23/10/14 : Nicolas Nguyen Van Hai, chef du restaurant étoilé bordelais le Chapon Fin, est l’invité d’honneur de la cinquième édition du « Wine and Dine Festival » organisé à Hong-Kong, du 30 octobre au 2 novembre 2014.

21/10/14 : Symbole de la lutte contre la colonisation, l'émir Abd El-Kader, qui avait résisté à la conquête de l'Algérie par la France au XIXe siècle, aura une allée à son nom près du château de Pau, où il avait été détenu. Elle sera inaugurée vendredi à 11h30.

21/10/14 : Le dynamisme de la politique menée par le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques en matière de développement local a été récompensé par un prix Territoria d'argent. 32 contrats territoriaux ont en effet été signés pour la période 2013-2016.

20/10/14 : Les élus socialistes et républicains des Pyrénées-Atlantiques refusent de participer à la démarche Pays de Béarn initiée par François Bayrou. Ils estiment qu'il s'agit d'un "repli sur soi" au moment où la coopération entre territoires doit prévaloir.

20/10/14 : Les premières rencontres littéraires organisées du 21 au 23 novembre à Pau dans le cadre d'un événement baptisé "Les idées mènent le monde" auront pour thème le bonheur. De Luc Ferry à Vincent Lindon et Michel Drucker, les invités seront nombreux.

18/10/14 : Hervé Bournoville, sous préfet de l'arrondissement de Nontron, prendra ses fonctions lundi 20 octobre. La cérémonie de son installation débutera à 11 h 30 par un dépôt de gerbe au monument aux morts.

18/10/14 : En raison des conditions météorologiques exceptionnelles, la Ville de Biarritz réouvert le temps du week-end la surveillance de la Grande Plage par les maîtres nageurs sauveteurs

17/10/14 : Les radicaux de gauche réunis à Paris ce 17 octobre ont voté leur maintien dans la majorité gouvernementale ayant obtenu selon Jean-Michel Baylet satisfaction quant au maintien de 52 ou 53 départements ruraux dans la réforme territoriale.

17/10/14 : Le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques organise une journée des volontariats solidaires ce samedi 18 octobre de 10h à 18h à la Caserne de la Nive à Bayonne. L’entrée est libre et gratuite.

17/10/14 : Aujourd'hui 27ème Journée mondiale du refus de la misère. Dans ce cadre-là, à Villeneuve/Lot marche proposée de la mairie à la halle à 18h

16/10/14 : Le Conseil d’administration d’Aquitanis, Office public de l’habitat de la Communauté urbaine de Bordeaux, qui s’est tenu mercredi 15 octobre 2014, a décidé de ne pas augmenter les loyers de ses 17 600 locataires pour l’année 2015.

16/10/14 : Les 13 premiers contrats professionnels pour la réalisation du chantier Lascaux 4 seront signés demain à 15 h à Montignac entre la société Lagarrigue, mandataire du groupement d'entreprises pour la réalisation du macro lot, et le Conseil général.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/10/14 | L'opposition paloise soupçonne Bayrou de "prestidigitation financière"

    Lire

    Sept mois après l'élection de François Bayrou, l'opposition socialiste paloise aligne les critiques. Elle constate que le projet de bus à haut niveau de service qu'elle avait soutenu, et que le candidat Modem avait jugé pharaonique, est quasiment identique à celui qu'il propose, en dépit d'une modification partielle de l'itinéraire. Elle estime aussi que les 15 millions d'économies annoncés sur le projet des halles oublient la voirie et relèvent d'une " prestidigitation financière qui risque de tourner court au fil des ans."

  • 22/10/14 | La ville de Pau gâtée par le Tour de France 2015

    Lire

    Josy Poueyto, première adjointe au maire de Pau, et considérée comme "Mme Tour de France" dans la cité béarnaise, avait raison de dire que sa ville serait gâtée par la, le peloton y passera une journée de repos le lundi 13 juillet avant de disputer l'étape entre Tarbes et la Pierre-Saint-Martin le jour de la fête nationale. Les coureurs partiront ensuite de Pau le mercredi 15 juillet pour une nouvelle étape dont l'arrivée aura lieu à Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées.

  • 22/10/14 | Le GIP Littoral se penche sur l'héritage de la MIACA

    Lire

    Le GIP Littoral Aquitain vient de signer une Convention Industrielle de Formation par la Recherche avec le laboratoire public de recherche Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés en vue de la rédaction et de la présentation d'une thèse visant à synthétiser les actions, les résultats et l’héritage de la MIACA (Mission Interministérielle pour l’Aménagement de la Côte Aquitaine). Celle-ci avait eu de 1967 à 1988, à définir l’aménagement touristique du littoral aquitain qui le marque encore largement dans sa configuration actuelle. Ce projet «Héritage MIACA», sera le premier du genre.

  • 21/10/14 | Une différence de prix de 53% pour un même panier en Aquitaine

    Lire

    Le comparateur de drives et de supermarchés en ligne Shoptimise.fr a relevé un écart de prix de 53% en Aquitaine pour un même panier de courses contenant de la lessive, du papier toilette, du liquide vaisselle, des sacs poubelle, un pack d'eau et un produit lave-vaisselle. L'étude a concerné 1910 points de distribution drive et livraison à domicile. Le panier le plus cher a été relevé à Caudéran (30,64€) et le moins cher à Villenave d'Ornon (20,09 €). Soit une différence de 53% entre les deux.

  • 21/10/14 | De nouveaux tests salivaires pour dépister la prise de stupéfiants

    Lire

    La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) a annoncé aujourd'hui la mise en place d'une nouvelle technique de tests salivaires de détection de drogue dans dix départements dont la Gironde, à partir du 1er décembre prochain. 200 conducteurs volontaires seront sollicités pour une opération qui vise à "faciliter la procédure". Si les tests sont concluants, la nouvelle technique, expérimentée jusqu'en janvier 2015, pourrait se généraliser. En 2013, sur 144 000 tests anti-drogue effectués, 48 000 se sont révélés positifs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Société | Quand les Tribunes de la presse placent le rôle d'Internet au coeur des débats

19/10/2013 | Ce vendredi 18 octobre, la 3ème édition des Tribunes de la Presse a consacré 2 débats à la question d'Internet et de son rôle parfois ambivalent au sein de l'information.

B.Bayart, E.Parody, P.Haski et H. Mostafavi aux Tribunes de la presse lors du débat" Faut-il contrôler Internet "

Evoquer la presse et l'information en 2013, c'est bien-sûr soulever la question d'Internet tant les journaux en ligne et autres blogs d'information sont aujourd'hui devenus un pan incontournable du monde journalistique. De fait, la 3ème édition des Tribunes de la presse a, ce vendredi 18 octobre, consacré deux débats au rôle du web et son statut particulier pour le journalisme. La Salle Vitez du TnBA a alors invité le public, lycéens, professionnels, étudiants en journalisme et autres curieux, à s'interroger sur deux questions: " Faut-il contrôler Internet? " et " Le journalisme d'investigation sauvé par Internet? ", deux débats lors desquels des professionnels ont fait part de leurs expériences et de leur conception de la presse aujourd'hui.

" Faut-il contrôler Internet? ", à l'heure du questionnement sur les droits et et les libertés sur le web ou des révélations politico-fiancières  via des sites d'information, le rôle et les limites d'Internet sont aujourd'hui bel et bien au coeur du propos lorsqu'il s'agit d'évoquer la presse. Animé par Hamdam Mostafavi, responsable éditoriale du site de Courrier International, le premier débat consacré à la question s'est articulé autour de trois points de vue, ceux de Pierre Haski, journaliste et cofondateur de Rue89, Benjamain Bayart, Président de la Fédération des Fournisseurs d'Accès à Internet ( FAI ) associatifs et Emmanuel Parody,  journaliste et publisher B2B du groupe CBS Interactive France. A la question de ce débat, Pierre Haski a alors exprimé combien " il s'agisait là d'un véritable problème de société; Internet répond aux lois de la République, ce n'est pas une zone de non droit et de la même manière qu'il n'existe pas d'activité au monde qui ne soit pas aujourd'hui contrôlée, l'espace du web doit se plier au règles et aux contrôles de la même manière qu'un autre support ". Situant concrètement son propos, ce dernier a rappelé que depuis la création de Rue89 il y a maintenant 5 ans, lui et son équipe avaient très souvent eu affaire à la justice avec 16 procès en diffamation, confrontations judiciaires " pas surprenantes puisque rentrant dans cette logique d'espace soumis au droit " selon lui. Pour Benjamin Bayart, " effectivement, le droit de censure relève du judiciaire mais la dimension politique a aujourd'hui une place énorme en ce qui concerne le contrôle sur Internet; ceux et celles au pouvoir qui sont ou se sentent remis en cause vont nécessairement faire contrôler ce qui se dit sur le web et aujourd'hui, le vrai problème est qu'il y a une inadéquation entre la question primordiale et nécessaire du rôle et du fonctionnement d'Internet et les politiques au pouvoir qui, bien souvent issus de la génération qui  précéde d'une, de deux ou de trois décennies, ne savent pas de quoi il s'agit vraiment et comment cette révolution du web fonctionne, tant il s'agit là d'un élément de société qui leur échappe ".

Le contrôle d'Internet soumis à " l'ignorance ou la bêtise des décideurs " Allant dans le sens de ce décalage, P.Haski a en effet souligné combien " l'ignorance ou la bêtise des décideurs entraînait souvent un mauvais contrôle du traitement de l'information en ligne et que de ce fait, la protection de celui ou celle qui parle et écrit sur Internet était devenu essentielle ". Plus nuancé, Emmanuel Parody a parlé " d'un discours un peu dépassé qui, certes d'actualité, est écrasé par la question de la responsabilité des plates-formes qui est aujourd'hui au coeur du débat; il existe bien-sûr des intermédiaires techniques comme les forums mais le vrai problème est de savoir comment désengager la responsabilité de telle plate-forme ou de tel site hébergeur ". B. Bayart a alors à son tour soulevé la question des réseaux sociaux en général et de Facebook en particulier, mettant alors en avant la question cruciale du contrôle des publications et des commentaires qui " dès lors qu'elle intervient et tait des choses, fait passer facebook ou tout autre réseau social du statut d'hébergeur à celui d'éditeur, donc responsable ".

Magnus Falkehed, Nicolas Beau, Fabrice Arfi et Gerry Feehily aux Tribunes de la presse lors du débat

Suite à cette vaste question du contrôle et de la responsabilité sur Internet, la question du journalisme d'investigation sauvée ou non par Internet s'est posée lors d'un débat animé par Gerry Feehily, responsable de la rubrique médias à Courrier International. A ses côtés, Fabrice Arfi, journaliste d'investigation à Médiapart, Nicolas Beau, journaliste, écrivain et fondateur et ancien directeur du site Bakchich et Magnus Falkehed, correspondant en France du quotidien suédois Dagens Nyheter. Avant de rentrer dans le vif du sujet, ce dernier cité a rappelé combien la France avait " un train de retard " dans tout ce qui concernait Internet tant elle était " sclérosée dans ses institutions ", la Suède étant le pays au monde où la liberté de la Presse est la plus ancienne ( 1766 ). Nicolas Beau a confirmé cette conception française quelque peu à part: " c'est une fatalité française de se retourner sans cesse vers l'Etat, elle est aujourd'hui en retard parce qu'elle fonctionne trop en écho avec le monde politique ou judiciaire. Il faut d'abord se tourner vers la profession elle-même, ce sont les journalistes et leur travail rigoureux et précis qui peuvent et doivent sauver le journalisme ".

" Le journaliste a un rôle nécessaire dans une démocratie " C'est ensuite Fabrice Arfi qui s'est exprimé, allant dans le sens de cette même idée de sauvegarde de la profession par les journalistes eux-mêmes: " c'est à nous journalistes de faire preuve d'assez de rigueur et de clairvoyance dans cette période politique trouble. Internet ne sauvera pas le journalisme d'investigation, c'est un tuyau, un support, un moyen de rendre compte au plus vite mais ce n'est pas là la remède ". A l'origine des révélations sur l'affaire Cahuzac en début d'année, ce dernier s'est fait applaudir par l'ensemble de la salle Vitez au moment où il a rappelé combien le journaliste avait " un rôle nécessaire " dans une démocratie: " Au moment de nos recherches concernant l'affaire Cahuzac, le souci n'était pas de savoir si Internet était ou non le bon moyen de dire, il fallait dire et rendre compte des réseaux, des amitiés politiques et des mensonges d'un homme qui se trouvait à l'un des postes les plus importants de l'Etat, le rendre compte est une dimension essentielle de notre travail et Internet a été un support puisque Médiapart est un site d'information mais on aurait pu faire ça sur papier aussi, la question n'est pas là des plus importantes ". Saluant alors le travail effectué concernant cette affaire, N.Beau a toutefois soulevé la question du domaine public et du domaine privé lorsqu'il s'agissait d'écoutes téléphoniques, une remarque à laquelle a rapidement répondu M.Falkehed en disant que ce " tempo judiciare de la presse était très français ", idée reprise par Arfi pour qui " la transparence sur les affaires publiques est nécessaire " avant de de comparer les journalistes à des " militants de la vérité, et non appartenant à tel ou tel parti ", une manière pour lui de répondre à une question de la salle évoquant l'ancrage à gauche évident de Médiapart.

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3715
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le nouveau stade de Bordeaux Société | 22/10/2014

Le nouveau stade de Bordeaux, un temple en acier unique en France

Le Professeur Josy Reiffers, Directeur du Cancéropôle GSO Société | 23/10/2014

Premier grand succès pour Matwin, plateforme bordelaise d'accompagnement de projets de recherche

Pascal Prache, Francis Da Ros, Denis Conus Société | 22/10/2014

En Lot-et-Garonne, préfet, procureur et pompiers main dans la main pour faciliter les enquêtes judiciaires

plage biarritz Société | 21/10/2014

Biarritz repousse ses limites de baignades!

Le technopole avec en fond, le jardin d'enfants, la maison de retraite et la future crèche Société | 20/10/2014

Un dispositif du technopôle Unitec accompagne les start-ups numériques

Plus de 6000 challengers pour le Ruban Rose Société | 20/10/2014

6000 marcheurs contre le cancer pour Octobre Rose

Améliorer la relation entre l'hôpital et la ville Société | 19/10/2014

En Sud-Gironde, les professionnels de santé se rencontrent pour améliorer la relation entre l'hôpital et le domicile

Diabaté a inscrit sur penalty le seul but des Girondins face à caen Société | 20/10/2014

Les Girondins de Bordeaux concèdent un nul face à Caen

La conférence du vice-président de Google Europe à Bordeaux a fait le plein Société | 18/10/2014

Axelle Lemaire et le vice-président de Google europe à la semaine digitale à Bordeaux

L'église de Cocumont Société | 19/10/2014

En Lot-et-Garonne, un lifting pour l'église de Cocumont et ses fresques médiévales (47)

visuel de l'application Société | 20/10/2014

La ville de Bordeaux lance son application smartphone

Hervé Le Bras face à une salle comble Société | 16/10/2014

L'IEP fête 30 ans de rencontres Sciences Po Sud-Ouest avec un démographe et une table ronde sur l'identité de la région

Axelle Lemaire, invitée vendredi aux Assises du numérique de Gironde Société | 17/10/2014

Un label de la médiation numérique annoncé par Axelle Lemaire aux Assises du numérique de Gironde

Une conférence plénière inaugurait les 10 ateliers organisés pour les Assises de la médiation numérique en Gironde Société | 17/10/2014

L'accessibilité au coeur du débat des Assises nationales de la médiation numérique en Gironde

6ème édition pour le "Coup de coeur de la CUB" Société | 14/10/2014

La CUB donne ses derniers coups de coeur aux projets innovants

Conférence de presse des salons "Vivons" avec l'équipe du CEB au Magasin Général (Darwin, Caserne Niel) Société | 15/10/2014

Bordeaux: Les salons Vivons et l'esprit Conforexpo s'installent au Parc des expositions de Bordeaux du 7 au 11 novembre

Les femmes et le numérique, une journée "spécial femmes" pour la 4ème semaine digitale Société | 15/10/2014

Les femmes, stars de la 4ème Semaine Digitale

Inauguration du nouveau Pôle Sensoriel des Landes, 26 septembre 2014 Société | 14/10/2014

Nouvelle adresse pour le Pôle Sensoriel des Landes à Mont-de-Marsan

Le cheval, roi du concours complet 4 étoiles, à Pau Société | 14/10/2014

L'élite mondiale du concours complet se retrouve en Béarn

15 jeunes vont bénéficier du CAP coiffure conçu par les apprentis d'Auteuil avec l'Oréal. Société | 13/10/2014

Les apprentis d'Auteuil lancent un CAP coiffure avec l'Oréal à Blanquefort