Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : Le PS de Dordogne dépose un recours devant le tribunal administratif après l'élection sur le canton de Perigueux 1. Le 27 juin, Laurent Mossion(LR) et Florence Borgella ont devancé de 19 voix le binôme socialiste composé d'Anne Marchand et Emeric Lavitola

05/07/21 : Le Port d'Agen bénéficie d'un nouveau ponton. A cette occasion, il sera inauguré le 6 juillet prochain en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les partenaires touristiques du territoire.

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

01/07/21 : Ce samedi 3 juillet, à l'occasion de la 17ème édition de la Nuit des Musées, le Château de Pau propose aux visiteurs de découvrir un parcours ludique sur le thème de la nature dans les oeuvres. Entrée gratuite de 19h30 à 22h30.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/07/21 | Un Atlas de la biodiversité communale réalisé par Grand Poitiers

    Lire

    La Communauté urbaine de Grand Poitiers a été retenue pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Cet Atlas va permettre d’établir une cartographie des enjeux de biodiversité et d’en tirer les enseignements afin de les intégrer dans les politiques publiques locales. Ce projet débute en ce mois de juillet pour une durée de 2 ans et il va permettre notamment de mieux tenir compte des enjeux liés à la biodiversité dans les différents projets et programmes de Grand Poitiers.

  • 23/07/21 | La Maison Rouge de Biarritz remet son prix littéraire

    Lire

    Créé en 2019, le prix littéraire Maison Rouge Biarritz récompense l’audace, l’originalité et la créativité d’un ouvrage. Pour cette 3ème édition, 12 livres ont été sélectionnés le 17 juillet dernier par le Président du jury Philippe Djian, entouré de Frédéric Beigbeder, Isabelle Carré, Claude Nori, Isabelle Hupert et la lauréate 2020 Dorothée Janin notamment. Le lauréat 2021 se verra remettre son prix le 25 août prochain.

  • 22/07/21 | Le Département de la Gironde recrute des médecins

    Lire

    Le Département de la Gironde vient de lancer un appel à recrutement pour compléter l’exercice des médecins par des activités de santé publique au travers de consultations médicales dédiées aux enfants de moins de 6 ans, des actions de prévention et de prise en charge des enfants en danger ou encore des consultations en santé sexuelle. Le Département propose également une mission d’accompagnement santé adultes pour les personnes dont les problématiques de santé peuvent être un frein à l’insertion.

  • 22/07/21 | Les interventions en été pour tapage nocturne explosent en Dordogne

    Lire

    Les gendarmes de la Dordogne sont intervenus 171 fois l'été 2019 pour "tapage nocturne". Ce nombre a augmenté de 59% pendant l'été 2020 avec 272 interventions. Les secteurs du département où se sont concentrés les appels sont le Sarladais avec 33 % des interventions et Périgueux avec 30 %. Pour la gendarmerie de la Dordogne, ce phénomène est dû à un relâchement après le confinement strict du printemps 2020.

  • 21/07/21 | Plus de 60 600 jeunes néo-aquitains bénéficiaires du Plan de relance

    Lire

    Lancé en septembre 2020, l'Etat a fait le point à fin juin du déploiement de son plan de relance (France relance) sur les territoires. En Nouvelle-Aquitaine, sur la question de l'insertion professionnel des jeunes le plan « 1 jeune, 1 solution » a permis de financer ou soutenir, 19 761 primes à l’embauche, 37 978 contrats d’apprentissage et 2874 aides aux contrats de professionnalisation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Landes: De plus en plus de collégiens... jusqu'en 2021

11/06/2019 | Alors qu'un 39e collège public landais ouvrira à Angresse en septembre 2020, une récente étude de l'INSEE Nouvelle-Aquitaine, anticipe un pic du nombre de collégiens landais en 2021...

Le collège Jean Rostand à Mont-de-Marsan

Le département des Landes bénéficie d’une croissance démographique soutenue. Une dynamique cependant ralentie sur la période récente, à la fois par un moindre apport migratoire et la détérioration de son solde naturel. Parallèlement, la fécondité et le nombre de femmes en âge de procréer reculent. Autant de dynamiques qui ne sont pas sans incidence sur la population des collégiens. Si les tendances démographiques récentes se poursuivaient, les effectifs scolarisés dans les établissements landais atteindraient un pic en 2021, pour entamer par la suite une descente jusqu’en 2030. Ces analyses livrées par l'Insee, sont loin d'être anecdotiques pour les services de l’Éducation nationale de l’Académie de Bordeaux et le Conseil départemental qui cherchent à anticiper ces évolutions afin d’adapter au mieux les capacités d’accueil des collèges publics au regard des besoins.

Selon l'INSEE Nouvelle-Aquitaine, entre 2010 et 2015, la population des Landes a augmenté de 18 900 habitants, soit une progression annuelle moyenne de 1 %, supérieure au rythme régional (+ 0,6 %). Une progression, exclusivement portée par son excédent migratoire. Mais, le rythme de cette croissance décélère par rapport à la période précédente (+ 1,5 % par an en moyenne entre 1999 et 2010), en raison non seulement d’une baisse de l'excédent migratoire, mais aussi d’une dégradation de son solde naturel. Le nombre de décès augmente de 10 % entre 2010 et 2015, tandis que celui des naissances chute de 8 % : « le nombre de femmes de 20 à 39 ans, âges les plus féconds, diminue et le nombre d’enfants par femme se réduit également » constate l'INSEE. Un ralentissement qui devrait donc se traduire une décennie plus tard par une baisse du nombre des collégiens.

Jusqu'à 19 900 collégiens en 2021

Constats de rentrée au 1er janvier 2017 (année scolaire 2016-2017)

Au 1er janvier 2017, 19 000 collégiens étaient scolarisés dans les Landes. À l’horizon 2021, en cas de maintien des tendances démographiques récentes et des facteurs scolaires récents, cette population atteindrait 19 600 collégiens. Cette croissance découle en grande partie de la hausse des naissances observée durant la première décennie des années 2000. Mais intégrant une augmentation de l’excédent migratoire vis-à-vis des autres départements de France métropolitaine (non prise en compte dans les scénarios tendanciels), l'INSEE dessine un scénario «Attractivité accrue» selon lequel, « les effectifs de collégiens landais atteindraient 19 900 élèves à l’horizon 2021 ».

Ensuite, en raison de la baisse du nombre de naissances après 2010, la population des collégiens scolarisés dans les Landes diminuerait mécaniquement 11 à 14 ans plus tard. En effet, les femmes en âge de procréer ont été moins nombreuses et ont donné naissance chacune à moins d’enfants. Une tendance continue de 2013 à 2018, période sur laquelle le nombre de ces femmes diminuerait de 5%, celles-ci étant potentiellement les mères d’une grande partie des futurs collégiens de 2025 à 2030. Au total, le nombre de collégiens à la baisse à partir de 2021, descendrait jusqu'à 18 350 en 2030, soit une baisse de 0,7 % en moyenne annuelle. Selon le scénario le plus pessimiste, la baisse des effectifs pourrait atteindre 1,0 % en moyenne annuelle, tandis qu’elle se limiterait à 0,4 % dans le cadre du scénario optimiste. En revanche, le scénario « Attractivité accrue » des Landes aboutirait en 2030 à un niveau plus élevé que celui de 2017 avec 230 collégiens de plus.

Après 2021, des pertes d'effectifs différenciées selon les territoires 

Pour autant ces tendances départementales sont différenciées selon les territoires, et pourraient affecter ainsi diversement les collèges qui y sont implantés. Quel que soit le scénario, tendanciel, optimiste ou pessimiste de l'INSEE la zone Sud-Est des Landes serait la seule à ne pas gagner de collégiens d’ici 2021, faute de naissances suffisantes. De 2017 à 2030, les collèges de cette zone perdraient 80 à 210 jeunes. À l’inverse, la zone Centre retrouverait en 2030 un niveau proche de celui de 2017, après une hausse en première période puis une baisse contenue après 2021. La zone bénéficierait en effet, entre 2013 et 2018, d’un recul limité du nombre de femmes de 20 à 39 ans : -2 % dans le scénario tendanciel contre -5 % pour l’ensemble du département des Landes.

Les territoires qui auraient la plus forte progression relative du nombre de collégiens entre 2017 et 2021, seraient aussi ceux qui enregistreraient la plus forte baisse par la suite. Sur toute la période, le Sud-Ouest du département pourrait perdre de 90 à 350 élèves, le Nord-Est de 30 à 140. "Dans cette dernière zone, l’impact de l’ouverture d’un collège supplémentaire, en septembre 2015 à Labrit, n’a pas été évalué : sa fréquentation croissante pourrait modifier les habitudes de scolarisation", ponctue le document de INSEE.
Le Nord-Ouest, dans une vision optimiste, serait proche en 2030 de la stabilité des effectifs, alors qu’il perdrait 220 collégiens dans une vision pessimiste. Le Sud oscillerait en – 180 et + 70 collégiens. Enfin, dans l’hypothèse d’attractivité accrue, les zones Sud et Centre gagneraient une centaine d’élèves chacune, à l’horizon 2030, tandis que les autres zones resteraient proches de leur niveau de 2017.

 L'intégralité de l'étude de l'INSEE "Un pic du nombre de collégiens attendu en 2021 dans les Landes" à retrouver sur le site internet de l'INSEE

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Google street view

Partager sur Facebook
Vu par vous
3958
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !