Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/05/20 | Un outil pour pallier le manque de paille

    Lire

    La pluviométrie particulièrement excédentaire de l’automne dernier a perturbé les semis de céréales et de prairies en Charente. Pour pallier à un manque de paille et de fourrage pour les exploitations d’élevage la Chambre d’Agriculture de la Charente vient de mettre en place une plateforme pour faciliter les échanges entre céréaliers et éleveurs où chacun peut y déposer son offre et consulter les offres disponibles. Pour consulter ou déposer son offre

  • 27/05/20 | Réouverture échelonnée des musées à Bordeaux

    Lire

    Bordeaux vient de programmer une réouverture échelonnée de ses musées municipaux, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque obligatoire pour les visiteurs. Ainsi, le 13 juin pour le Muséum de Bordeaux-Sciences et nature, ainsi que les serres et les espaces d’expositions du Jardin Botanique. Le 20 juin pour le Musée des arts décoratifs et du design et Musée d’Aquitaine, le 27 juin pour le CAPC-musée d’art contemporain et le 4 juillet pour le Musée des Beaux-arts. Le Musée Mer Marine a rouvert le samedi 23 mai.

  • 27/05/20 | Oloron-Sainte-Marie, nouvelle capitale des arts de la marionnette ?

    Lire

    Située à Oloron-Sainte-Marie (64), l'espace Jéliote, structure professionnelle du spectacle vivant, propose une programmation de type pluridisciplinaire, tout en développant un axe fort autour des arts de la marionnette. Le projet de la scène conventionnée, porté par la Communauté de communes du Haut-Béarn et soutenu par la Région, prévoit notamment l'aménagement d'un atelier de fabrication pour les artistes constructeurs de marionnettes et le portage d'un projet de réseau départemental et régional de production et diffusion des arts de la marionnette. En jeu aussi l'obtention du label de Centre National de la Marionnette.

  • 27/05/20 | Une course digitale pour les resto-bistrots

    Lire

    Du 6 au 21 juin, la CCI de La Rochelle propose une course digitale afin de soutenir la réouverture des cafés, bars, brasseries et restaurants. Pour participer, il suffit d’acheter un dossard virtuel, de parcourir 500 mètres, chronométrés avec un plateau garni de 2 verres, une carafe et une tasse de cafés remplis et de poster la vidéo sur la page Facebook de la Course des Garçons de Café. Chaque dossard acheté donnera droit à 5€ de consommation dans l’établissement choisi !

  • 26/05/20 | Bordeaux : le milieu hospitalier manifeste

    Lire

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce mardi devant l'hôpital Pellegrin à Bordeaux pour répondre à l'appel d'une intersyndicale (CGT, Sud Santé, FO, CNI) face à la grogne du milieu hospitalier, "envoyé au front sans armes". Leur demande ? Une prime de 1500 euros pour les hospitaliers qui ont travaillé sur le site pendant la crise et une augmentation de 300 euros mensuels pour l'ensemble du personnel. Un second rassemblement doit se tenir le 28 mai à l'hôpital Haut-Lévêque.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | La bonne santé du Centre hospitalier de la Côte basque

06/03/2019 | Premier employeur de la ville avec 3523 salariés, l'hôpital de Bayonne, comme certains l'appellent encore a fait son check-up et établit son ordonnance pour l'année 2019

Docteur Glanes hôpital de Bayonne

L'année a été particulièrement dynamique aussi bien en termes de développement d’activités médicales que de renforcement des coopérations avec les structures sanitaires, publiques et privées du territoire dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire. Il s'est accompagné de la réorganisation de la filière gériatrique avec le transfert en novembre de 20 lits de court séjour gériatrique de Saint-Jean-de-Luz sur le site de Bayonne et de 10 lits au sein de la Polyclinique Côte basque Sud dans le cadre de la création d’un Groupement de coopération sanitaire de court séjour gériatrique.

  Michel Glanes, le directeur du Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne  (ici, lors d'une convention solidaire  avec l'hôpital de Douala au Cameroun) a dressé un bilan de l’année 2018 en présence des représentants des différentes instances, dont Sylvie Durruty, présidente du conseil de surveillance du Centre hospitalier et adjointe au maire de Bayonne et présenté les perspectives pour l’année 2019.

Une année a été particulièrement dynamique aussi bien en termes de développement d’activités médicales que de renforcement des coopérations avec les structures sanitaires, publiques et privées du territoire dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire. Il faut ainsi souligner la réorganisation de la filière gériatrique avec le transfert en novembre 2018 de 20 lits de court séjour gériatrique de Saint Jean de Luz sur le site de Bayonne et de 10 lits au sein de la Polyclinique Côte basque Sud dans le cadre de la création d’un Groupement de coopération sanitaire (GCS) de 20 lits de court séjour gériatrique au total.

Cette année a étré aqussi marquée par l’achèvement de la restructuration des services de pédiatrie (service d’hospitalisation, urgences pédiatriques, (Unités d’hospitalisation de courte durée) et la réorganisation globale des activités de chirurgie avec la mise en service d’un robot chirurgical en mars 2018, le regroupement sur un seul niveau de l’ensemble des lits d’hospitalisation de chirurgie en aout 2018 et l’ouverture de deux nouvelles salles au sein du bloc opératoire en novembre 2018.

La poursuite des travaux du Département de Santé Publique avec le développement de l’activité de l’Unité Transversale d’Activité Physique pour la Santé (UTAPS) et le renforcement de la dynamique de prévention et de promotion de la santé publique. h Un travail important mené sur la constitution d’équipes médicales communes (pédiatrie, imagerie, …) avec le Centre hospitalier de Saint Palais et le développement des consultations avancées sur le territoire. Comme il convient de souligner le lancement de la structuration d’une filière gériatrique territoriale avec un renforcement des collaborations avec les EHPAD publics et privées du territoire.

Autre chantier en 2018, le développement des liens avec les établissements « partenaires » dans le cadre du Projet médical partagé du Groupement Hospitalier du Territoire Navarre Côte Basque validé en janvier 2018

Un excédent entre recettes et charges d'exploitations

Après plusieurs années marquées par des augmentations d’activité fortes, 2018 se caractérise pVignette aquiar une certaine stabilité. Au total, 75 517 entrées et venues en service Médecine et chirurgie,  soit +0,59 % de plus qu’en 2017 , grâce à une progression de la médecine qui compense une baisse en chirurgie et une diminution plus forte en obstétrique. On peut observer les évolutions suivantes : entrées médecine chirurgie obstétrique : +2.85% en médecine, -5.92% en chirurgie, -7.43% en obstétrique.: Journées : -0.66% sur l’ensemble de l’établissement dont -1.56% de journées en psychiatrie, +0.48% en SSR, +5.58% pour les séances de dialyse et +2.52% pour les séances de chimiothérapies.

La durée moyenne de séjour se stabilise autour de 4 jours en médecine et 3,9 en chirurgie. Les passages aux urgences ont progressé de +0,17 % (59 213 passages) dont +0,94% aux urgences adultes, -0,98% aux urgences pédiatriques et -1,95% aux urgences maternité. Les consultations externes, quant à elles, elles ont connu une diminution avec 390 776 en 2018 soit -2.25% par rapport à 2017.

Le Centre hospitalier de la Côte basque a assuré la stabilité des effectifs globaux avec une légère progression des équipes soignantes (3002 équivalent temps plein) et médicales (345 équivalents temps plein). Les études promotionnelles ont permis à 18 agents d’accéder à une progression de carrière notamment 9 infirmiers et 3 aides soignants.

De même, la politique de formation a été maintenue à un niveau élevéL’exercice 2018 se termine donc par un excédent entre les recettes et les charges d’exploitation autour de 1,6 million d’euros. La capacité d’autofinancement s’établit à 14,4 millions d’euros et le taux de marge brute aidée à 7,50%. Le taux d’endettement continue à baisser pour atteindre 59.79%, conséquence de l’opération de restructuration du site de Saint Léon achevé il y a 3 ans, pour un montant de 250 millions d’euros.

Des perspectives en 2019 dans la lignée des années précédentes

2019 s'inscrit dans la lignée  des années précédentes,  se déclinera en sept axes, dont: améliorer  l’accessibilité; faciliter les prises et diminuer les délais de rendez-vous; démarrage de l’opération de restructuration de la filière gériatrique de Saint-Jean-de-Luz; poursuite de la dynamique de structuration d’une filière gériatrique territoriale;  mise en place d’un Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) pédiatrique Sud aquitain; réflexion sur la constitution d’un Plateau d’imagerie médicale mutualisé (PIMM) avec les Centres hospitaliers de Saint-Palais, Dax et Mont-de-Marsan et développement des modalités de prises en charge ambulatoires en psychiatrie (hôpitaux de jour, centre de réhabilitation psycho sociale)

Le directeur a tenu aussi à souligner l’investissement des personnels pour leur engagement et leur contribution majeure à la qualité du service rendu aux patients aussi nombreux à faire confiance à l’hôpital. Centre hospitalier qui avec 3523 salariés est le premier employeur de la ville de Bayonne.

"Tout sera fait, a souligné Michel Glanes, pour soutenir cette mobilisation au quotidien, par la préservation des emplois et des compétences, la concertation et le dialogue social, en restant également attentifs aux conditions de vie au travail et au niveau de satisfaction des patients. Qui sont les conditions indissociables d’un service public qui continue à offrir qualité, sécurité et égalité d’accès aux soins pour tous."

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5275
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !