Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/06/20 : Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se rend le 5 juin à Bordeaux, pour le pré-lancement du 800 360 360 : un numéro vert d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise.

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/06/20 | Municipales à Saint-Médard-en-Jalles (33) : J. Mangon et S. Bessière signent le Pacte pour laTransition

    Lire

    L'équipe "Rassemblons-nous sur l'essentiel!", issue de la fusion des listes "Saint-Médard, naturellement!" et " Mieux vivre Saint-Médard", conduites par Jacques Mangon, le maire sortant, et Stéphane Bessière, vient de signer un Pacte pour la Transition composé de 32 engagements en matière de transition écologique, justice sociale et démocratie locale.

  • 04/06/20 | A Eysines, le conseil municipal installé

    Lire

    Christine Bost, la maire sortante d’Eysines et réélue en mars dernier, vient d’installer son nouveau conseil municipal. Un conseil constitué de 29 conseillères et conseillers issu·es de la liste Eysines durablement menée par Christine Bost, de 4 conseillères et conseillers issu·es de la liste Fiers d'Eysines menée par Arnaud Derumaux et de 2 conseillères et conseillers issu·es de la liste Vivre mieux ensemble menée par Nadine Jimenez-Sanguinet.

  • 04/06/20 | Municipales : A Coulounieix Chamiers, ce sera au final un duel droite gauche

    Lire

    A Coulounieix Chamiers (24) où l'abstention avait été forte, à l'issue du 1er tour des municipales, quatre listes pouvaient se maintenir. Au final, deux listes ont été déposées hier en préfecture. A gauche comme à droite, c'est la fusion qui a été décidée. Vincent Belloteau, conduira la liste de gauche avec en 2e position sur la liste Mireille Bordes, qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.

  • 04/06/20 | Phare de Cordouan : reprise des travaux

    Lire

    Suspendus durant le confinement, les travaux du phare de Cordouan ont repris. Ils vont s'échelonner jusqu'au 10 juillet pour laisser la place à l'accueil des visiteurs cet été. Ils reprendront l'hiver prochain pour une livraison au printemps 2021. Les visites estivales devraient se faire par petits groupes, dont le nombre pourrait varier en fonction des protocoles sanitaires demandés par l'Etat.

  • 04/06/20 | Municipales : la gauche groupée à Villenave d’Ornon (33)

    Lire

    PS, EELV, PCF, PRG, Nouvelle Donne, Les Radicaux de Gauche, Place Publique, Changer, La France Insoumise et Villenave en commun unis pour le 2nd tour des élections municipales du 28 juin prochain. « Stéphanie Anfray rassemble toute la gauche pour enfin réussir l’alternance et construire avec les habitant.e.s de Villenave d’Ornon des solutions aux problèmes écologiques, sociaux et sanitaires que la crise du Covid-19 exacerbe déjà ». la gauche est à moins de 500 voix du Maire sortant et pour la première fois depuis 25 ans, le maire sortant a été mis en ballotage à l’issue du 1er tour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le monde sportif girondin en colère

16/10/2018 | Le Comité départemental olympique et sportif (CDOS) de Gironde proteste contre la baisse des moyens du mouvement sportif en menant différentes actions.

A droite, Patrick Hude, président du CDOS 33 au côté de la judoka Emilie Andéol et Philippe Said, président du CROS

Depuis plusieurs semaines, et l'annonce par le gouvernement de la baisse du budget consacré aux sports, le monde sportif se mobilise. La Gironde est l'un des départements où la mobilisation est la plus forte. Le Comité départemental olympique et sportif (CDOS) de Gironde annonce un mouvement d’envergure de protestation contre la baisse des moyens à laquelle doivent faire face, ses 77 comités départementaux. Cette mobilisation se traduit par la signature de la pétition nationale, la remise d'une lettre au préfet et un appel à une journée sans activité sportive, le 20 octobre.

Patrick Hude, le président du Comité départemental olympique et sportif (CDOS) de Gironde est plutôt remonté contre la baisse de moyens du mouvement sportif. Il entend bien peser sur les futurs débats budgétaires qui débutent la semaine prochaine  et espère récupérer une hausse de 50 millions d'euros sur le budget du ministère de la Jeunesse et des sports. Dès la fin de la semaine dernière, il a annoncé un mouvement d'envergure de protestations et il est suivi par la majorité de ses 77 présidents de comités départementaux dont 27 sont des disciplines olympiques. A travers, ce mouvement de colère, c'est un vrai malaise qui s'exprime. "Nos clubs et nos structures ont vécu en peu de temps la fin des contrats aidés, qui venaient en soutien du bénévolat. La réforme du CNDS nous annonce rien de bon et se traduit par la baisse des enveloppes territoriales, à cela s'ajoute une diminution drastique des subventions de l'état en encore la suppression à venir de 1600 postes de cadres techniques. A l'avenir, on pourrait demander aux fédérations de les financer. A six ans de l'organisation des jeux olympiques à  Paris, la gouvernement souffre réellement de schizophrénie, argumente Patrick Hude. Il indique qu'une partie des bénéfices des taxes sur la retransmission des rencontres sportives à la télévision qui devraient servir au financement du sport, n'y contribue pas. 

Le sport, ce n'est pas seulement de la compétition, c'est du bien être, du loisir, s'assurer d'être en meilleure santé. "Que se passera-t-il lorsque les Comités Régionaux, Départementaux et les clubs de l’ensemble des disciplines sportives n’auront plus les moyens d’accueillir, d’éduquer, d’organiser des rassemblements et des compétitions ? Qu’en sera-t-il de ce fameux facteur de cohésion sociale vanté par tous les responsables ?" s'interroge Patrick Hude, reprenant les argumentaires du mouvement sportif national. 

De multiples initiatives

Depuis samedi, le CDOS  de la Gironde multiplie les initiatives. Le comité continue de faire signer la pétition nationale qui a été lancée et qui compte quelque 245 000 noms, en particulier auprès des familles de licenciés. "Nous nous sommes rendus à la fac des sports rencontrer les étudiants, leur expliquer la situation. Ce sont leurs futurs emplois qui sont en jeu. Lors de manifestations sportives, nous allons à la rencontre des gens et nous les convions à signer la pétition. Nous en avons réuni un millier de cette manière, précise Patrick Hude.  Un texte traduisant le "malaise" du mouvement sportif a également été distribué et lu dans le cadre des diverses compétitions sportives organisées ce week-end. Le 19 octobre, Patrick Hude remettra une motion au préfet et il a invité les présidents de comités départementaux à démissionner en bloc. Samedi prochain, le 20, le président du CDOS de la Gironde annonce une journée sans activité, sans manifestation. "Nous voulons inciter les clubs à organiser une journée sans rencontre, sans match. Nous les invitons à accueillir les familles de licenciés et profiter du 20 octobre pour échanger et dialoguer. Plusieurs sportifs de renom dont la championne olympique de judo Emilie Andéol, devraient se joindre à cette action 

Si le mouvement sportif girondin est à  la tête du mouvement de contestation, les autres comités départementaux olympiques et sportifs ne sont pas en reste. Lors de la  réunion de mardi matin des 12 présidents des CDOS de La Nouvelle Aquitaine, il y a eu consensus pour intensifier la mobilisation, notamment sur la signature de la pétition nationale. Un courrier va être également adressé à tous les sénateurs et députés de la Nouvelle Aquitaine pour peser sur le débat parlementaire sur les finances qui débute le 25 octobre. "Au niveau de la Gironde, nous n'excluons pas une action lors du prochain salon régional des sports qui a lieu à Bordeaux du 31 octobre au 4 novembre. L'objectif est de bien de peser sur le gouvernement  et de faire pression sur nos élus nationaux pour que le budget des ministère des sports progresse de 50 mlllions d'euros," conclut Patrick Hude. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : CDOS 33

Partager sur Facebook
Vu par vous
3627
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !