Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/09/19 | Deux réacteurs de la centrale du Blayais concernés par des malfaçons

    Lire

    EDF a confirmé ce mercredi que six des 58 réacteurs nucléaires français présentaient des "problèmes de conformité" et de fabrication de certains composants. Parmi ces réacteurs, on retrouve les numéro trois et quatre de la centrale du Blayais, qui comporte des malfaçons au niveau de ses générateurs de vapeur, pourtant remplacés entre 2014 et 2015. Au travers d'un communiqué, EDF a estimé que "les écarts constatés ne remettent pas en cause l’aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".

  • 18/09/19 | EDUCNUM : un salon pour répondre aux énigmes du numérique à Poitiers

    Lire

    Les journées EDUCNUM sont organisées à Poitiers du 20 au 22 septembre par la CNIL, le groupe VYV et l’An@é. L’objectif est de sensibiliser enfants, parents et enseignants aux défis du numérique. Un espace ludique de 130m2 a été imaginé pour les enfants, les adolescents et leurs familles. Un escape game inédit et gratuit va être proposé pour sensibiliser aux enjeux du numérique. Le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer sera présent à Poitiers ce 20 septembre pour inaugurer ce salon.

  • 18/09/19 | Tourisme : "bilan très positif" pour Charentes Tourisme cet été

    Lire

    Le tourisme dans les Charentes se porte bien, selon le bilan estival de Charentes Tourisme. Si l'avant saison et juillet sont mitigés, avec 58% des professionnels satisfaits, le mois d'août fut en revanche exceptionnel, avec des records de fréquentation. Si elle a d'abord profité à l’intérieur des terres en début de saison, la tendance s'est inversée au profit du littoral en août. L'office note une diminution de la clientèle britannique et une progression de la clientèle belge et allemande.

  • 18/09/19 | 1ere Journée du Patrimoine coordonnée par l'Office de Tourisme du Val de l'Eyre !

    Lire

    C'est la première fois que les cinq communes du Val de l'Eyre (BelinBeliet, Le Barp, Lugos, Saint-Magne et Salles) s'unissent sous une même bannière pour participer ensemble aux Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi, une palette d’animations sera proposée - visites patrimoniales et culturelles, expositions dynamiques et reconstitutions -, le 21 septembre prochain sur tout le territoire.

  • 18/09/19 | Une plongée dans les Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche

    Lire

    Dans le cadre de son Agenda 21, Villenave d'Ornon propose des animations gratuites autour du développement durable et notamment une nouvelle visite des Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche le samedi 21 septembre, de 9h à 12h. Son but : découvrir le milieu des gravières et des anciennes cressonnières. Les participants pourront parcourir une partie du futur cheminement qui sera ouvert à la fin de l'année. Inscriptions au pôle développement durable : 05.56.75.69.85

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La bonne santé du Centre hospitalier de la Côte basque

06/03/2019 | Premier employeur de la ville avec 3523 salariés, l'hôpital de Bayonne, comme certains l'appellent encore a fait son check-up et établit son ordonnance pour l'année 2019

Docteur Glanes hôpital de Bayonne

L'année a été particulièrement dynamique aussi bien en termes de développement d’activités médicales que de renforcement des coopérations avec les structures sanitaires, publiques et privées du territoire dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire. Il s'est accompagné de la réorganisation de la filière gériatrique avec le transfert en novembre de 20 lits de court séjour gériatrique de Saint-Jean-de-Luz sur le site de Bayonne et de 10 lits au sein de la Polyclinique Côte basque Sud dans le cadre de la création d’un Groupement de coopération sanitaire de court séjour gériatrique.

  Michel Glanes, le directeur du Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne  (ici, lors d'une convention solidaire  avec l'hôpital de Douala au Cameroun) a dressé un bilan de l’année 2018 en présence des représentants des différentes instances, dont Sylvie Durruty, présidente du conseil de surveillance du Centre hospitalier et adjointe au maire de Bayonne et présenté les perspectives pour l’année 2019.

Une année a été particulièrement dynamique aussi bien en termes de développement d’activités médicales que de renforcement des coopérations avec les structures sanitaires, publiques et privées du territoire dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire. Il faut ainsi souligner la réorganisation de la filière gériatrique avec le transfert en novembre 2018 de 20 lits de court séjour gériatrique de Saint Jean de Luz sur le site de Bayonne et de 10 lits au sein de la Polyclinique Côte basque Sud dans le cadre de la création d’un Groupement de coopération sanitaire (GCS) de 20 lits de court séjour gériatrique au total.

Cette année a étré aqussi marquée par l’achèvement de la restructuration des services de pédiatrie (service d’hospitalisation, urgences pédiatriques, (Unités d’hospitalisation de courte durée) et la réorganisation globale des activités de chirurgie avec la mise en service d’un robot chirurgical en mars 2018, le regroupement sur un seul niveau de l’ensemble des lits d’hospitalisation de chirurgie en aout 2018 et l’ouverture de deux nouvelles salles au sein du bloc opératoire en novembre 2018.

La poursuite des travaux du Département de Santé Publique avec le développement de l’activité de l’Unité Transversale d’Activité Physique pour la Santé (UTAPS) et le renforcement de la dynamique de prévention et de promotion de la santé publique. h Un travail important mené sur la constitution d’équipes médicales communes (pédiatrie, imagerie, …) avec le Centre hospitalier de Saint Palais et le développement des consultations avancées sur le territoire. Comme il convient de souligner le lancement de la structuration d’une filière gériatrique territoriale avec un renforcement des collaborations avec les EHPAD publics et privées du territoire.

Autre chantier en 2018, le développement des liens avec les établissements « partenaires » dans le cadre du Projet médical partagé du Groupement Hospitalier du Territoire Navarre Côte Basque validé en janvier 2018

Un excédent entre recettes et charges d'exploitations

Après plusieurs années marquées par des augmentations d’activité fortes, 2018 se caractérise pVignette aquiar une certaine stabilité. Au total, 75 517 entrées et venues en service Médecine et chirurgie,  soit +0,59 % de plus qu’en 2017 , grâce à une progression de la médecine qui compense une baisse en chirurgie et une diminution plus forte en obstétrique. On peut observer les évolutions suivantes : entrées médecine chirurgie obstétrique : +2.85% en médecine, -5.92% en chirurgie, -7.43% en obstétrique.: Journées : -0.66% sur l’ensemble de l’établissement dont -1.56% de journées en psychiatrie, +0.48% en SSR, +5.58% pour les séances de dialyse et +2.52% pour les séances de chimiothérapies.

La durée moyenne de séjour se stabilise autour de 4 jours en médecine et 3,9 en chirurgie. Les passages aux urgences ont progressé de +0,17 % (59 213 passages) dont +0,94% aux urgences adultes, -0,98% aux urgences pédiatriques et -1,95% aux urgences maternité. Les consultations externes, quant à elles, elles ont connu une diminution avec 390 776 en 2018 soit -2.25% par rapport à 2017.

Le Centre hospitalier de la Côte basque a assuré la stabilité des effectifs globaux avec une légère progression des équipes soignantes (3002 équivalent temps plein) et médicales (345 équivalents temps plein). Les études promotionnelles ont permis à 18 agents d’accéder à une progression de carrière notamment 9 infirmiers et 3 aides soignants.

De même, la politique de formation a été maintenue à un niveau élevéL’exercice 2018 se termine donc par un excédent entre les recettes et les charges d’exploitation autour de 1,6 million d’euros. La capacité d’autofinancement s’établit à 14,4 millions d’euros et le taux de marge brute aidée à 7,50%. Le taux d’endettement continue à baisser pour atteindre 59.79%, conséquence de l’opération de restructuration du site de Saint Léon achevé il y a 3 ans, pour un montant de 250 millions d’euros.

Des perspectives en 2019 dans la lignée des années précédentes

2019 s'inscrit dans la lignée  des années précédentes,  se déclinera en sept axes, dont: améliorer  l’accessibilité; faciliter les prises et diminuer les délais de rendez-vous; démarrage de l’opération de restructuration de la filière gériatrique de Saint-Jean-de-Luz; poursuite de la dynamique de structuration d’une filière gériatrique territoriale;  mise en place d’un Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) pédiatrique Sud aquitain; réflexion sur la constitution d’un Plateau d’imagerie médicale mutualisé (PIMM) avec les Centres hospitaliers de Saint-Palais, Dax et Mont-de-Marsan et développement des modalités de prises en charge ambulatoires en psychiatrie (hôpitaux de jour, centre de réhabilitation psycho sociale)

Le directeur a tenu aussi à souligner l’investissement des personnels pour leur engagement et leur contribution majeure à la qualité du service rendu aux patients aussi nombreux à faire confiance à l’hôpital. Centre hospitalier qui avec 3523 salariés est le premier employeur de la ville de Bayonne.

"Tout sera fait, a souligné Michel Glanes, pour soutenir cette mobilisation au quotidien, par la préservation des emplois et des compétences, la concertation et le dialogue social, en restant également attentifs aux conditions de vie au travail et au niveau de satisfaction des patients. Qui sont les conditions indissociables d’un service public qui continue à offrir qualité, sécurité et égalité d’accès aux soins pour tous."

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
4323
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !