Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/19 | Commerce : la Nouvelle-Aquitaine excédentaire

    Lire

    La balance commerciale régionale a été dévoilée ce mercredi 24 avril. Tandis que la France dégrade son déficit, la Nouvelle-Aquitaine dégage un excédent commercial de 600 millions d'euros. L'analyse des données publiées par la Douane est réalisée l'Observatoire régional des échanges internationaux, co-pilotée par la Région et la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nouvelle-Aquitaine. Les trois plus importantes destinations de l'export régional sont les États-Unis, l'Espagne et l'Allemagne. Les 9 553 entreprises exportatrices de la Nouvelle-Aquitaine dont 1 406 sont des primo exportateurs (14,7%) ont réalisé 23,4 milliards d'euros d'exportations en 2018.

  • 24/04/19 | Le Misanthrope à Pau

    Lire

    Dans le cadre de "Théâtre à Pau", le théâtre Saint-Louis accueille les mardi 30 avril et mercredi 1er mai à 20h, deux représentations du Misanthrope de Molière. C'est le comédien Gilles Privat qui va prêter ses traits et sa voix à Alceste avec une mise en scène et une scénographie d'Alain Françon qui introduira lui-même son spectacle une heure avant chaque représentation.

  • 24/04/19 | Bordeaux : un master dédié au luxe !

    Lire

    Le nouveau cursus proposé par l'ESSCA Bordeaux ouvre à partir de septembre. L'école de management a choisi d'ouvrir le master "Luxury Services Management" afin de répondre aux profondes mutation que connaît le secteur. Le Groupe ESSCA a choisi le territoire bordelais en raison de sa forte attractivité économique et de la présence de plusieurs stations balnéaires ou établissements prestigieux. Les inscriptions au concours sont ouvertes jusqu'au 13 mai prochain.

  • 24/04/19 | La LPO et Pessac s'associent pour des Refuges LPO au coeur de la ville

    Lire

    La LPO et la ville de Pessac s'associent dans le cadre de l'Agenda des Solutions Durables pour développer les jardins écologiques au coeur de la ville qui reconnait ainsi la préservation de la nature comme un enjeu prioritaire. Appelés les Refuges LPO, ces terrains publics ou privés accueillent la biodiversité de proximité.

  • 24/04/19 | Ouverture des réservations pour Bordeaux Fête le Fleuve

    Lire

    Du 20 au 23 juin, les quais de la Garonne vont accueillir Bordeaux Fête le Fleuve. Durant ces 4 jours, la majorité des évènements sont gratuits. Néanmoins, pour pouvoir visiter Le Sedov ou Le Kruzenshtern, déguster lors de la Fête des vins blancs ou participer au banquet La Table du Paysage, des réservations sont nécessaires. Pour cela, rendez-vous à l’Office du Tourisme ou sur leur site internet

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le mouvement HLM en campagne à Bordeaux

23/03/2017 | L'Union sociale pour l'habitat a présenté mardi à Bordeaux aux représentants locaux des candidats à la Présidentielle ses propositions en faveur du logement social.

Jean Louis Dumont, le président de l'USH était à Bordeaux en campagne pour le mouvement HLM.

Inquiète de l'absence de la question du logement dans les débats de la campagne présidentielle, l'Union Sociale pour l'Habitat (USH) a lancé, fin janvier, une campagne nationale résumée dans un slogan à valeur de mot d'ordre : « Oui au logement social ». Les responsables du mouvement HLM ont entamé un Tour de France pour sensibiliser les acteurs régionaux. Mardi, Jean Louis Dumont, président de l'USH était à Bordeaux pour présenter les principales propositions du mouvement HLM en présence des représentants locaux des candidats à l'élection présidentielle.

Lors du très long débat télévisé de lundi soir, entre les principaux candidats à l'élection présidentielle, il ne fut pas question du logement, pourtant sujet majeur de préoccupation de nos concioyens. Selon l’étude réalisée à la demande de l'Union sociale pour l'habitat par Kantar Public en février dernier, 73% des Français estiment que le logement n’est pas suffisamment abordé par les candidats, alors même qu’ils sont 68% à être mécontents de l’action des pouvoirs publics en la matière. Mardi, Jean Louis Dumont, le président de l'USH était à Bordeaux en campagne pour le mouvement HLM. "En organisant ce tour des régions, qui se cloturera à Paris, lors de notre assemblée générale le 29 mars, où nous recevrons les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle, nous souhaitons réaffirmer que l'accès au plus grand nombre au logement social est l'une des conditions de la cohésion sociale", rappelle Jean Louis Dumont.
Le mouvement HHLM représente 4, 5 millions de logements  pour 11 millions de locataires. Un Français sur deux vit ou a vécu dans un logement à loyer modéré. L'Union sociale pour l'Habitat a travaillé avec une cinquantaine d'acteurs (La FFBatiment, la Capeb, les offices d'HLM, fédérations de locataires)  qui ont adhéré à une série de 23 propositions. Parmi les principales, on peut citer le doublement des moyens accordés au nouveau programme de renouvellement urbain. Ils sont actuellement de 5 milliards d'euros essentiellement financés par Action logement, avec une rallonge de l’Etat de 1 milliard annoncée cet automne. "Nous sommes attachés au fait que le logement social ne doit pas être réservé aux plus pauvres, comme le préconisent certains candidats. Un tel choix revient à stigmatiser une partie de nos concitoyens. Nous ne voulons pas des populations confinées dans des ghettos. C'est dangereux." L'Union sociale pour l'habitat est très attachée à la mixité sociale. "Notre volonté est que chaque locataire soit bien dans son logement et que chaque enfant puisse aller à l'école de son quartier, rappelle Jean Louis Dumont. Le mouvement HLM entend également poursuivre son plan de rénovation énergétique, pour des logements moins énergivores. Il se prononce pour le maintien actuel du modèle de financement du logement social.

Et la situation locale ?
Mardi, Jean-Louis Dumont, est allé à la rencontre des représentants girondins des candidats à l'élection présidentielle, notamment : Yves d'Amincourt, soutien de François Fillon et Matthieu Rouveyre pour Benoît Hamon. Sur le logement social,  Fillon veut par exemple baisser le plafond de ressources demandées  afin que seuls les ménages qui en ont réellement besoin y aient accès, alors que l'ASH rappelle que sa vocation est et doit rester le logement pour tous. En matière de logements, Benoît Hamon souhaite rehausser les quotas de logements sociaux et durcir les sanctions pour les collectivités qui ne respectent pas la loi. 

2016 a été la meilleure année pour le logement social depuis dix ans. Pourtant 45 % des communes concernées par la loi SRU ne respectent pas leurs obligations de produire des logements soclaux. "En Nouvelle-Aquitaine, et en particulier sur les secteurs tendus, les zones littorales et la métropoles bordelaise, nous avons un taux compris entre 10 et 11 %. Notre région et tout particulièrement la métropole bordelaise peine à combler son retard", précise Emmanuel Hemous, le directeur de l'AROSHA. Exemple Bordeaux métropole investit chaque année entre 25 et 30 millions d'euros pour la construction de logements neufs et la réhabilitation de logements anciens afin notamment de faciliter l'accès à des logements sociaux de qualité, adaptés à la diversité des besoins de la populations. La collectivité affiche la volonté de poursuivre ses efforts dans le domaine pour rattraper son retard : sur les 7500 logements financés par la métropole chaque année, 3200 à 3300 sont à caractère social. Pour mémoire, 10730 logements sociaux ont été financés par Bordeaux Métropole entre 2011 et 2014.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
53217
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !