Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le salon Aquitec pour construire son avenir

15/02/2013 | Plus de 95 000 visiteurs sont attendus lors du 24e salon Aquitec. Un rendez-vous essentiel pour les lycéens qui cherchent parfois leurs orientations.

Il y a déjà beaucoup de monde qui arpentent les allées du salon. Plus de 450 exposants sont présents.

Aquitec accueille cette année plus de 400 exposants. Près de 95 000 visiteurs sont attendus jusqu'à dimanche. Dès l'ouverture, de nombreux cars ont amené des lycéens qui bénéficiaient pour l'occasion d'une journée exceptionnellement banalisée. Au détour des allées, Aqui a rencontré aussi bien des exposants proposant leurs formations que des adolescents en recherche d'emplois et envisager de futures orientations.

Il est un peu plus de dix heures et les allées du hall 1 du parc des expositions de Bordeaux-Lac sont déjà combles. Le 24e salon Aquitec recense cette année plus de 400 exposants. Divers secteurs sont représentés aussi bien dans l'enseignement supérieur (prépas, IUT, université, écoles, BTS), qu'en lycées professionnels et centres d'apprentissage. Certains venaient même de loin comme Poitiers ou La Rochelle pour accueillir de futurs étudiants ou former des jeunes. Communication, informatique, santé social, commerce, droit, gestion, arts, multimédia, aéronautique, agriculture... Il y en avait pour tous les goûts et surtout tous les projets d'avenir.

Une meilleure visibilitéLes exposants voient en ce salon une véritable aubaine. « Le point fort est la visibilité, indique Sidonie Marty, professeur de communication à l'IUT d'informatique de Bordeaux, après le lycée, les adolescents sont perdus et là nous avons une meilleure visibilité parce que les écoles privées disposent souvent d'un budget de communication contrairement à nous. Aquitec nous permet donc d'avoir un impact. » Sur les stands, les interlocuteurs sont variés. « Nous faisons venir des étudiants et des enseignants qui témoignent et répondent aux différentes questions, précise Martine Vinches, responsable de la scolarité de l'IUT à Bordeaux, nous présentons les formations et nous montrons que nous existons. » Puis, ils font la guerre à certains préjugés. « Nos formations à l'IUT ne sont pas seulement destinées aux élites. Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas 13 de moyenne pour les intégrer. Elles sont professionnalisantes et nous nous inscrivons dans la continuité du lycée », poursuit-elle. Ils sont même obligés de répondre à des interrogations parfois loufoques. « Souvent, on nous demande s'il faut travailler en-dehors des cours et quelles sont les modalités de contrôles. Il n'y a pas d'examens, ce sont des contrôles continus. »

Se renseigner pour l'avenirBeaucoup de jeunes arpentent les allées. Certains sont un peu perdus et dans le flou concernant leur orientation. Des classes de terminal en CAP vente au lycée Jean Renou de la Réole ont fait le déplacement en bus et sont arrivées à 9h30 au parc des expositions. Parmi eux, des jeunes filles de 17 ans, Camille et Océane se destinent plutôt à des études dans le commerce, Morgane à la coiffure et Vanessa recherche un emploi pour l'an prochain. « Nous nous renseignons sur les lycées qui proposent des BTS ou des baccalauréats professionnels commerce, affirment en cœur Camille et Océane, on regarde aussi d'autres choses par curiosité. » Quant à Océane, elle dresse un constat surprenant. « Les écoles de coiffure sont un peu chères. En plus on doit payer ses instruments... » Vanessa a vu quelques métiers qui pourraient lui correspondre mais n'a pas encore fait son choix.

D'autres adolescents se déplacement en famille. A 17 ans, Louisa fréquente le lycée Victor Louis de Talence, en 1ere ES section européenne anglais. Elle profite de la journée banalisée pour découvrir peut-être sa future formation aux côtés de sa mère. « Je viens là pour savoir ce que je vais faire dans deux ans après le bac. » Elle se destine plutôt à des études dans la communication et les relations publiques. « J'ai regardé, il y a des écoles privées et l'IUT Bordeaux Montaigne III qui proposent ces formations. Mais je trouve qu'il n'y a pas beaucoup de stands à ce sujet. En revanche, on en trouve beaucoup dans l'audiovisuel. Cependant je pense que tout le monde y trouve son compte ». Sa mère, Heather, paraît quelque peu rassurée. « C'est bien de s'y prendre tôt pour construire son avenir. Comme ça, dès l'an prochain, elle sait plus ou moins où elle va s'orienter. Elle sera plus à l'aise. En terminal, elle n'aura pas forcément le temps de se poser des questions. Puis, elle laisse mûrir les idées. »

Il reste encore deux jours, ces vendredi 15 et samedi 16 février, pour se renseigner et découvrir des formations. Certains trouveront peut-être leur voie pour tenter de se construire un avenir. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1484
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !