Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

15/10/18 : Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-maritime et de l'ADF ( Départements de France) rencontre ce mardi 16 à l'Elysée Emmanuel Macron en présence du premier ministre et du président du Sénat.

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

11/10/18 : Plongez dans le monde des robots les samedi 13 et dimanche 14 octobre de 14 h à 19 h à Cap Sciences où expositions, ateliers, démonstrations, défis, conférences, spectacles vous permettront de mieux appréhender cet univers.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/10/18 | Laurent Nuñez a été sous-préfet au Pays basque

    Lire

    La nomination de Laurent Nuñez secrétaire d’État au ministère de l'Intérieur ne laissera pas le Pays basque indifférent. De 2010 à 2012, il a en effet été sous-préfet de Bayonne, à la suite d'Éric Morvan, actuel directeur général de la police nationale. Un des sous-préfets qui a laissé le meilleur souvenir en Pays basque dont il avait compris bien des dossiers. Il avait succédé à Patrick Caivar à la tête de la DGSI (Direction générale de la Sécurité Intérieure) en juin 2017.

  • 16/10/18 | L'autoroute Poitiers Limoges à l'étude

    Lire

    Le Préfet de Nouvelle-Aquitaine, a présidé lundi à Limoges le 1er comité de pilotage de l'étude de faisabilité de mise en concession autoroutière de la liaison Poitiers Limoges en présence des préfets de la Vienne et Haute-Vienne, des parlementaires, des élus des collectivités concernées dont les Départements et des présidents des chambres consulaires. Plusieurs tracés seront étudiés et analysés à partir de différents critères socio-économiques, ainsi qu'un éventuel barreau reliant le fuseau Poitiers Limoges à l’A20. Prochaines dates: février 2019 pour un point d’avancement, puis juillet 2019 pour les conclusions de l’étude.

  • 16/10/18 | 3ème édition du Linkteens à Libourne

    Lire

    L’association LINK, qui propose chaque année des évènements gratuits sur la culture numérique, propose le 20 octobre prochain le LINKTEENS. A destination des 15/25 ans, ils pourront découvrir des informations sur les formations, les nouveaux métiers mais aussi toutes les possibilités qu’offre la programmation au travers d’ateliers ludiques comme la fabrication d’un petit robot. Des minis conférences sont également organisées sur les questions des enjeux de l’Intelligence Artificielle. Rdv à l’Espace Jeunes de 10h à 18h.

  • 16/10/18 | Festival de la BD d'Angoulême : changement de critères du Prix Goscinny

    Lire

    Depuis deux ans, le prix Goscinny récompense un jeune scénariste pour un album paru dans l’année, ou à un scénariste confirmé pour sa contribution à un album en particulier. En 2018, Jean Harambat avait obtenu le prix pour son album Opération Copperhead (Dargaud, 2017). Pour l'édition 2019, l'institut Goscinny et le FIBD changent la donne ; il pourra désormais également récompenser un scénariste pour l'ensemble de son oeuvre. Le nom du lauréat 2019 sera annoncé le mardi 20 novembre à Paris.

  • 16/10/18 | Les étudiants relèvent le « Defi Sang Limite »

    Lire

    Initié en 2004, le « Défi Sang Limite » revient à Bordeaux après 4 ans d’absence le 17 octobre. Il vise à mobiliser les étudiants en Médecine et en Pharmacie, et plus largement tous les étudiants du campus Carreire, pour recueillir un maximum de dons pour faire gagner sa ville. Objectif: 250 dons minimum. Pour accompagner ce mouvement, l’EFS proposera de nombreuses animations et faire de cette collecte un moment festif et convivial. Rdv à l’espace santé du campus Carreire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | « Les Petits Débrouillards » de retour à la Benauge

29/07/2015 | Temps fort de l'association « Les Petits Débrouillards », l'action « La Science en Bas de chez Toi » fait désormais partie intégrante de la vie estivale du quartier de la Benauge.

Ce jour là, les enfants font du graffiti végétal, une dimension du street-art 100% écologique

A la Benauge comme ailleurs, les vacances d'été sont loin d'être synonymes de départ pour tout le monde. Cette période creuse, pendant laquelle centres d'activités, bibliothèques et associations tournent au ralenti, peut paraître bien longue aux yeux des plus jeunes. Alors, dès l'annonce de l'arrivée imminente de l'association dans la cité, les enfants les plus impatients se sont postés en avance lundi après-midi, au cœur du square Pinçon, afin d'accueillir comme il se doit leurs animateurs préférés. Si à cet instant les enfants ne connaissent pas encore le programme de la semaine, certains visages ne leur sont pas à tout à fait inconnus.

Une semaine bien animéeCette année encore, les jeunes ont profité d'animations gratuites, à caractère scientifique et technique, axées sur le thème du climat. Au fil des éditions, encadrants et enfants ont appris à se connaître, à s’apprécier et à se faire confiance. Le tout dans une ambiance agréable et conviviale, profitable à tous : « Nous avons le temps et les moyens de vraiment travailler avec les enfants, de voir ce qu’ils ont retenu de l’année dernière, de s’adapter en fonction de ce qu’ils préfèrent. Bref, de mieux partager » se réjouit Grégoire, intervenant depuis 5 ans, et aujourd’hui encore fidèle à ces drôles de colonies de vacances éducatives.

Le square Pinçon ne manque pas d’animation ce vendredi. « C’est un joyeux bazar ! » glisse Stéphane, le second intervenant, tout en gardant un œil sur le curieux graffiti végétal autour duquel s’activent les enfants. Délaissant un temps leurs vélos, certains viennent pour une heure, d’autres pour la semaine. Le plus jeune a 3 ans. Le plus âgé, nostalgique des premières interventions des « Petits Débrouillards » à la Benauge, en a 17. Souvent, ceux qui passent par le square se rapprochent timidement du groupe, avant d’être pris, eux aussi, sous l’aile des intervenants. Un cousin de passage, un ami du quartier voisin, un parent désireux de donner un coup de main… Tout le monde est le bienvenu ici ! Pour Grégoire, c’est encore une fois un atout : « Cela permet aux enfants de connaître d’autres enfants, avec qui ils ne vont pas forcément à l’école. Ces quartiers sont assez refermés sur eux-mêmes, c’est difficile pour eux d’aller dehors… ».

Immanquable, on ne voit que lui en pénétrant dans le parc. Un bus du réseau TBC y marque une halte depuis le début des activités. Assis sur le siège conducteur bien trop haut pour eux, les enfants se plaisent à jouer le rôle du chauffeur ou à manipuler, parfois un peu trop fortement, les boutons de commande. Outre le rappel des règles élémentaires de sécurité, l’animation à bord du bus vise principalement à corriger certaines mauvaises habitudes et à « humaniser » la profession de chauffeur : « Les enfants et les conducteurs qui prennent part à la semaine créent du lien. Cela se ressentira lorsqu’ils se recroiseront » prévoit Grégoire.

Vers la science et au-delàAprès la transition écologique l’an dernier, l’eau, puis l’alimentation, c’est au tour du climat d’être au centre des activités proposées. En vue de la COP 21 parisienne en décembre, l’équipe n’a pas manqué d’imagination pour illustrer de manière ludique l’effet de serre, les économies d’énergie, l’acidification des océans ou la pollution de l’eau. Des thèmes complexes, mis à la portée des enfants grâce au savoir-faire des animateurs.

« Nous pouvons faire des activités sur le climat, mais si personne ne s’écoute, si les jeunes se battent pour avoir une paire de ciseaux, s’ils jettent n’importe quoi, n’importe où… nous ne pouvons rien faire » explique Greg. Il est bien là l’objectif des « Petits Débrouillards » : apprendre à mieux vivre ensemble en abordant la science comme un vecteur de bonnes valeurs. À commencer par l’entraide et la coopération, en favorisant les expérimentations qu’un enfant seul ne peut réussir. Les aînés aident les plus petits, c’est la règle du jeu. En parallèle, lors des activités, les animateurs abordent avec les jeunes des sujets a priori peu séduisants. Cela commence souvent par une réflexion de l’un d’entre eux, et les voilà partis pour débattre autour de la citoyenneté, de l’écologie ou de la démocratie ! Ici, aucune question n’est idiote tant qu’elle en entraîne une autre.

Les enfants quittent les lieux la tête bien remplie, mais les poches vides. Aucun d’entre eux n’est autorisé à ramener chez lui son aspirateur à insectes en objets de récupération, sa cruche à vortex en bouteilles d’eau en plastique ou sa colle maison chez lui… Pour quelle raison ? « Les Petits Débrouillards » souhaitent que leurs protégés soient capables de reproduire ce qu’ils ont appris sans leur aide. « S’ils ont envie de fabriquer quelque chose, ils ont tout chez eux pour le faire et savent le faire » explique Grégoire. Le message est visiblement passé auprès des enfants, fiers de montrer à leurs parents ce qu’ils ont retenu de leur journée.

Josiane et ses trois enfants sont, selon leurs termes, « abonnés » au rendez-vous depuis toujours. Et pas sans raison ! « Mes fils et ma fille aiment apprendre, j’estime que ça leur fait du bien de venir ici. Ils viennent tous les jours, il n’y en a jamais un qui refuse » se réjouit-elle, avant d’ajouter, bien sûr : « Si l’association revient l’année prochaine, on reviendra ! »

Trop grosse influence du discours médiatique ou sentiment d’exclusion nourri à l’école, les enfants ont souvent une mauvaise image d’eux-mêmes et de leur quartier. Alors, encourager ce que l’on appelle le « vivre ensemble », c’est aussi faire comprendre aux enfants de la Benauge qu’ils sont capables de faire des choses par eux-mêmes. Et de bonnes choses.

« La Science en Bas de Chez Toi » sera encore présente dans le quartier des Aubiers jusqu’au vendredi 31 juillet, rue Francis Planté.

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : Les Petits Débrouillards Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
3955
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !