Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le barreau de Bordeaux « plus que jamais debout », pour le bâtonnier Christophe Bayle

28/01/2021 | Le barreau de Bordeaux a tenu un bilan de l'année 2020 et présenter les projets qui vont régir 2021.

Madame la vice Bâtonnier, Caroline Laveissière et Monsieur de Bâtonnier Christophe Bayle

Le barreau de Bordeaux a présenté un bilan de l'année 2020 plutôt concluant, très peu impacté par la crise sanitaire. Une année marquée par la solidarité et l'engagement auprès des justiciables. Celle à venir se veut porteuse de projets, avec notamment la création d'une plateforme à destination des mineurs non accompagnés, mais aussi la volonté de mettre en place un « bus du droit et de la création d’entreprises », à l'été 2021.

Malgré une année particulière, le barreau de Bordeaux « se porte bien et est plus que jamais debout », se réjouit le bâtonnier Christophe Bayle. Assez peu impactés par la crise sanitaire, « seulement » 10% des avocats du barreau bordelais ont souffert et ont pu bénéficier d’aides venant des pouvoirs publics, de la Région ou encore de la mairie de Bordeaux. Le barreau de Bordeaux a été le premier de France à se mobiliser pour maintenir la défense des droit des justiciables. Fait qui rend très fier le bâtonnier.
La solidarité a été le maître mot, en instaurant notamment des permanences des entreprises et salariées, afin de répondre par exemple aux questions sur le télétravail et le chômage partiel. Un numéro d’urgence a également été mis en place à destination des personnes victimes de violences intra-conjugales, et c’est près d’une centaine de femmes qui ont pu en bénéficier. « Il n’était pas question de laisser les gens seuls », souligne Christophe Bayle. Des permanences en droit du logements et des patients ont également vu le jour. « Cela nous a éviter de sombrer dans la sinistrose du premier confinement, ça nous a aidé », précise-t-il. 

L’année 2020 a aussi été marquée par différentes actions tournées vers l’avenir, qui se poursuivront en 2021, avec notamment la création d’un pôle territoire du conseil de l’ordre. Mais alors qu’est-ce que c’est ? Un rassemblement de confrères destiné aux avocats qui sont inscrits au barreau de Bordeaux mais dont le cabinet est assez éloigné de la cité bordelaise. « Il permet de recréer le lien entre la population et les avocats, en se rapprochant des acteurs économiques locaux et de se rassembler autours de projets fédérateurs. » L’autre innovation est la création, le 8 décembre dernier, du centre d’arbitrage du barreau de Bordeaux. C’est un regroupement de confrères qui va permettre au barreau d’affaire de pouvoir developper ses offres de services au bénéfice de la clientèle bordelaise en matière d’arbitrage. « C’est important car cela correspond à une demande des justiciables et idéalement à un souci de proximité », éclaire le bâtonnier. 

2021, une année prometteuse

L’année à venir va, en plus de poursuivre les actions déjà commencées, permettre la mise en place d’autres projets. Notamment la mise en service d’une plateforme digitalisée du pôle mineurs non accompagnés (MNA). Un projet porté «  à bout de bras » par Christine Maze en partenariat avec le Conseil départemental et sa vice-présidente feu Emmanuelle Ajon. Le bâtonnier Christophe Bayle, très touché que cette dernière ne puisse pas voir l’aboutissement de ce projet, tient à rendre hommage à cette « femme remarquable ».
Un pôle a été créé il y a plusieurs mois de cela, à destination des mineurs étrangers. « Venus principalement d’Afrique Subsaharienne et notamment d’Afrique de l’Ouest, après parcours migratoire chaotique souvent horrible, ce sont des gamins très abimés », précise-t-il. Le nombre de mineurs non-assistés ne cesse de croître en Gironde. En 2019, c’est 1 100 jeunes qui ont été pris en charge par l’aide sociale à l’enfance, contre à peine 200 en 2016.

Cette plateforme, concrètement, en quoi consiste-t-elle ? Opérationnelle depuis trois semaines, elle est dédiée à l’ensemble des travailleurs sociaux et encadrants du Conseil départemental et des associations. Elle regroupe 50 avocats spécialisés en droit des mineurs, droit des étrangers, du travail ou encore de la santé. Elle permet aux encadrants et travailleurs sociaux, grâce à une rubrique FAQ évolutive, de trouver des réponses aux questions les plus fréquentes. Mais aussi, d’obtenir une réponse rapide, de la part d’un avocat. Le plus gros des avantages est aussi la dématérialisation des dossiers, avec la possibilité de répertorier l’ensemble des pièces nécessaires pour lancer une procédure. La prise de rendez-vous avec un avocat sera rapide puisque, du lundi au vendredi, un avocat sera désigné sur l’ensemble de la journée et donc disponible. En clair, elle assure un lien entre les encadrants, les mineurs non accompagnés et les avocats.

La plateforme n’est pas le seul projet phare. Un « bus du droit et de la création d’entreprises » sillonnera pas moins de 96 communes éloignées, dès l'été 2021. Les communes ont été déterminées avec le Conseil départemental. L’objectif est de proposer des « consultations pour tout venant, gratuites, d’une durée de trente minutes ». « Le but est d’aller dans les territoires de désert juridique. C’est juste de l’accès au droit et ça fait parti de notre mission de service public », précise le bâtonnier. 

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4341
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !