aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Le mouvement HLM en campagne à Bordeaux

23/03/2017 | L'Union sociale pour l'habitat a présenté mardi à Bordeaux aux représentants locaux des candidats à la Présidentielle ses propositions en faveur du logement social.

Jean Louis Dumont, le président de l'USH était à Bordeaux en campagne pour le mouvement HLM.

Inquiète de l'absence de la question du logement dans les débats de la campagne présidentielle, l'Union Sociale pour l'Habitat (USH) a lancé, fin janvier, une campagne nationale résumée dans un slogan à valeur de mot d'ordre : « Oui au logement social ». Les responsables du mouvement HLM ont entamé un Tour de France pour sensibiliser les acteurs régionaux. Mardi, Jean Louis Dumont, président de l'USH était à Bordeaux pour présenter les principales propositions du mouvement HLM en présence des représentants locaux des candidats à l'élection présidentielle.

Lors du très long débat télévisé de lundi soir, entre les principaux candidats à l'élection présidentielle, il ne fut pas question du logement, pourtant sujet majeur de préoccupation de nos concioyens. Selon l’étude réalisée à la demande de l'Union sociale pour l'habitat par Kantar Public en février dernier, 73% des Français estiment que le logement n’est pas suffisamment abordé par les candidats, alors même qu’ils sont 68% à être mécontents de l’action des pouvoirs publics en la matière. Mardi, Jean Louis Dumont, le président de l'USH était à Bordeaux en campagne pour le mouvement HLM. "En organisant ce tour des régions, qui se cloturera à Paris, lors de notre assemblée générale le 29 mars, où nous recevrons les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle, nous souhaitons réaffirmer que l'accès au plus grand nombre au logement social est l'une des conditions de la cohésion sociale", rappelle Jean Louis Dumont.
Le mouvement HHLM représente 4, 5 millions de logements  pour 11 millions de locataires. Un Français sur deux vit ou a vécu dans un logement à loyer modéré. L'Union sociale pour l'Habitat a travaillé avec une cinquantaine d'acteurs (La FFBatiment, la Capeb, les offices d'HLM, fédérations de locataires)  qui ont adhéré à une série de 23 propositions. Parmi les principales, on peut citer le doublement des moyens accordés au nouveau programme de renouvellement urbain. Ils sont actuellement de 5 milliards d'euros essentiellement financés par Action logement, avec une rallonge de l’Etat de 1 milliard annoncée cet automne. "Nous sommes attachés au fait que le logement social ne doit pas être réservé aux plus pauvres, comme le préconisent certains candidats. Un tel choix revient à stigmatiser une partie de nos concitoyens. Nous ne voulons pas des populations confinées dans des ghettos. C'est dangereux." L'Union sociale pour l'habitat est très attachée à la mixité sociale. "Notre volonté est que chaque locataire soit bien dans son logement et que chaque enfant puisse aller à l'école de son quartier, rappelle Jean Louis Dumont. Le mouvement HLM entend également poursuivre son plan de rénovation énergétique, pour des logements moins énergivores. Il se prononce pour le maintien actuel du modèle de financement du logement social.

Et la situation locale ?
Mardi, Jean-Louis Dumont, est allé à la rencontre des représentants girondins des candidats à l'élection présidentielle, notamment : Yves d'Amincourt, soutien de François Fillon et Matthieu Rouveyre pour Benoît Hamon. Sur le logement social,  Fillon veut par exemple baisser le plafond de ressources demandées  afin que seuls les ménages qui en ont réellement besoin y aient accès, alors que l'ASH rappelle que sa vocation est et doit rester le logement pour tous. En matière de logements, Benoît Hamon souhaite rehausser les quotas de logements sociaux et durcir les sanctions pour les collectivités qui ne respectent pas la loi. 

2016 a été la meilleure année pour le logement social depuis dix ans. Pourtant 45 % des communes concernées par la loi SRU ne respectent pas leurs obligations de produire des logements soclaux. "En Nouvelle-Aquitaine, et en particulier sur les secteurs tendus, les zones littorales et la métropoles bordelaise, nous avons un taux compris entre 10 et 11 %. Notre région et tout particulièrement la métropole bordelaise peine à combler son retard", précise Emmanuel Hemous, le directeur de l'AROSHA. Exemple Bordeaux métropole investit chaque année entre 25 et 30 millions d'euros pour la construction de logements neufs et la réhabilitation de logements anciens afin notamment de faciliter l'accès à des logements sociaux de qualité, adaptés à la diversité des besoins de la populations. La collectivité affiche la volonté de poursuivre ses efforts dans le domaine pour rattraper son retard : sur les 7500 logements financés par la métropole chaque année, 3200 à 3300 sont à caractère social. Pour mémoire, 10730 logements sociaux ont été financés par Bordeaux Métropole entre 2011 et 2014.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
17214
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !