Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le non-recours au RSA, un choix ?

21/06/2013 | Le RSA est l'allocation qui a le plus fort taux de non recours. En vue de ses prochaines Assises de l’insertion, les 8 et 9 juillet, le Conseil général creuse la question

Nadia Okbani, Clara Deville, Phillipe Villetorte, Directeur des politiques de luttes contre l'exclusion, CG 33, et Martine Jardiné, Vice Présidente du CG33en charge de l'insertion, du logement et du développement social

En Gironde, depuis deux mois consécutifs, le budget RSA du Conseil général de la Gironde, c’est 15M€, un chiffre impressionnant. Pourtant, il est troublant de remarquer qu’en vérité 50% des personnes éligibles au RSA ne le demandent pas. Un chiffre qui, selon la CAF, monte à 68% s’agissant du RSA activité destiné aux «travailleurs pauvres». Ce 20 juin, afin de mieux comprendre le phénomène, le Conseil général de Gironde a invité Nadia Okbani, doctorante au Centre Emile Durkheim, et Clara Delville, étudiante en Master de sociologie à partager le résultat de leurs recherches sur ce sujet.

«Que nous dit le non recours au RSA?», tel était le sujet de la carte blanche laissé aux deux jeunes femmes ce jeudi soir. Se poser la question du non recours au RSA, c’est en réalité se poser la question de l’efficacité d’une politique publique. Hors avec 68% de taux de non recours au RSA activité, il est assez évident que l’efficacité de cette politique de la lutte contre la pauvreté est ici plus que relative. Mais au-delà de ce constat, les deux jeunes femmes se sont penchées sur les différents types de non recours, autrement dit sur les raisons de ce non recours. Le résultat de leur recherche, ici plus précisément celles de Nadia Okbani, c’est qu’il existe quatre grandes causes de non recours.
La première la plus évidente peut être, c’est la non connaissance du dispositif, et «plus particulièrement de son volet RSA activité, ou encore de sa prise en compte de la situation familiale» explique-t-elle. Une méconnaissance souvent liée à un manque de communication sur ces aspects du dispositif. Deuxième type de non-recours: la non identification des bénéficiaires potentiels. Ceux là connaissent le dispositif, mais ne se sentent pas concernés par celui-ci. Ici, la jeune femme rapporte que de ses nombreux entretiens avec des bénéficiaires potentiels la notion de «travailleur pauvre» liée au RSA activité, n’est pas identifiante pour une partie de la population qui refuse de se placer dans cette catégorie. «C’est une sorte de blocage psychologique lié à cette notion jugée trop stigmatisante et dans laquelle les gens ne se reconnaissent pas».

Avoir le RSA, "c'est une honte"La complexité de la procédure ressort également de son étude. Une complexité qui se trouve d’autant plus avérée en ce qui concerne les travailleurs indépendants qui souhaiteraient bénéficier du RSA. « Ici la procédure n’est clairement pas adaptée, souligne-t-elle d’autant que ces métiers atypiques sont a priori le cœur de cible du RSA activité »
Enfin, un certain nombre d’entre non pas recours au RSA de manière volontaire, considérant que le calcul coût de la demande en terme de temps, ou de contraintes administratives ne sera pas à la hauteur de l’avantage financier qu’ils pourraient en retirer. Pour d’autres c’est en vertu d’un principe général de non adhésion à l’assistance publique, ou au RSA en particulier, qu’il se refuse à demander leur droit. Enfin le non-recours volontaire, peut être justifié au regard de la catégorie sociale de référence, les fameux «travailleurs pauvres». Certaines des personnes interrogées percevant le bénéfice du RSA comme un constat d’échec voire pour certains, une véritable «honte».  
Des résultats qui pourront sans doute permettre de faire progresser la réflexion quant au futur programme départemental 2014-2020 qui sera initié à l’issu du travail collaboratif dont les Assises seront le point cardinal.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1922
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !