Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

12/12/18 : La Mairie de Billère (64), met en garde sur des démarchages abusifs proposant une intervention pour détruire un nid de frelons ou pour réclamer un paiement pour une intervention déjà effectuée. Ces personnes ne sont pas mandatées par la Mairie.

11/12/18 : 70 ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme la Ligue des Droits de l'Homme organise une conférence-débat avec Henri Leclerc pdt d’honneur de la LDH France, le mardi 18 déc à 19h30 à l’Athénée municipal à Bordeaux.

11/12/18 : Vendredi 14 décembre à 20h30, concert de fin d'année de l'Orchestre universitaire de Bordeaux, dans l'amphi 700 de l'Université Bordeaux Montaigne, avec au programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Antonín Dvořák.

11/12/18 : Ouverture des Halles de Talence ! Après 9 mois de travaux et 18 mois d’élaboration cet équipement a fait peau neuve. Prochainement, il accueillera 16 commerces de bouche dans l’hypercentre.

11/12/18 : 3ème « Partage - Groove for Food », dimanche 16 déc, où 12 des meilleurs DJs bordelais se mobiliseront en faveur des plus démunis de 12 h à 19 h, en se relayant aux platines du restaurant L’Épicerie Bordelaise, 14 rue Ravez.

11/12/18 : Charente-Maritime : à compter du 1er janvier 2019, deux nouvelles communes vont voir le jour : Marennes-Hiers-Brouage et Saint-Hilaire-de-Villefranche (près de St Jean d'Angély). Les nouveaux maires et adjoints seront élus lors des prochaines séances de c

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 12/12/18 | Impact économique de la mobilisation des gilets jaunes : la CCI47 solidaire de ses entreprises

    Lire

    Les 15 000 ressortissants de la CCI47 sont actuellement sondés pour faire un état des lieux à date des impacts suite aux blocages des « gilets jaunes ». Le sondage est accessible via le site web de la CCI www.cci47.fr. Une cellule d’aide et de soutien aux entreprises est également mise en place.

  • 12/12/18 | En Dordogne, patrouilles renforcées sur les marchés de Noël

    Lire

    Après le drame qui a frappé Strasbourg, mardi, le préfet appelle chacun à la vigilance. Dans un communiqué, la préfecture indique que des mesures de sécurisation des marchés de Noël et des rassemblements festifs en Dordogne ont été prises avant la fusillade de Strasbourg, mais l'ensemble des dispositions de sécurité initiales sera au besoin renforcé conformément au plan Vigipirate. Les patrouilles de police et de gendarmerie seront plus fréquentes et l'ensemble des acteurs de sécurité sont mobilisés.

  • 12/12/18 | Electricité publique : Limoges re-signe pour 30 ans

    Lire

    Une nouvelle convention de concession vient d'être signée entre la ville de Limoges, Enedis et EDF, respectivement pour la gestion du service public de distribution d'électricité et la fourniture d'énergie électrique (tarif règlementé) pour trente ans. Ce contrat, visan notamment, selon la ville, à "améliorer les indicateurs de performance et de suivi de service public d'électricité", permet aussi aux clients de bénéficier de e.quilibre, une solution numérique pour les aider à maîtriser leur consommation énergétique.

  • 12/12/18 | Urgence Attentat : la sécurité renforcée en Gironde

    Lire

    Suite à l'attentat commis mardi soir à Strasbourg, la préfecture de Gironde, après l'instauration au niveau national du plan vigipirate au niveau "Urgence Attentat", a annoncé avoir fait appel aux services de sécurité et aux forces armées pour "renforcer sans délais" les contrôles à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, dans les gares et les ports et la surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et bâtiments publics. Par ailleurs, elle interdit toute manifestation ou rassemblement sur la voie publique et incite les professionnels à "prendre toutes les mesures nécessaires".

  • 12/12/18 | La CCI Charente débraye

    Lire

    Ce 11 décembre à l’appel d’une intersyndicale entre les différents syndicats, un débrayage a eu lieu durant une heure dans l’ensemble du réseau des CCI Charente. En cause, la loi de Finances 2019 qui est en cours de discussion et qui, selon les grévistes, "menace l’avenir des CCI avec des bouleversements annoncés qui auront un impact sans précédent sur les missions, emplois et les conditions de travail du personnel". Les salariés ont répondu à cet appel en écho à l’action menée le même jour sur Paris, devant le ministère de l'Economie.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le Décastar de Talence: dernier rendez vous pour les meilleurs décathloniens du monde mais aussi une grande fête du sport pour les jeunes

21/09/2009 |

affiche decastar 2009

Créé en 1976, le meeting de Talence rassemble, depuis des années, les meilleurs spécialistes au monde du décathlon masculin et de l'heptathlon féminin. Comptant depuis 1998 pour le classement du challenge IAAF, le Décastar est devenu une étape incontournable de la saison athlétique. Mais outre les points convoités par les athlètes pour le classement final, le meeting de Talence c'est aussi une manifestation visant à promouvoir le sport chez les jeunes. D'où une forte participation de ces derniers à la compétition aux côtés de grandes stars mondiales.

Le monde entier apprend le nom de Talence dès la première édition du Décastar « lorsque Guy Drut, sacré alors champion olympique à Montréal, avait annoncé que pour lui la saison n'était pas terminée et qu'il comptait se rendre à... Talence. » rappelle Jean-Paul Durand, président de l'ADEM (Association pour le Développement des Epreuves combinées et du Meeting de Talence), organisatrice du Décastar. Au fil des ans, avec le soutien de la mairie de Talence et de nombreux partenaires, le meeting a évolué d'une manifestation à échelle purement locale vers un rendez vous sportif d'envergure internationale.

La « vitrine » de Talence

Cette renommée internationale a beaucoup profité à la ville, comme le souligne le maire de Talence, Alain Cazabonne: « On ressent une certaine paternité envers l'évènement d'autant plus qu'il représente désormais une superbe vitrine de notre ville. » précise M. Cazabonne. De ce fait, l'évènement ne semble pas passer inaperçu pour les habitants de Talence. « On voit bien que les gens viennent nombreux et en famille, en même temps c'est la dernière épreuve de la saison donc ils sont assurés de voir une grande partie des meilleurs athlètes du monde. » observe le maire. Cet intérêt pour la compétition se manifeste aussi par le nombre croissant de demandes de bénévolat au cours de l'évènement. « On a 250 bénévoles sur le meeting, et encore, l'on ne pouvait accueillir toutes les demandes. » note M. Cazabonne.

Un Décastar ouvert aux plus jeunes

Les organisateurs ne font que renforcer cet intérêt populaire pour le meeting en se tournant de plus en plus vers les plus jeunes. « On veut donner aux jeunes athlètes la possibilité de se produire devant un public. » précise Jean-Paul Durand. « Alors qu'au quotidien ils s'entraînent sur un stade vide, là, au moins, ils ont des spectateurs qui pourront le100 m benjamins decastar 2009s applaudir. » C'est dans cet objectif, que, sous l'égide du Conseil Général de la Gironde, des benjamins/nes et minimes girondins/nes participent chaque année, après sélection, aux épreuves de sprint et de triathlon durant le Décastar. « C'est vraiment sympa, on se sent comme lors des grandes compétitions, et le soutien du public donne envie de faire le maximum. » raconte Alexandre, 13 ans, de Saint Médard, vainqueur de sa série du 100m.

Les organisateurs n'ont cependant pas pensé qu'aux benjamins et minimes. Ainsi, pour la première fois cette année, les meilleurs sprinteurs et sprinteuses cadets et juniors ont la possibilité de mesurer leurs forces sur 150 m. Quant au espoirs et seniors, huit sélectionnés régionaux de niveau national et international s'affrontent, aussi pour la première fois, dans une course à élimination, connue autrement sous le nom de course « à l'américaine ».

« Faites de l'athlétisme! »

« Il s'agit aussi de la promotion de l'athlétisme chez les jeunes en général. » ajoute M. Durand. Et ce en particulier par l'intermédiaire du l'US Talence athlétisme. « C'est vrai que l'on a voulu remettre à l'honneur le club local de Talence, qui, grâce au Décastar, peut toujours compter sur le fait d'accueillir plus de jeunes à la rentrée. » D'où l'organisation, par le club de l'US Talence lui-même de deux évènements: une course handisport et le Déca Junior. Ce dernier offre aux enfants la possibilité d'« imiter et reproduire », lors de différents ateliers, « les gestes des sportifs sur le terrain. » explique M. Durand.

En revenant aux professionnels...

Il ne faut tout de même pas oublier que le Décastar reste, avant tout, un meeting sportif faisant partie du calendrier de l'IAAF. Et c'est justement ce côté là que les organisateurs comptent développer. « Mon rêve serait de voir aligner les meilleurs athlètes français dans chaque épreuve. » avoue M. Durand. « Car le but ce n'est pas forcément d'avoir les plus grandes stars mondiales du décathlon, qui vont être au dessus du lot. Le plus important c'est que les compétiteurs soient homogènes dans leurs performances; qu'il y ait une vraie "bagarre entre eux". Le public aime ça. » conclue le président.

Piotr Czarzasty

Crédit Photo: Jacques Lavie, Club "Temps de pause"

Partager sur Facebook
Vu par vous
1802
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !