Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/07/18 | Coupe du Monde : la préfecture fait le bilan

    Lire

    Selon la préfecture de Gironde, 460 interventions de sapeurs pompiers, 195 prises en charge de personnes dont 108 au Stade Chaban Delmas et 75 interventions sur des accidents de voie publique (sans victime) ont eu lieu ce dimanche 15 juillet dans le cadre de la finale de la Coupe du Monde de Football. Sept véhicules ont été brulés et une vingtaine de poubelles incendiées. A noter également que 84 interventions des Sapeurs Pompiers ont eu lieu pour des incidents extérieurs causés par les orages ayant touché le nord de la métropole.

  • 16/07/18 | Nouvel épisode de grèle en Gironde

    Lire

    Ce dimanche,vers 17 heures, une série d'orages accompagnés de grêle a frappé en Gironde et touché 2000 hectares de vignes selon les premiers chiffres communiqués par le Conseil Interprofessionnel des vins de Bordeaux. Le secteur du Sud-Gironde (Sauternes, Fargues ou Langon) a été le plus touché par ce nouvel épisode d'intempéries. Le couloir d'orages a causé d'importants dégâts dans le Sauternais et les Graves. L'orage a également détruit des cultures de maïs, de tabac ou de maraîchage (notamment à Eysines). Météo France n'ayant pas eu le temps d'envoyer un message d'alerte, les canons anti-grêle n'ont pas été activés.

  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le Petit train de la Rhune vers de nouveaux sommets

07/05/2014 | Pour ses 90 ans,le Petit train de la Rhune, depuis un an sous gestion du Conseil général joue le pari de la diversité avec de surprenantes animations

Nouvelle saison pour le Petit train de la Rhune

Le petit train à crémaillère de la Rhûne qui culmine à 905 mètres d'altitude demeure le site payant d'Aquitaine le plus fréquenté.Cependant il est un lieu où l'on ne se rend souvent qu'une fois dans sa vie pour admirer le panorama, au sud, des Sept provinces basques ou,au nord, de la baie de Saint-Jean-de-Luz jusqu'aux Landes de Capbreton.Un p'tit tour et puis s'en vont après avoir effectué un détour par les fameuses ventas.Le Conseil général qui le gère depuis un an par l'intermédiaire de l'Etablissement public des stations d'altitude (comme Gourette) a décidé de l'enrichir d'étonnantes animations.

Les trois longs week-ends du mois de mai demeurent le véritable décollage de la saison du fameux Petit train de la Rhüne, qui, à l'aide de crémaillère atteint en 35 minutes les 905 mètres abrupts du sommet de la Côte basque. Un voyage à bord d'un train du Far West, made in basque, pendant lequel on traverse un massif souvent aride habité de pottocks, ces poneys basques, de brebis manech et survolé de vautours fauves qui ajoutent au climat mystérieux du Pays basque. Au sommet, quand le ciel est dégagé le panorama permet (presque) d'apercevoir le paradis: au sud, les sept fameuses Provinces basques, au nord, en premier plan, la superbe baie de Saint-Jean-de-Luz et le Fort de Socoa, puis plus au nord encore le Rocher de la Vierge de Biarritz avant de se perdre au loin vers le littoral landais d'Ondres ou de Capbreton. Quelques tapas et des provisions festives (et alcoolisées) dans les deux ventas du sommet et les visiteurs redescendaient par la première navette. La Rhune, son relais télé interminable et les roches qui la protègent restaient dans la mémoire d'un carnet de voyage.

C'est ce voyage souvent sans retour que le Conseil général des Pyrénées Atlantiques qui, depuis un an a pris les rênes de la gestion du site payant le plus fréquenté du Sud Ouest avec 320 000 voyageurs, veut enrayer. La Rhune, il fallait la rendre plus attrayante et lui donner le goût d'y revenir. Alors, munis des chiffres du premier exercice, la saison 2013, une chiffre d'affaire de 4,3 millions d'euros, mais un tassement de la fréquentation de 3%, en raison d'une météo plutôt pluvieuse,  Jean-Claude Coste, conseiller général délégué à l'économie montagnarde et président de l'Etablissement des station d'altitude (EPSA) gestionnaire du Petit train a décidé de jouer la carte de l'audace et confié l'ensemble de l'animation du site au collectif Ferraille, une association d'artistes qui a donné naissance à Panoramika, un voyage sous le signe de l'utopie, avec création sonore pendant le voyage contant l'histoire dela Rhune et les légende du Pays basque, une installation plastique de Frédéric Felder avec la ligne la Rhüne-La Lune, un vaste panneau sur fond de rail à crémaillère au plateau des Trois fontaines; au sommet, Plonk et Replonk, deux trublions suisses  qui réalisent une composition sur le toit de la gare mais aussi un parcours de minigolf. Un hors d'oeuvre qui n'a pas manqué d'étonner des puristes qui considèrent que la découverte de la Rhûne en famille, sans qu'elle ne soit incitée, accompagnée......  "Bientôt il y aura un numéro de dressage de pottoks pour assurer une animation", commentait, un peu ironique, un des participants de la visite inaugurale.

"Nous voulons optimiser le site, justifie Jean-Claude Coste et donner aux 90% de visiteurs étrangers au département de revenir et aux locaux aussi de trouver des animations diverses qui leur redonne l'envie d'en faire un rendez-vous de sortie dominicale. Quand le collectif Ferraille nous a proposé ce projet audacieux, nous avons été un peu étonnés....."Ligne, la Rhûne la Lune" avait de quoi surprendre. Nous faisons un test cette saison et nous en tirerons les conclusions pour les orientations futures."

Un parking agrandi et pourquoi pas bientôt, une rame en plusFaire revenir les gens est une chose mais assurer le confort des visiteurs au plus fort de la saison en est une autre. Aussi, dans ce but, 80 places de stationnement ont été ajoutées sur le parking du col de Saint-Ignace, départ du petit train et d'autres pourraient être créées. Mais cela n'est pas suffisant. Comme dans les stations de ski d'altitude, les rotations des skieurs et snowboarders sur les teleskis ou autres remontées mécaniques sont devenues essentielles, il Le train de la Rhune la luneen est de même des rotations des wagons du petit train. Aussi est-il envisagé d'ajouter une rame qui pourrait décongestionner les filles d'attente des visiteurs pendant la haute saison, un élément négatif. Créer un système de navettes. Mais il faut savoir que sur les 35 minutes de montée, il n'y a qu'un lieu ou les deux rames peuvent se croiser. En outre, une rame de ces trains à crémaillère si spécifiques constitue un très gros investissement mais demanderait aussi un allongement de l'aiguillage dans ce portion de croisement. Enfin comme pour les remontées mécaniques, l'achat des billets s'effectue de manière croissante sur internet,qui démontre d'une certaine manière l'engouement pour cette sortie en Pays Basque si typique, mais aussi si tendance pour les randonneurs.

Le samedi 28 juin, le 90e anniversaire  du Petit train sera fêté en grande pompe: musique, avec l'Orchestre régional  de Bayonne Côte basque, sur tout le domaine, culinaire avec de nombreux chefs, Iñaki Aizpitarte, chef du Chateaubriand, Jon Harlouchet, de la Ferme diarta  Corinne Minaberry et Patrick Sallaberry, de la Ferme  Bixartea. Mais aussi de représentation théâtrale sur tout le domaine par la Compagnie des vents et marées d'Hendaye.

Alors, ce Petit train de la Rhune aura-t-il trouvé avec l'audacieux Panoramika la bonne voie pour son développement éonomique tout en respectant le site classé Natura 2000? Premier élément de réponse fin novembre à l'issue de la saison.

Pratique.- aller retour:17 €,  adultes, 10 € enfants de 4 à 12 ans; départs toutes les 35 minutes; basse saison, de 9h30 à 11h30 et de 14h à 16h; haute saison (juillet et août), de 8h30 à 17h30. Des navettes sont en outre mises en place de 9h à 16h de la gare routière de Saint-Jean-de-Luz et de la place de Sare pour gagner le col de Saint-Ignace; retour de 10h à 20h. Possibilité d'acheter des billets à bord des navettes (Train + navette, 18 € pour les adultes et enfants de 4 à 12 ans, 11 €).L'accès par la navette évitera aux voyageurs d'attendre leur tour en gare et sont prioritaires. Pour tous renseignements,
(tel. 05 59 54 20 26) et achats de billets par internet (qui donnent aussi la priorité à l'accès au train): www.rhune.com

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
1821
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !