Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/12/18 : Mobilisation mardi matin dès 9h00 aux trois péages autoroutiers du Lot-et-Garonne orchestrée par la Coordination rurale 47 pour protester contre les taxes "Trop de taxes tue l'agriculture et les agriculteurs!" dixit la CR47.

10/12/18 : Charente-Maritime : au vue du contexte social actuel, le séminaire filière Fruits & Légumes de Nouvelle Aquitaine Propulso, qui devait se tenir les 11 et 12 décembre à Saintes est annulé. Une prochaine date devrait bientôt être fixée.

09/12/18 : La Rochelle : selon l'association Info Trafic 17, le dépôt pétrolier de La Pallice est bloqué ce soir par près de 200 personnes.

09/12/18 : Charente-Maritime : Annick Baillou a été nommée inspectrice d’académie-directrice académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) de la Charente-Maritime. Elle succède à Gilles Grosdemange qui a fait valoir ses droits à la retraite.

09/12/18 : Samedi vers 23 heures, Jacqueline Dubois, députée du Sarladais a découvert sa voiture en feu, ainsi que celle de son mari, garées dans la rue devant son domicile de Vézac. L'élue a reçu de nombreux soutiens de la classe politique de tous bords.

09/12/18 : la manifestation des gilets jaunes d'abord pacifique à Bordeaux a dégénéré au milieu de l'après-midi lorsqu'une centaine de casseurs, ont jeté des projectiles divers sur les forces de l'ordre. Scènes de guérilla urbaine et dégradations ont suivi

08/12/18 : Forte participation à Bordeaux pour la Marche pour le climat: de l'ordre de 6 à 7000 personnes

08/12/18 : La Rochelle sera présente au Nautic de Paris du 8 au 16 décembre, stand G2 Hall 1, sous la bannière La Rochelle Force Océan. Elle y présentera ses différents événements sportifs comme la Minit Transat, dont les inscriptions sont désormais ouvertes.

07/12/18 : Rochefort : Véritable institution rochefortaise, l'ancien cinéma Alhambra devenu un studio de post-production de films et de musique inauguré au printemps dernier, organise une porte ouverte avec visite de ses locaux ce samedi de 14h à 19h. Gratuit.

07/12/18 : La Cité du Vin vient de recevoir 3 nouvelles récompenses de la part des professionnels de l'œnotourisme. Un International Best of Wine Tourism et 2 Iter Vitis awards "pour son action innovante et audacieuse en matière d'œnotourisme".

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 10/12/18 | Hashtag d’Argent pour Limoges

    Lire

    Très présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et Linkedin) et avec plus de 67 000 abonnés, la Ville de Limoges a obtenu un « Hashtag » d’argent pour son engagement sur les réseaux sociaux pour communiquer avec ses administrés dans la catégorie « grandes villes de + 100 000 habitants ». Ce trophée, remis par l’Observatoire SocialMedia, récompense les territoires les plus agiles sur les réseaux.

  • 10/12/18 | Talents des Cités: les lauréats néo-aquitains

    Lire

    En Nouvelle-Aquitaine, Talents des Cités 2018 a distingué 3 créateurs d'entreprise dans les quartiers prioritaires de la Ville : Grégory Pédeboscq (Dax), et son food truck «La Cantoche», qui propose en partenariat avec des producteurs locaux sandwichs, burgers, salades et soupes originales ; Victor Du Peloux (Bordeaux) et son atelier bois coworking «La Planche» pour artisans, concepteurs et grand public, et Salomé Arenas (Pau), co-fondatrice de Monsieur Bernard, marque de vêtements et accessoires 100% plastique recyclé dont une partie est récoltée dans la Mer Méditerranée! Les lauréats nationaux seront connus fin janvier

  • 10/12/18 | Corrèze: la chambre d'agriculture dénonce la présence de L-214 dans les écoles

    Lire

    Réunie en session plénière le 26 novembre dernier, la Chambre d’Agriculture de la Corrèze demande à l’État, la Région, au Département et aux Maires l’interdiction immédiate de diffusion, dans toutes les écoles du département, des informations anti-viande de l’association L-214 éducation mais aussi de confier aux seuls organismes habilités et neutres à diffuser dans les écoles des informations justes sur l’alimentation et les produits agricoles.

  • 09/12/18 | Gilets jaunes : des violences à Bordeaux

    Lire

    Ce samedi à Bordeaux, de violents affrontements se sont déroulés en marge de la manifestation des gilets jaunes dès la fin d'une marche (ayant rassemblé environ 5000 personnes) vers l'hôtel de ville, en milieu d'après-midi. Dans un communiqué tardif, la préfecture évoque des "dégradations de bien publics (notamment des feux de barricades), de vitrines commerciales, de mobiliers urbains". Les services de police ont interpellé 44 personnes. 26 blessés sont à déplorer, dont un jeune manifestant ayant perdu sa main en voulant renvoyer une grenade lacrymogène.

  • 07/12/18 | «Signalement Voie Publique» le nouveau service de proximité de la Ville de Lormont

    Lire

    Déployé par la municipalité début novembre sous l’acronyme SVP, il vise à améliorer le signalement des dysfonctionnements ou anomalies au sein des espaces publics (propreté, stationnement abusif, éclairage défectueux). A bord d’un véhicule sérigraphié «Signalement Voie Publique» et du numéro de téléphone créé pour l’occasion (0633146911), deux agents circulent du lundi matin au samedi soir dans la commune. Ils doivent s’assurer et faire preuve de vigilance quant à la bonne tenue de la voirie, du mobilier urbain, de la chaussée ou des éclairages publics.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le City Stade de la Benauge au coeur du débat

| Jugé mal placé pour un grand nombre de personnes, il ferait l'objet de nuisance sonore pour les habitations adjacentes. Un équipement pourtant nécessaire pour les jeunes.

City Stade de la Benauge

Le City Stade de la Benauge, planté rue Petit-Cardinal, a été déplacé de quelques mètres en 2013 pour laisser place à 20 logements sociaux. Depuis, il est devenu l'objet de conflits entre les riverains, les associations sportives et surtout les élus bordelais. Emmanuelle Ajon, conseillère municipale de Bordeaux,présente sur la rive droite s'est faite l'écho depuis plusieurs mois de ce dossier. aqui.fr a voulu en savoir plus auprès des différents acteurs afin d'en savoir plus sur le cœur du problème.

Depuis quelques mois, le quartier de la Benauge est doté d'un City Stade, un équipement sportif qui était nécessaire pour les riverains de la Benauge, qui se sentaient abandonnés par la Mairie de Bordeaux. Alain Juppé, maire de Bordeaux confirme pourtant le fait que le City Stade est « une très belle opération pour les jeunes de la Benauge ».

En effet, si le quartier de la Bastide est un des sites majeurs pour le développement de Bordeaux et de son agglomération, "le quartier de la Benauge, est lui, laissé de côté, avec la plupart des équipements dans un état de délabrement" selon Emmanuelle Ajon. Ce terrain est pourtant apprécié des jeunes, les écoles et les associations sportives des environs; il est en effet disponible tout au long de la journée et de la nuit. Il est entièrement neuf et de qualité, avec une pelouse synthétique et une structure en bois et en fer. Malgré cela, il a été implanté dans un endroit qui soulève problème. « Il a été construit en dépit de tout bon sens, alors que nous sommes dans un quartier qui offre la place de l'installer plus loin, à côté de la piscine Galin où un espace libre est déjà dédié au sport et qui satisferait tout le monde. » explique Emmanuelle Ajon.

Trop proche des habitations, ce City Stade, provoque chez les riverains une animosité en raison de sa résonnance et des bruits qui en proviennent. « En effet ce City Stade subit des débordements à cause du bruit que font les jeunes jusqu'à très tard le soir, réveillant les voisins » raconte Jérôme Siri, maire adjoint du quartier de la Bastide. En raison de son ouverture en continuité, les jeunes utilisent le terrain une bonne partie de la nuit. Le problème ne vient, cependant, pas des jeunes qui ne font qu'utiliser ce City Stade, mais bel et bien de sa proximité avec les habitations.

C'est ainsi qu'une pétition a été signée par une centaine d'habitants, afin de déplacer ce City Stade devenu trop gênant. D'après Emmanuelle Ajon, il s'agit d'une absence de concertation de la ville avec les habitants du quartier, et d'un coût supplémentaire de 80 000 euros pour le déplacer.

« Nous allons mettre en place une charte d'usage, afin que tout le monde puisse se respecter et coexister ensemble, en espérant que l'ensemble des utilisateurs joueront le jeu » justifie Jérôme Siri. Mais pour Emmanuelle Ajon, c'est une perte de temps, puisque cette charte aurait du être mise en place depuis le début. «  Ca ne fonctionnera pas, c'est l'antithèse de la médiation. Il est bruyant de par sa conception. Jérôme Siri doit simplement reconnaître que la mairie a fait une erreur, à défaut de réelles concertations. Tôt ou tard, le City Stade devra être déplacé » précise Emmanuelle Ajon.

Julie Maillard
Par Julie Maillard

Crédit Photo : Julie Maillard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1671
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !