Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

10/01/19 : Avec 6,8 millions de passagers et + 9,3% de hausse de trafic, l'Aéroport de Bordeaux conclut une 9ème année de croissance consécutive. En gagnant 576.000 voyageurs supplémentaires, 2018 représente la meilleure année sur la plateforme bordelaise.

10/01/19 : Pour la période des soldes, le réseau des bus de l'agglomération d'Agen fait voyager en illimité sur l’Agglo pour 1,20€ (au lieu de 2,50€). Offre valable les samedis 12, 19 et 26 janvier 2019.

10/01/19 : Fermeture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation en raison de travaux, du jeudi 10 janv 21h au vendredi 11 janv à 6h. Des déviations seront mises en place par la rocade intérieure et la rocade extérieure, via le pont F. Mitterrand.

09/01/19 : Bernard Giraudel, patron charismatique du Vieux Logis, le restaurant étoilé de Trémolat en Dordogne, est décédé ce mercredi. Il a trouvé la mort sur les routes de Dordogne, à l'âge de 93 ans. Il a fait un arrêt cardiaque au volant de sa voiture.

09/01/19 : Un incendie volontaire a été découvert ce matin à la sous-préfecture de Lesparre-Médoc. Aucune victime n'est à déplorer mais les dégâts ne permettent pas l'ouverture des services au public ce matin.

09/01/19 : Les services de la préfecture de la Vienne seront temporairement fermés le 11 janvier de 11h à 13h40 ; les services de la sous-préfecture de Châtellerault de 10h à 14h30 et ceux de la sous-préfecture de Montmorillon à compter de 10h.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/01/19 | 14ème salon du livre ancien le 20 janvier à Bordeaux

    Lire

    L’ALAM (Association Les Amis du Livre ancien et moderne) et le SNBB (Syndicat national des Bouquinistes et des Brocanteurs) organisent, le dimanche 20 janvier de 10h à 19h, son traditionnel Salon du livre ancien, salle capitulaire de la cour Marly, à Bordeaux. Collectionneurs, chineurs, bibliophiles, amateurs, promeneurs, curieux, jeunes et moins jeunes sont attendus pour découvrir des éditions rares, BD anciennes, cartonnages des romans de Jules Verne, vieux papiers, gravures, etc…

  • 15/01/19 | Nuit de la lecture 2019 à Pessac et Libourne

    Lire

    Les villes de Pessac et Libourne proposent une soirée autour de la lecture le samedi 19 janvier à partir de 18 h 00. Cet événement participatif invite les habitants et les acteurs associatifs ou institutionnels à partager des lectures sélectionnées dans la langue de leur choix. Les textes seront lus dans leur langue d'origine, puis en français. Animations gratuites et entrée libre. Pessac : bibliothèque Pablo Neruda, 16bis allée des Mimosas. Libourne : médiathèque Condorcet, place des Recollets.

  • 15/01/19 | Le Salon des Voyages de Poitiers pour choisir vos vacances

    Lire

    Le 19 janvier, l’aéroport de Poitiers-Biard accueille en partenariat avec le département de la Vienne et Grand Poitiers le Salon des Voyages. L’occasion de découvrir les nouvelles destinations proposées par le tour-opérateur Top of Travel mais aussi les nombreuses animations. Vous pourrez par ex essayer un simulateur de vol à voile sur le stand du département et voyager dans le temps avec l’application 3D Poitiers Evolution grâce à un casque de réalité virtuelle sur le stand de Grand Poitiers.

  • 15/01/19 | Emploi : +0,2 % en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    L’URSSAF vient de publier les chiffres du 3e trimestre 2018 pour la Nouvelle-Aquitaine. Malgré une croissance ralentie pour le deuxième trimestre consécutif, 2 500 emplois ont été créés sur la période, pour une progression de 0,2 %. Le principal bassin d’emploi demeure la Gironde, avec 0,6 % d’emplois supplémentaires. Sur l’année, l’augmentation d’emplois néo-aquitains (1,4 %) reste supérieure au chiffre national (1,1 %).

  • 14/01/19 | Dassault Mérignac conforté par le programme Rafale 4

    Lire

    Réaction d'Alain Anziani, maire de Mérignac vice-président de la métropole, à l'annonce faite à Dassault Mérignac, en présence d'Eric Trappier son président, par la ministre des Armées, Florence Parly, d'un nouveau programme Rafale 4 : « Cette modernisation du Rafale confortera les activités de Dassault qui emploie à Mérignac 1400 personnes mais aussi celle des sous-traitants, soit au total 5.000 salariés ; elle renforce notre industrie aéronautique dans le monde. » Le site de Mérignac va du coup se développer avec un nouveau hangar.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le financement participatif gagne le Rugby Club de Saint Médard

17/07/2015 | Depuis le 29 juin dernier, le SMRC est officiellement élevé en Fédérale 1. Le club compte désormais sur un élan populaire local afin de financer, en partie, sa nouvelle compétition.

Pierre Braun, Stéphane Brochard, Jacques Mangon et Pierre Poitevin à la mairie de Saint-Médard-en-Jalles

« C'est une très bonne nouvelle, un événement heureux pour la ville ». Quelques jours seulement après la tenue, à Saint-Médard-en-Jalles, du premier festival du film de drones, ce n'est plus de l'envol de caméras volantes dont se réjouit le maire de la ville Jacques Mangon, mais d'une toute autre ascension : celle de l'équipe première du SMRC, le club de rugby historique de la commune, promu une nouvelle fois en Fédérale 1. Un grand honneur pour le club girondin « jaune et noir », lui qui n'avait pas foulé les terrains de troisième division depuis sa relégation au cours de la saison 2012-2013. Une montée qui s'annonce difficile, pas uniquement sur le plan sportif. Afin de consolider un budget pour l'heure trop modeste, et pour répondre aux contraintes financières de la F1, le club centenaire a décidé d'organiser une campagne de financement innovante et populaire.

Née de la volonté d’une bande de copains, la doyenne des associations sportives saint-médardaise souffle cette année sa cent dixième bougie. Depuis plus d’un siècle, les seize titres remportés par le collectif et la multiplication, en interne, d’équipes de toutes catégories, n’ont fait que renforcer l’attachement qui lie toujours aujourd’hui les 600 licenciés du club, la municipalité et la population locale. « Assez peu d’événements réunissent autant de monde que les matchs du Rugby Club de Saint-Médard à domicile. Il est devenu une institution sur la commune » se réjouit l’adjoint au sport Pierre Braun. Qu’ils soient supporters lors des rencontres, ou élèves de l’école de rugby labellisée FFR, celles et ceux qui font vivre le club ont fait du « jaune et noir » plus que de simples couleurs.

Le SMRC en invité surpriseL'histoire de la promotion de l’équipe n’est pas banale. Éliminée de la compétition lors des seizièmes de finale, l’aventure sportive du SMRC aurait naturellement encore dû se dérouler en Fédérale 2 la saison prochaine. Seulement voilà, les excellents résultats de la première équipe de la poule 8 n’ont pas échappé à la Fédération française de Rugby. Considérant de longue date le club comme « exemplaire », celle-ci propose alors aux « jaunes et noirs » de se frotter aux quarante meilleures équipes nationales la saison prochaine, laissant Nîmes sur le banc de touche. Un cadeau, mérité qui plus est, ça ne se refuse pas. Dans les trois jours suivant l’offre, la présidence du club, en discussion avec la municipalité, répond favorablement à la FFR. Pierre Poitevin, vice-président du club, ne peut pas être plus heureux : « Si j’avais joué en Fédérale 1, j’aurai certainement sauté en l’air ! » s’amuse cet ancien joueur, tout sourire.

Saint-Médard la joue collectifNouveau championnat, nouveau niveau de jeu, nouveaux déplacements, nouvelles infrastructures… Évoluer en Fédérale 1 aura un coût certain. Un coût que la mairie et le club ne sont pas en capacité de prendre en charge seuls.

Heureusement, peu de chance que l’esprit d’équipe, valeur traditionnelle chère à l’ovalie, se perde à Saint-Médard-en-Jalles. En effet, s’il y aura toujours 15 joueurs sur le gazon à la rentrée, les dirigeants du Rugby Club de Saint-Médard espèrent réunir plusieurs centaines de donateurs autour d’une importante opération de crowdfunding, nouvelle carte des associations sportives en matière de financement. 20 000 €, c’est la somme minimale à atteindre coûte que coûte avant le 7 septembre 2015, afin que le SMRC puisse répondre aux exigences financières propres à la troisième division. Laurent Julien, président délégué du club, n’ignore pas que la mobilisation se devra d’être générale : « Nous avons besoin de toutes les forces vives de Saint-Médard et de ses environs : institutions, commerces de proximité, artisans, sociétés, supporters… ». Chaque participant se verra remettre une « gratification » à la hauteur de son don. Un entraînement, puis un déjeuner avec les joueurs, sera ainsi à remporter. Une immersion totale dans l’ambiance rugby ! « Nous souhaitons renforcer l’élan populaire qui existe d’ores et déjà autour du club, faire vibrer la corde sensible des habitants et ainsi amplifier leur attachement à la commune » soutient Pierre Braun.

« Nous redoutons toutes les équipes »

Quoi qu’il arrive lors de cette saison de transition, l’effectif fera partie des plus petits budgets de la Fédérale 1. Le « Petit Poucet » doit néanmoins s’attendre et se préparer à de grosses affiches : « Nous redoutons toutes les équipes. Nous allons rencontrer des joueurs qui s’entraînent tous les jours » avertit l’entraîneur Patrick Vergé. Évoquer David contre Goliath ne serait sûrement pas totalement abusif…

Le défi est de taille, certes, mais il mérite d’être relevé : « Nous pouvons montrer que l’on peut faire du sport de très bon niveau avec des moyens raisonnables » projette M. Jacques Mangon. Si les dirigeants du club préfèrent rire d’une éventuelle montée en Pro D2 l’an prochain, ils n’en restent pas moins déterminés à « éviter l’ascenseur », pour reprendre les termes de Stéphane Brochard, second vice-président du SMRC. Entendez : pérenniser la présence du rugby saint-médardais au côté de l’élite amateur, et ainsi donner une résonance encore plus importante au club phare de la commune. Une façon de, peut-être, se rapprocher un peu plus d’un certain Union Bordeaux Bègles, le club phare de la région.

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1858
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !