aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

17/01/17 : Dans un courrier adressé à Dominique Bussereau, la ministre de la santé Marisol Touraine donne son aval au centre hospitalier de Royan (Vaux-sur-Mer) pour la construction d'un bâtiment en vue d'accueillir un IRM spécialisé en ostéo articulaire.

17/01/17 : La RN 134 a été rouverte à la circulation en vallée d'Aspe, ce mardi, par le préfet des Pyrénées-Atlantiques. Si l'accès au tunnel du Somport est rétabli, ce n'est par contre pas le cas de celui menant au col du Somport.

17/01/17 : Le plan "grand froid" est de nouveau activé en Charente-Maritime, depuis hier soir. Des températures allant jusqu'à -10 degrés étant attendues la nuit d'ici vendredi. Les 175places supplémentaires créées lors de la 1re vague de froid sont maintenues.

16/01/17 : En raison de la météo et du risque d'avalanche, la RN 134 est fermée aux poids lourds en vallée d'Aspe (64) dans le sens France-Espagne à partir de Gurmençon, et aux véhicules légers à partir d'Urdos. L'accès au col et au tunnel du Somport est fermé.

16/01/17 : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED vous invite à vivre une soirée à l'heure allemande, le vendredi 27 janvier à la Maison de l’Europe à Agen. Une soirée présentée par Katharina, une jeune allemande en service volontaire européen

16/01/17 : A l’occasion des soldes, l’Agglomération d’Agen et Keolis Agen proposent le ticket de bus illimité à 1,20€ la journée le samedi 21 Janvier.

15/01/17 : Les acteurs de la filière bio de la Nouvelle-Aquitaine vont se réunir pour la 1ere fois dans le cadre d'un forum, qui se tiendra jeudi 19 à Saint-Jean-d'Angely, en Charente-Maritime. Objectif: faire avancer le développement économique du territoire.

14/01/17 : Le Bergerac Périgord football club jouera son 16e de finale de coupe de France contre le RC Lens le mardi 31 janvier à 18 heures. Le président Christophe Fauvel l'a confirmé sur son compte Twitter. Le lieu de la rencontre n'est toujours pas connu.

13/01/17 : Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle est attendu à Périgueux le 26 janvier. Il tiendra une réunion publique à la salle de la Filature, à partir de 19 h 30. Le candidat est soutenu par le Parti de Gauche et le Parti Communiste.

11/01/17 : Avec 61 000 entrées, le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne a connu une année 2016 exceptionnelle. Grâce aussi à l'exposition cet été, "1660-La Paix des Pyrénées" avec une trentaine de tableaux dont deux Velasquez qui a reçu 34 000 visiteurs.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/01/17 | Compensations environnementales LGV et A65: le Sénat enquête

    Lire

    Depuis fin 2016, une Commission d'enquête du Sénat se penche sur les mesures de compensation des atteintes à la biodiversité engagées sur des grandes infrastructures. Sont notamment étudiés par cette Commission présidée par Chantal Jouanno, le suivi des mesures mises en oeuvre dans le cadre de la construction de l'A65 et la réalisation en cours des mesures de compensation de la LGV Tours-Bordeaux. Deux infrastructures pour lesquelles le Préfet de région Pierre Dartout sera auditionné la semaine prochaine. Objectif de cette commission d'enquête: apprécier l'efficacité et surtout l'effectivité du système de mesures compensatoires existant.

  • 17/01/17 | Saisie record de civelles braconnées

    Lire

    Les douanes d’Arcachon ont intercepté dans la nuit du 16 au 17 janvier au péage de Saugnacq-et-Muret un convoi provenant d’Espagne avec à son bord 520 kg de civelles braconnées pour une expédition vers la Thaïlande. La cargaison évaluée à 600 000 euros a été remise aux services des Affaires maritimes de la DDTM de la Gironde qui ont procédé à leur remise à l’eau en coopération avec les services de l’Agence française pour la biodiversité (AFB). Espèce migratoire en voie de disparition, l’alevin de l’anguille est classé espèce vulnérable par l’Union européenne et par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

  • 17/01/17 | L'Université de La Rochelle va créer un Master en biotechnologie appliqué soutenu par l'Europe

    Lire

    Un projet de Master en biotechnologies bleues, coordonné par l'Université de La Rochelle et porté par un consortium de sept partenaires européens (universités et entreprises), vient d'être retenu pour être financé par l'Europe. Ce master bénéficiera de 667 692 € d'aides, soit 80% du budget total, et développé en coopération avec des entreprises du secteur, pour mieux répondre aux besoins du monde économique. Il pourra se faire en partie en apprentissage.

  • 17/01/17 | Promotion des produits agricoles : partenariat SUA/Département

    Lire

    En 2017, le Conseil départemental de Lot-et-Garonne et le Sporting Union Agen Lot-et-Garonne poursuivent leur partenariat visant à faire du stade Armandie et des rencontres du club de rugby une vitrine du savoir-faire agricole du Lot-et-Garonne et de ses productions. Comme l’an passé, différentes filières seront à l’honneur tout au long de la saison. Exemple, lors du match Agen - Béziers le 10 février, le pruneau sera mis en avant avec la dégustation de produits notamment.

  • 16/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid encore renforcé

    Lire

    Des températures pouvant atteindre -7° localement, le préfet Pierre DARTOUT a décidé d’activer le niveau 2 du plan grand froid, à partir de ce 17 janvier, pour permettre la mise à l’abri des personnes vulnérables. Cela se traduit par l’ouverture en lien avec la mairie de Bordeaux et les associations de protection civile de 70 places supplémentaires dans deux salles, le renforcement du 115, celui des maraudes et la mobilisation des services du SDIS, gendarmerie et police pour détecter les situations difficiles: 1 089 places étaient ouvertes dimanche pour l’accueil des sans-abri : 833 places pérennes et 256 au titre du dispositif hivernal. 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Le pont Chaban-Delmas, un ouvrage et des débats - #1

05/03/2013 | Ce franchissement sur la Garonne est l'oeuvre de l'architecte Thomas Lavigne. Il devient le sixième pont à enjamber la Garonne à Bordeaux.

Le pont Chaban-Delmas est le sixième franchissement de la Garonne à Bordeaux.

C’est entendu : il est beau, majestueux même comme une porte d’entrée permettant l’accès au Port de la Lune. Imagine-t-on le moment où le Bélem ce 16 mars sera le premier grand navire à saluer son tablier levé bien au-dessus de son grand mât ? Le pont Chaban-Delmas, à sa façon, inscrit dans le marbre l’identité maritime de Bordeaux.
Les Bordelais qui ont retrouvé, avec le réveil de la ville et la rénovation des quais, le goût de leur fleuve, s’en sont emparés, dès la nouvelle année, par milliers. A cet égard le nouveau pont est pleinement urbain mais, dans une agglomération où passer d’une rive à l’autre reste une performance, va-t-il, peut-il, jouer pleinement le rôle qu’on lui attribue et faciliter le trafic automobile et la fluidité des transports en commun ? Pas si sûr… Aqui.fr apporte des premiers éléments de réponse au terme d’une enquête au plus près des riverains.
Et de leurs élus.
Joël Aubert


A moins de deux semaines de l'inauguration du pont Chaban-Delmas, c'est le temps des derniers travaux. Côté rive gauche tout semble prêt pour accueillir les bus et les automobilistes ; mais en se dirigeant rive droite, on demeure encore dans le flou. Les feux de signalisation sont certes installés mais le bitume n'est pas encore posé, le marquage au sol absent, les trottoirs en cours de réfection. Le rond-point de la rue Chaigneau est encore en cours de réalisation.

Il était nécessaire pour Bordeaux de rallier la rive droite et la rive gauche par l'intermédiaire d'un nouveau franchissement. Il permettait ainsi de théoriquement désengorger  la ville et les ouvrages déjà existants : le pont de Pierre, le pont François-Mitterrand, le pont d'Aquitaine ou le pont Saint-Jean; pas assez pour une telle agglomération. Les débats ont duré pendant plus de dix ans.

Quatre ans de travauxC'est en décembre 2009 que fut posée la première pierre du pont Baccalan-Bastide, futur pont Chaban-Delmas. Dix ans auparavant, en 1999, le décision avait été prise de réaliser un nouveau franchissement de la Garonne dans le prolongement de la rue Lucien-Faure. L'année suivante, des études comparatives étaient lancées pour définir les avantages ou les inconvénients entre deux options proposées ; un pont ou un tunnel. Le conseil de la Communauté Urbaine de Bordeaux avait voté le 31 mai 2002 en faveur du pont levant. Après la validation des plans de l'ouvrage et le choix du maître d’œuvre, le chantier peut enfin débuter. S'engage alors une course contre-la-montre, les premiers pylônes sortent de l'eau, puis la travée rive droite, rive gauche, la pose du tablier central en octobre 2012. Les Bordelais ont suivi de près ce chantier inédit. Fin 2012, le délai est respecté et le pont est enfin achevé.Derniers coups de pioche pour les aménagements autour du pont. Inauguration, le 17 mars.

Une beauté architecturaleTous les Bordelais s'accordent à dire que ce pont est splendide sur le plan architectural. Quelques 40 000 curieux ont déjà foulé le tablier de ce chef-d’œuvre le 1er janvier dernier. Deux voies routières dans les deux sens, de chaque coté une voie de transports en commun en site propre, deux passerelles piétons et deux pistes cyclables; l'ouvrage est monumental. Ce mastodonte, avec ses quatre pylônes de 77 mètres de haut qui tutoient le ciel, est l’œuvre de l'architecte Thomas Lavigne. Sa vraie réussite est de s'intègrer dans le paysage du port de la Lune. Long de 433 mètres, il possède une travée de plus de 117 mètres de long se levant à 55 mètres de hauteur ; ce qui permet aux bateaux de passer. D'ailleurs le Belem sera le premier à franchir le passage le samedi 16 mars aux alentours de 10h30. Son grand mât, avoisinant les 34 mètres, ne devrait pas avoir de difficultés à passer sous le tablier....

Le pont Chaban-Delmas a coûté quelques 156,8 millions d'euros. Cette somme a été financée à hauteur de 105,27 euros par la Communauté Urbaine de Bordeaux; l'Etat a participé en investissant 18,29 millions d'euros, le Conseil Général de la Gironde a versé 18 millions et le Conseil Régional d'Aquitaine 15,24 millions d'euros.

Prévision: 28 000 véhicules/jourCet ouvrage va sûrement engendrer un trafic important. Les simulations des services de la CUB prévoient 28 000 véhicules par jour. Environ 1300 automobilistes devraient emprunter ce franchissement lors des heures de pointe entre 17h et 19 h dans le sens rive gauche/rive droite et 1200 dans l'autre sens. Selon les études d'impact, 5 millions d'heures et 29 millions de kilomètres seraient ainsi économisés chaque année grâce à ce pont. Des chiffres en manière de prospective qui seront à confronter avec la réalité d'un usage où subsistent bien des interrogations. N'empêche, Le 17 mars, les premières voitures traverseront la Garonne sur le sixième pont du fleuve, le pont Chaban-Delmas.

Lire aussi :
Pont Chaban... Le quartier de la Bastide a-t-il eu gain de cause ?  #2
Pont Chaban... La ville de Cenon combat  les nuisances et les rues prises d'assaut #3
Pont Chaban-Delmas : un pont routier ou autoroutier ? #4

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1934
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !