Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le Petit train de la Rhune vers de nouveaux sommets

07/05/2014 | Pour ses 90 ans,le Petit train de la Rhune, depuis un an sous gestion du Conseil général joue le pari de la diversité avec de surprenantes animations

Nouvelle saison pour le Petit train de la Rhune

Le petit train à crémaillère de la Rhûne qui culmine à 905 mètres d'altitude demeure le site payant d'Aquitaine le plus fréquenté.Cependant il est un lieu où l'on ne se rend souvent qu'une fois dans sa vie pour admirer le panorama, au sud, des Sept provinces basques ou,au nord, de la baie de Saint-Jean-de-Luz jusqu'aux Landes de Capbreton.Un p'tit tour et puis s'en vont après avoir effectué un détour par les fameuses ventas.Le Conseil général qui le gère depuis un an par l'intermédiaire de l'Etablissement public des stations d'altitude (comme Gourette) a décidé de l'enrichir d'étonnantes animations.

Les trois longs week-ends du mois de mai demeurent le véritable décollage de la saison du fameux Petit train de la Rhüne, qui, à l'aide de crémaillère atteint en 35 minutes les 905 mètres abrupts du sommet de la Côte basque. Un voyage à bord d'un train du Far West, made in basque, pendant lequel on traverse un massif souvent aride habité de pottocks, ces poneys basques, de brebis manech et survolé de vautours fauves qui ajoutent au climat mystérieux du Pays basque. Au sommet, quand le ciel est dégagé le panorama permet (presque) d'apercevoir le paradis: au sud, les sept fameuses Provinces basques, au nord, en premier plan, la superbe baie de Saint-Jean-de-Luz et le Fort de Socoa, puis plus au nord encore le Rocher de la Vierge de Biarritz avant de se perdre au loin vers le littoral landais d'Ondres ou de Capbreton. Quelques tapas et des provisions festives (et alcoolisées) dans les deux ventas du sommet et les visiteurs redescendaient par la première navette. La Rhune, son relais télé interminable et les roches qui la protègent restaient dans la mémoire d'un carnet de voyage.

C'est ce voyage souvent sans retour que le Conseil général des Pyrénées Atlantiques qui, depuis un an a pris les rênes de la gestion du site payant le plus fréquenté du Sud Ouest avec 320 000 voyageurs, veut enrayer. La Rhune, il fallait la rendre plus attrayante et lui donner le goût d'y revenir. Alors, munis des chiffres du premier exercice, la saison 2013, une chiffre d'affaire de 4,3 millions d'euros, mais un tassement de la fréquentation de 3%, en raison d'une météo plutôt pluvieuse,  Jean-Claude Coste, conseiller général délégué à l'économie montagnarde et président de l'Etablissement des station d'altitude (EPSA) gestionnaire du Petit train a décidé de jouer la carte de l'audace et confié l'ensemble de l'animation du site au collectif Ferraille, une association d'artistes qui a donné naissance à Panoramika, un voyage sous le signe de l'utopie, avec création sonore pendant le voyage contant l'histoire dela Rhune et les légende du Pays basque, une installation plastique de Frédéric Felder avec la ligne la Rhüne-La Lune, un vaste panneau sur fond de rail à crémaillère au plateau des Trois fontaines; au sommet, Plonk et Replonk, deux trublions suisses  qui réalisent une composition sur le toit de la gare mais aussi un parcours de minigolf. Un hors d'oeuvre qui n'a pas manqué d'étonner des puristes qui considèrent que la découverte de la Rhûne en famille, sans qu'elle ne soit incitée, accompagnée......  "Bientôt il y aura un numéro de dressage de pottoks pour assurer une animation", commentait, un peu ironique, un des participants de la visite inaugurale.

"Nous voulons optimiser le site, justifie Jean-Claude Coste et donner aux 90% de visiteurs étrangers au département de revenir et aux locaux aussi de trouver des animations diverses qui leur redonne l'envie d'en faire un rendez-vous de sortie dominicale. Quand le collectif Ferraille nous a proposé ce projet audacieux, nous avons été un peu étonnés....."Ligne, la Rhûne la Lune" avait de quoi surprendre. Nous faisons un test cette saison et nous en tirerons les conclusions pour les orientations futures."

Un parking agrandi et pourquoi pas bientôt, une rame en plusFaire revenir les gens est une chose mais assurer le confort des visiteurs au plus fort de la saison en est une autre. Aussi, dans ce but, 80 places de stationnement ont été ajoutées sur le parking du col de Saint-Ignace, départ du petit train et d'autres pourraient être créées. Mais cela n'est pas suffisant. Comme dans les stations de ski d'altitude, les rotations des skieurs et snowboarders sur les teleskis ou autres remontées mécaniques sont devenues essentielles, il Le train de la Rhune la luneen est de même des rotations des wagons du petit train. Aussi est-il envisagé d'ajouter une rame qui pourrait décongestionner les filles d'attente des visiteurs pendant la haute saison, un élément négatif. Créer un système de navettes. Mais il faut savoir que sur les 35 minutes de montée, il n'y a qu'un lieu ou les deux rames peuvent se croiser. En outre, une rame de ces trains à crémaillère si spécifiques constitue un très gros investissement mais demanderait aussi un allongement de l'aiguillage dans ce portion de croisement. Enfin comme pour les remontées mécaniques, l'achat des billets s'effectue de manière croissante sur internet,qui démontre d'une certaine manière l'engouement pour cette sortie en Pays Basque si typique, mais aussi si tendance pour les randonneurs.

Le samedi 28 juin, le 90e anniversaire  du Petit train sera fêté en grande pompe: musique, avec l'Orchestre régional  de Bayonne Côte basque, sur tout le domaine, culinaire avec de nombreux chefs, Iñaki Aizpitarte, chef du Chateaubriand, Jon Harlouchet, de la Ferme diarta  Corinne Minaberry et Patrick Sallaberry, de la Ferme  Bixartea. Mais aussi de représentation théâtrale sur tout le domaine par la Compagnie des vents et marées d'Hendaye.

Alors, ce Petit train de la Rhune aura-t-il trouvé avec l'audacieux Panoramika la bonne voie pour son développement éonomique tout en respectant le site classé Natura 2000? Premier élément de réponse fin novembre à l'issue de la saison.

Pratique.- aller retour:17 €,  adultes, 10 € enfants de 4 à 12 ans; départs toutes les 35 minutes; basse saison, de 9h30 à 11h30 et de 14h à 16h; haute saison (juillet et août), de 8h30 à 17h30. Des navettes sont en outre mises en place de 9h à 16h de la gare routière de Saint-Jean-de-Luz et de la place de Sare pour gagner le col de Saint-Ignace; retour de 10h à 20h. Possibilité d'acheter des billets à bord des navettes (Train + navette, 18 € pour les adultes et enfants de 4 à 12 ans, 11 €).L'accès par la navette évitera aux voyageurs d'attendre leur tour en gare et sont prioritaires. Pour tous renseignements,
(tel. 05 59 54 20 26) et achats de billets par internet (qui donnent aussi la priorité à l'accès au train): www.rhune.com

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
1964
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !