Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pont Chaban... Le quartier de la Bastide a-t-il eu gain de cause ? #2

06/03/2013 | Le quartier de la Bastide, au débouché rive droite du pont, voulait à tout prix préserver sa tranquillité. Les habitants se sont rassemblés et ont obtenu de la mairie qu'une mesure soit prise.

Rive droit, le pont débouche sur un feu. Deux possibilités tourner à droite ou gauche.

Bataille d'associations, défense des intérêts des riverains : la naissance du pont Chaban-Delmas a engendré interrogations et tensions avec une contrainte pour les élus, apporter des réponses. La Bastide a su se mobiliser pour faire entendre sa voix et défendre sa cause. Désormais, il va falloir passer aux choses sérieuses en réalisant tous les engagements liés à l'ouverture du pont.

Inquiètes, deux associations Cap Bastide et Rive droite 2000 sont venues à la rencontre de la mairie de Bordeaux pour obtenir quelques explications sur l'afflux de circulation et les débouchés du pont Chaban-Delmas. « La mairie nous a alors répondu qu'il n'y aurait pas d'encombrement le matin mais qu'il y aurait un goulot entre 17h et 19h », indique la vice-présidente de Cap Bastide, Fabienne Vassel. En décembre, lors d'une première réunion, les associations ont demandé la mise en place de deux sens unique, rue Gaston Leroux et rue Lajaunie en réponse à l'apport de véhicules supplémentaires chaque jour. « C'était évident que ça allait coincer. Il aurait fallu prévoir une voie d'accès rive droite. Là, c'est un entonnoir. Que le pont soit sous-exploité, d'une certaine manière, ça nous arrange mais il ne faut pas que les automobilistes empruntent des chemins de traverse et de délestage. On ne veut pas non plus d'un débouché démesuré. » Ce qui pourrait apporter des nuisances supplémentaires pour les habitants du quartier.

Directement concerné par la circulation engendrée par le pont, un riverain de la rue Lauzac, Louis-Georges Bardury, s'était inquiété au mois de janvier. « Je préfère que l'on me complique l'acces à mon domicile, si c'est le prix à payer pour ne pas être envahi par les automobilistes de passage. Il vaut mieux, me semble t-il pour les habitants de nos petites rues avoir un détour à effectuer, plûtôt que de voir le peu de tranquilité qu'il nous reste, disparaître. »

Les associations Cap Bastide et Rive droite 2000 proposées de mettre les rues Lajaunie et Gaston Leroux pour préserver la tranquillité du quartier


Une mesure adoptée
Avec  la prise en compte de ces revendications la situation a rapidement évolué. « Leur inquiétude autour des itinéraires malins se comprend. Les voitures n'ont rien à faire dans le quartier », relève Muriel Parcelier, conseillère municipale de Bordeaux, maire adjointe du quartier de la Bastide. Un vote a été organisé le mardi 12 février. L'objectif était de dissuader les automobilistes de pénétrer dans la Bastide. Trois scénarii ont été proposés aux riverains : la Communauté Urbaine de Bordeaux souhaitait mettre à sens unique la rue Lajaunie. Elle irait seulement vers le pont et la rue Gaston Leroux serait, elle aussi, dans un sens et partirait en direction de la rue des Vivants ; Cap Bastide et Rive droite 2000 voulaient mettre ces deux voies à sens unique mais dans les directions inverses de celles proposées par la CUB ; la mairie comptait fermer la rue Gaston Leroux en y laissant une voie de vélo et mettre un sens interdit en direction du pont Chaban-Delmas.

Les riverains se sont exprimés et ont décidé que la troisième proposition était la meilleure. Le nécessaire va devoir être fait avant l'ouverture du pont, le 17 mars. « Nous allons mettre en place un comité de suivi pour voir ce qu'il va se passer après l'ouverture du pont. Au bout d'un mois, puis deux, nous ferons le point de la situation et on pourra réadapter les choses. On va voir ce qu'il va se passer et où va se reporter le circulation. » poursuit Muriel Parcelier.

L'inquiétude des voisins du pont semble avoir été entendue. « Ce vote a été organisé de façon démocratique. Un plan a été adopté avec une grande majorité. La mairie a joué son rôle et maintenant elle doit aller jusqu'au bout de sa démarche », précise Louis-Georges Bardury.

Un débouché en face du pont ?Mais un nouveau débouché devrait voir le jour pour boucler les boulevards. « A terme dans quelques années, il y aura une voie en face du pont quand la CUB aura acheté les terrains à Réseau Ferré de France. Cette dernière rejoindra la rue de Queyries, puis l'avenue Thiers et la traversera pour rallier l'Entre deux mers, vers l'est. Un transport en commun en site propre est prévu, soit un bus à haut niveau de service ou le tramway. Honnêtement, je pensais que cette rue allait se faire l'année après l'ouverture du pont ou dans les deux ans, maintenant je table plus sur cinq ans, ajoute M.Bardury » Le temps semble encore long. Mais le 17 mars, les premières voitures franchiront la Garonne sur le pont Chaban-Delmas en ménageant, à priori, la tranquillité des habitants de la rive droite.

Lire aussi :
Le pont Chaban-Delmas, un ouvrage et des débats - #1
La ville de Cenon combat  les nuisances et les rues prises d'assaut #3
Pont Chaban-Delmas : un pont routier ou autoroutier ? #4

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2315
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bastide | 22/04/2013

Non des habitants se mobilisent également contre ces âneries qui consistent à vouloir à tout prix empêcher les habitants du quartier de profiter du nouveau pont en fermant des accès. Honteux et contre l'utilité publique
Mobilisez-vous avec nous sur www.facebook.com/bastide33100

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !