aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Reportage: Le Crédit Agricole d'Aquitaine lance l'agence collaborative

30/10/2015 | La Caisse régionale du Crédit Agricole d'Aquitaine teste un tout nouveau concept d'agence autour de 2 notions clés: parcours client et organisation collaborative du travail.

La petite agence de Galgon, à la pointe de la modernité selon le Crédit Agricole d'Aquitaine qui a choisi d'en faire une des ses agences test de l'agence collaborative

Banque mutlicanale, banque numérique, banque en ligne, banque mobile, application en tout genre... S'il est un secteur qui, désormais, s'adapte tant qu'il peut à la révolution digitale, c'est bien celui de la banque. Pourtant, si pour certains cette révolution pourrait bien sonner le glas d'un certain nombre d'agences physiques, d'autres préfèrent au contraire se saisir de l'occasion pour réinventer leur relation client de fond en comble, allant pour ça, jusqu'au renouvellement complet de leurs agences. C'est le cas de la Caisse régionale du Crédit agricole qui teste un tout nouveau concept : l'agence collaborative. Une petite révolution en marche depuis quelques semaines pour les clients et collaborateurs de deux agences girondines : Cestas bourg et Galgon. Visite à Galgon.

Pour ceux qui ont connu l'agence de Galgon, avant l'été 2015, la transformation des lieux est importante, et pour cause, à la mise en place du nouveau concept s'est ajouté un agrandissement des lieux. Un agrandissement nécessaire puisque, selon Laurence Verdere la directrice d'agence, « passant de 5 à 8 collaborateurs, l'agence ne comptait plus assez de bureaux, et l'accueil était devenu bien trop petit pour pouvoir recevoir correctement une clientèle et une population du canton qui ne fait que grandir ».

Fluidité et confidentialitéMais, au-delà de l'extension, c'est bien la réorganisation totale de son agence qui l'enchante, un enthousiasme partagé par Bernard Coudert, le Président de la caisse locale de Galgon : « désormais c'est bien plus spacieux, épuré, les files d'attente c'est terminé et la circulation est fluide entre les espaces ». ''Les espaces'' en effet, car désormais, l'agence à la mode collaborative, c'est un ensemble d'espaces ouverts et transparents, permettant d'être le plus en accord possible avec la demande du client. Un espace d'accueil, un espace « côte à côte » où conseiller et client peuvent se pencher ensemble autour d'une tablette posée sur une console pour traiter une demande simple, un « salon ouvert » où l'on traite assis des opérations un peu plus complexes ou la prise en charge rapide de la demande d'un professionnel, mais sans rendez-vous nécessaire, et enfin, un « salon fermé » pour les questions les plus délicates ou importantes, sur rendez-vous.

Le salon ouvert, une des spécificité des nouvelles agences collaboratives testées par le Crédit Agricole d'Aquitaine

Mais dans chaque espace malgrè l'impression d'ouverture, discrétion et confidentialité sont de mise, y compris dans le côte à côte ou le salon ouvert. En effet, un mobilier « enveloppant », a été travaillé tout exprès dans un souci d'insonorisation, précise Olivier Bacquet, en charge de la mise en place de ces nouvelles agences. Ici les secrets restent bien gardés. « Le principe de ces nouvelles agences, c'est de mettre la priorité sur l'humain. Le but n'est pas de faire une agence technologique à laquelle les clients devraient s'adapter, mais c'est à nous de nous adapter à sa demande, en lui apportant le niveau de réponse dont il a besoin », d'où la mise en place de ce « parcours client » fluide mais adapté au niveau de confidentialité ou de complexité de la demande.

Eviter les files d'attenteMais à côté de ces différents espaces dédiés à la relation client, les collaborateurs aussi ont changé de décor... et de posture. Fini le bureau fermé où chacun travaille dans son coin; désormais, à la vue des clients, les conseillers travaillent ensemble dans un grand espace collaboratif, à la mode open space. Et là encore, changer la forme et le cadre de travail, c'est bien aussi changer la manière. « Au tout début, ça n'a pas été simple, il a fallu apprendre à travailler ensemble, mais rapidement, ça nous a permis beaucoup plus d'échanges sur les dossiers. Dans cette configuration de travail, on consolide davantage nos expériences et on capte les points forts des uns et des autres, tout ça au service des dossiers des clients », témoignent Patricia Bernard et Nathan Seguin, collaborateurs dans l'agence de Galgon qui se félicitent aussi d'un « esprit d'équipe plus développé qu'auparavant: on partage nos réussites ». Pour S. M., nouvelle arrivée dans l'équipe, « c'est beaucoup plus facile d'apprendre et de s'intégrer quand est en permanence mêlé aux autres. Et puis on peut interroger un collègue en face ou à côté de soi, en ayant beaucoup moins l'impression de le déranger que s'il fallait aller frapper à la porte de son bureau...».

Autre avantage de ce bureau collectif, sa baie vitrée qui donne sur l'espace d'accueil. « Si l'on voit que les clients affluent en grand nombre, un collaborateur va aller aider la personne en charge de l'accueil à ce moment là, avec toujours cet objectif d'éviter les files d'attente et d'avoir plus de réactivité par rapport à leur besoin. Désormais, l'accueil et la prise en charge est l'affaire de tous. Pour nous, c'est un changement d'habitude et un changement de posture, mais ça permet également à nos clients de mieux connaître l'ensemble de l'équipe, et vice versa. Pour moi, il faudrait même davantage parler "agence partagée'', plutôt que ''collaborative'' », défend Laurence Verdere.
C'est aussi désormais dans ce bureau commun qu'est placé le téléphone, et non plus à l'accueil de l'agence. Un accueil téléphonique, à l'abri des oreilles indiscrètes, là aussi assumé à tour de rôle par l'ensemble des collaborateurs de l'agence. « De toute façon, l'accueil de l'agence de Galgon, n'a plus de comptoir... Au début de la nouvelle organisation, il y avait encore un plot d'accueil. Nous avons de nous même décider d'enlever cette barrière physique entre le professionnel et le client, d'autant que ça avait tendance à recréer des files d'attente... » note la Directrice de l'agence.

L'espace collaboratif de travail des conseillers de l'agence Crédit Agricole de Galgon
 

Boîte à idées et expertiseCar, en effet, des plans jusqu'à la mise en place des meubles, tout s'est fait dans l'échange avec les collaborateurs, et les clients. Et pour cause, les deux agences de Galgon et Cestas, sont bien pour l'heure des prototypes, des tests... qu'il faut donc soumettre à la question tant sur les retours des collaborateurs que des clients. Chacun ayant son mot à dire, et l'ayant dit. « En interne nous avons des réunions régulières pour partager les choses qui vont et celles qui ne vont pas, et nous avons également mis une boite à idées à la disposition des clients », explique Laurence Vedere. La Caisse régionale, s'est aussi adjointe les compétences d'un ergonome, Jean-Philippe Blanchard du service Innovation de Crédit Agricole SA. Venu de Paris, son rôle est « d'étudier les comportements, comprendre comment les commerciaux et les clients s'approprient le nouvel espace, et si besoin en améliorer le confort ainsi que les flux de circulation dans l'agence... »

Pour l'heure, du côté de la boite idées, la lecture des petits mots laissés par les clients est de bon augure pour la suite. « Nous avons seulement eu quelques interrogations à propos de l'espace en côte à côte, les gens ne comprennent pas trop... Mais c'est sans doute à nous de veiller à ce que le client ne soit pas perdu. Et puis tout ça est très récent... » Et pour cause l'inauguration a eu lieu le 15 octobre dernier, pour un début d'expérience d'environ 3 mois. « C'est sûr, il faut un temps d'adaptation à ce nouveau décor », concède Mme Rey, cliente fidèle de l'agence, qui a connu plus d'une transformation. « Mais finalement, même si c'est un peu déroutant on arrive à trouver assez naturellement ce que l'on cherche. Et si on trouve, c'est que c'est assez intuitif et réussi. On est rapidement pris en charge... Et puis avec ces baies vitrées, ça gagne en espace, en clarté, et on voit que nos conseillers travaillent pour nous ! »

Espace accueil de l'agence, le comptoir a été supprimé, reste un simple guéridon avec une tablette que le client peu consulter seul ou accompagner d'un conseiller si nécessaire

Après Cestas et Galgon en Gironde, l'expérimentation s'apprête à être lancée dans les autres départements couverts par la Caisse régionale : à l'agence Tarnos-Victor Hugo dans les Landes, et à celle d'Agen Payrol dans le Lot-et-Garonne.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui. fr et Crédit agricole d'Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
3647
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !