18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Le quotidien agité du service des objets trouvés

14/12/2012 | Les trousseaux de clés se comptent par dizaine. S'ils n'ont pas retrouvé leurs propriétaires au bout d'un an et un jour, ils seront envoyés à la fonte.

trousseaux service des objets trouvés

Le service des objets trouvés de la mairie de Bordeaux est le seul décentralisé. Caché dans une rue silencieuse, il faut lever la tête pour apercevoir la plaque poussiéreuse à son entrée. Pas un chat en attente, deux employées discutant derrière la vitre de verre, indifférentes. A l’accueil, une guirlande électronique rose marque le temps de ses flashes irréguliers. Il est quatorze heures et l’administration française a l’air de s’ennuyer. Mais jamais dans ce service, au quotidien souvent agité.

Je vais vous raconter moi l’histoire de ce lieu! Quand je suis arrivé il y avait 680 parapluies et une centaine de doudous épinglés au mur! Voyez l’ambiance vaudou!” S’exclame Pierre, la cinquantaine, responsable du centre des objets trouvés depuis 2009. Dans son uniforme de policier, il avance débonnaire dans son bureau. Il sort d’énormes classeurs rangés par date et d’anciennes photos du local. “ Quand je suis arrivé, c’était le souk! Il y avait des souris partout, ça puait! On devait garder les objets indéfiniment! Lorsque j’ai pris mes fonctions on a fait des travaux et il y a eu un arrêté pour réguler le stock.”

A la vue du local actuel, très clair par ses grands murs blancs et quasi-vides, on a du mal à imaginer la caverne empestée que l’agent décrit. Deux grandes armoires de bureaux fermées à clé, une table de bureau et un tableau de liège avec tous les trousseaux récupérés. Un escalier mène dans une cave où sont rangés quelques vélos et un mini-quad rapportés. Quelques boules scintillantes sont accrochées au calendrier. Les plantes sont chargées de guirlandes. “On a fait ça hier, ça fait du bien non?” plaisante le policier. Noël approche et le centre sera ouvert jusqu’au soir du réveillon.

vélos perdus

Les vélos rapportés sont entreposés dans une cave.
"Quand on sent qu'il pourrait y avoir du trafic, on prévient la police" . Commente Célyne.

 “OT 3245, Gare Saint-Jean, 23/11”. L’étiquette correspond au numéro d’identification, lieu de la perte et date d’arrivée au service “C’est l’ordinateur qui enregistre tout. Plus de fiches à la main” explique Sylvie, au centre depuis deux ans. Sur son écran, un logiciel à la présentation démodée . “On va le changer en 2013” rassure le chef, un peu embarrassé. Dans la barre des choix, Sylvie fait défiler le classement: “Belle, bonnet, appareil dentaire, caddie, doudou, bijoux, carte d’identité... Et aussi “Autres“, pour les trouvailles extra-ordinaires.

A ses côtés Célyne, 33 ans. En Air max et baggy, cheveux très courts et fraise tagada à la main, elle a la parole très vive:“ Franchement on pourrait faire un sketch ici”. L’autre fois j’ai enregistré un sac à main rempli de jouets d’adulte, de menottes en fourrure... Bah, j’enregistre “jouets d’adulte” qu’est ce que vous voulez. Par contre la personne n’est jamais venue réclamer” s’amuse-t-elle. Sa collègue ajoute en riant : ” Un papy est venu rechercher son dentier hier. On s’est retenues de rire, on ne l’avait pas. Comment perdre son dentier sans s’en rendre compte?” Les visiteurs arrivent inquiets, et ressortent parfois soulagés. Sur le cahier des suggestions du service, les compliments se comptent par dizaine: “ Vous sauvez les étourdis!”, “Excellents accueil et coopération avec l’Espagne”, un mot en italien et des coeurs dessinés.

 “Vous avez déjà parlé au consul des Etats-Unis et au chanteur Mylo dans la même journée?”Au-delà du travail de classification “qui pique les yeux à cause de l’écran”, comme le qualifie Sylvie, le centre travaille avec la police nationale, les consulats et les ambassades. “ C’est un vrai travail d’équipe et d’enquête. On ne s’ennuie jamais. Notre boulot, c’est de retrouver à qui appartiennent les objets.” Affirme Célyne d’un ton sérieux. “Vous avez déjà parlé au consul des Etats-Unis et au chanteur Mylo dans la même journée?” interroge-t-elle. “Chaque jour ne se ressemble pas.”

“ Mylo avait perdu sa guitare sur une aire d’autoroute, elle a atteri içi. Lorsqu’on retrouve des papiers d’étrangers on appelle les consulats. Si l’Irlande est carrée, impossible de coopérer avec la Chine.“ Commente sa collègue.

Depuis le début de l’année, 3873 objets ont été rapportés par des particuliers ou la police. Seuls un tiers d’entre eux ont retrouvé leurs propriétaires. “Les gens ne savent pas qu’on existe”, se désole Pierre. “Ils écrivent au maire parfois!” dit-t-il en montrant une lettre adressée à Alain Juppé, pour un portefeuille volé. “Les objets trouvés ont toujours l’image d’un service ennuyeux et administratif, caché quelque part.”

En quittant le centre, les deux agents retournent pressées à leurs bureaux. “Faut que j’enregistre un nouveau dossier” annonce Sylvie. “Moi faut que j’appelle la BAC pour un chéquier apporté suspect” ajoute Célyne.

En s’éloignant, derrière la vitre, les deux employées discutent au téléphone, impassibles. A l’accueil la guirlande rose clignote toujours. Le temps ici a l'air routinier. Mais au bout du combiné, on est bien loin du train-train.

Elise Lambert
Par Elise Lambert

Crédit Photo : aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
1172
Aimé par vous
8 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !