées » pour proposer une agriculture durable, locale et vivrière. Début novembre, l’association lance l’un de ses nombreux projets : l’accompagnement de maraichers vers une installation pérenne économiquement en les incubant au sein d’un coworking agricole.

Ils étaient encore nombreux jeudi dernier à venir admirer la petite tiny-house installée depuis un mois et demi près de la Maison écocitoyenne de Bordeaux. Cette cabane mezzanine de 24m2 a été habitée tout ce temps là par Charles, qui avoue avoir pris plaisir à se laver sur les quais bordelais. C’est en avril dernier que Charles a décidé de lancer la Ferme de la Glutamine, accompagné de Sarah. L’association se présente comme un « laboratoire de l’agriculture durable ». Pour cela ils ont glané plusieurs initiatives d'ici et là, pour concevoir leurs propres expériences : centre de formations, coworking agricole, ateliers découvertes, tous les moyens sont bons à la Ferme de la glutamine pour proposer une agriculture différente.

« De la fourche à la fourchette »

C’est à la suite d’études et de "l’effroyable découverte" du contexte agricole actuel que Charles et Sarah ont voulu proposer des méthodes différentes pour les agriculteurs. « En 20 ans nous sommes passés de 2 millions d’exploitations à 500 000, chaque jours deux paysans se suicident » affirme Sarah qui s’inquiète de cette situation, « 90% des maraichers déposent le bilan dans les 10 premières années ». Un marché complétement dérégulé où la demande grandit de jour en jour ; "la production moyenne d’un maraicher a doublé, pourtant leurs salaires ont été divisés par deux" affirme les chiffres de l'association. C’est en partant de ce constat que les deux bénévoles ont décidé de militer pour, entre autres, la promotion du métier de paysan grâce au portage et à l’insertion de néo-maraichers en agro-écologie. Le tout s’articule autour d’un modèle d’économie circulaire « de la fourche à la fourchette » c’est à dire d’un travail du sol à l’assiette des consommateurs.

65 000 m2 à partager

Modèle de Tiny House proposé par la Ferme de la Glutamine

C’est l’heure du départ pour la tiny-house, le vélo-tracteur et les poules qui étaient confortablement installées sur les quais. Pourtant, lors de la soirée de clôture à la Maison écocitoyenne, Charles le garantit : « ce n’est que le début! ». Celui qui travaillait auparavant dans le domaine du bâtiment retient ses larmes face aux nombreuses personnes venues l’encourager et le féliciter. L’occasion des remerciements, mais aussi de lancer officiellement les inscriptions au coworking agricole. Le principe reste le même que pour un coworking traditionnel soit le partage d’un espace de travail qui peut servir de réseau encourageant l’échange et l’ouverture. Pour le coworking proposé par la Ferme de la Glutamine, pas de bureau à partager mais un terrain de 6,5 hectares, classé en zone agricole à Tresses.

Ce terrain familial est en prairie depuis plus de 40 ans et s’inscrit parfaitement dans une démarche biologique et permaculturelle, comme le souhaite l’association. Ainsi, l’objectif est de proposer dès janvier 2018, une parcelle différente de 4000m2 à 4 maraichers et, à long terme, à 12 de plus. Les heureux sélectionnés pourront profiter pendant 36 mois de ce terrain puisque l’objectif est que le maraicher s’installe sur son propre foncier par la suite. Durant cette période les maraichers auront à leur disposition une tiny-house de 24m2 qui permettra de les accueillir tout au long de leur expérience à Tresses « une offre qui rassure et qui évite qu’ils se retrouvent à la rue » commente l’association ; mais aussi une éolienne, un vélo-tracteur et l’accompagnement de professionnels pour mener à bien chaque projet. Si la parcelle est mise à disposition gratuitement par la Glutamine, le coût de ce « Pack Coworking » est de 30 000 euros sous forme d’une location à option d’achat. Les professionnels pourront donc partir avec le matériel acquis à la ferme. A la suite d’un dossier de candidature et d’un entretien oral un comité de sélection pluridisciplinaires choisira les premiers maraichers. « On cherche à diversifier les profils (…) autant de femmes que d’hommes, de jeunes, pourquoi pas des migrants ? » questionne Sarah devant la salle attentive. La bénévole rassure, pas besoin d’être « un pro » pour démarrer (les candidats doivent présenter un diplôme obtenu certifiant sa Capacité Agricole), il suffit d’avoir un vrai projet en accord avec les valeurs de l’association ». Pari lancé.

Pour candidater au coworking agricole, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 25 novembre 2017. Plus d’information sur fermeglutamine.org 

Alizé Boissin
Par Alizé Boissin

Crédit Photo : La Ferme de la Glutamine

Partager sur Facebook
Vu par vous
43095
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Daniel | 12/11/2017

quand connaitrons nous l'adresse à Tresses ?

Alizé BOISSIN | 13/11/2017

Bonjour,
L'association le Ferme de la Glutamine est implantée au 18 avenue du Périgord à Tresses. Concernant le terrain, nous nous connaissons pas l'adresse précise. Je vous invite à vous rapprocher directement de La Ferme de la Glutamine via Facebook ou leur site internet www.fermeglutamine.org

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Hubert Herbreteau évêque d'Agen Société | 07/04/2020

« Cultivons notre espace intérieur en cette période de confinement » Hubert Herbreteau, évêque d’Agen

L'ESSCA Société | 06/04/2020

Confinement : l’innovation dans l’enseignement à distance des Ecoles supérieures

Sport à la maison Société | 05/04/2020

A Bordeaux, les acteurs du sport s’adaptent au confinement

Opération de contrôle à l'entrée de l'île d'Oleron le 3 avril 2020 pour éviter l'affluence des touristes Société | 04/04/2020

Covid-19 : En Charente-Maritime, les vacanciers ne sont pas les bienvenus

Aurélien Leroy Pôle Emploi Société | 03/04/2020

Covid-19 : pour Aurélien Leroy, responsable régional de Pôle Emploi, il faudra "continuer à s'adapter"

Entrée de l’hôpital de La Rochelle Société | 02/04/2020

Covid-19 : La Rochelle ouvre ses premiers centres de consultation publiques

Angélique, infirmière libérale en milieu rural à l'heure du Covid 19 Société | 01/04/2020

Angélique, infirmière libérale en milieu rural : « Nous acceptons toute l'aide que l'on nous propose ! »

Banque Alimentaire 2020 Société | 31/03/2020

Face à l'épidémie du Covid-19, la distribution alimentaire se réorganise en Nouvelle-Aquitaine

masques Société | 31/03/2020

Solidarité et masques en tissu : nouveau combat dans des communes en Gironde

Hopital de Bayonne Société | 30/03/2020

Le Plan blanc Aquitaine s'étend jusqu'au Pays basque

Les supporters de l'UBB célèbrent la victoire Société | 29/03/2020

Union Bordeaux-Bègles : l'histoire fait la force

"Construire un lieu différent qui serait le lieu des possibles pour les jeunes porteurs de TSA et leur famille », tel est l'objectif du Conseil départemental des Landes, en partenariat avec le milieu associatif et les différentes institutions Société | 28/03/2020

"Chacun sa vie, chacun sa réussite", l'ambitieux projet landais pour les jeunes autistes

Hall centre hospitalier Bayonne Société | 27/03/2020

Un appel du Centre hospitalier de Bayonne qui... interpelle

Société | 27/03/2020

MAJ DU 03/04/2020 - Covid-19 : 194 cas confirmés en Haute-Vienne et 6 décès, 8 000 salariés en chômage partiel

L'école à la maison en période de confinement Société | 27/03/2020

L’école à la maison : le numérique, un outil indispensable