aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Horseman Team: le spectacle de sauter des obstacles en imitant le cheval

05/05/2014 | Evan Leuret, à gauche, sept fois champion du monde des Horseman, un spectacle où l'homme saute des obstacles équestres sans l'aide du cheval

Evan Leuret et Paul Calmé lors d'un spectacle des Horseman

Le Horseman Team est une équipe internationale de jeunes qui sautent des obstacles équestres sans les chevaux. Elle est sollicitée de façon contractuelle, dans le monde entier, pour égayer des exhibitions d'équitation. Cette activité est un passe-temps fruit de leur passion pour le cheval qui leur permet de bourlinguer sans coûts et d'exploiter leur goût de l’exhibitionnisme. Evan Leuret, 27 ans, est né à Biarritz; il a gagné sept fois le championnat du monde des "hommes chevaux". Son meilleur score est un saut de 1m 85 de hauteur. Malgré cette prouesse, il dit s'entraîner peu souvent et ne pas avoir l'ambition de faire de sa passion un métier et encore moins de proposer qu'elle devienne une discipline olympique: "On veut continuer à le faire pour le plaisir et rester familial".

"Nous aimons reproduire le mouvement du cheval. Nous sommes tous des passionnés par l'animal, nous nous en sentons proches. Dans notre tête, on se sent presque le centaure". C'est Evan Leuret, biarrot de 27 ans, étudiant du barreau à Bordeaux et sept fois champion du monde des Horseman, qui l'affirme. Outre cette idée romantique et même mythologique, les hommes qui sautent  des obstacles équestres... sans cheval ont d'autres motivations: l'envie de voyager, le goût de l’attention du public et un groupe d'amis.

Les frais de voyage et logement sont payés par les organisateurs des événements: "On le mérite. S'il reste un peu, nous amenons des souvenirs pour la famille", explique Evan Leuret avec un sourire, à la fois fier et moqueur. En tout cas, il précise que le Horseman n'est pas un métier: "Nous le faisons pour l'aventure. Si nous voulions de l'argent, nous ferions un travail classique et on gagnerait beaucoup plus". Ils ne rêvent pas non plus de devenir une discipline olympique, car ils préfèrent sauter pour le plaisir et "rester familial".
L'origineMême si l'origine de cette activité peut paraître inimaginable, c'est pourtant quelque chose de simple. "Dans tous les clubs hippiques, après la leçon, tous les enfants s'amusent à sauter les obstacles à pied", explique Evan Leuret, qui avait fait du cheval pendant 15 ans. "Nous le faisons parce que c'est rigolo. Nous nous amusons en voyant jusqu'où nous pouvons aller".

Vers 2005, un groupe de personnes qui pratiquait cet amusement de son coté, a pensé à se regrouper pour créer une équipe de France, ce qui à la fin est devenu une représentation internationale avec une majorité française. "Nous voulions le faire ensemble et recruter les meilleurs talents", assure Evan Leuret.
Le spectacleDepuis cette époque, le Horseman Team a réalisé 300 spectacles en voyageant dans 50 pays. Aujourd'hui, il est composé de 15 sauteurs, et un championnat du monde est organisé chaque année. Cette année Evan Leuret doit confirmer son titre fin septembre à Sion, en Suisse. Récemment des garçons de 16 et 17 ans sont arrivés au sein de la famille pour lui faire la concurrence. Ceux-ci n'ont peur de rien, ils sont très légers et grands, selon le champion mondial. « Il vont avoir peut-être quelques surprises... Mais c'est avec plaisir, et je n'ai plus rien à perdre : j'ai gagné sept fois". Avant Sion, plusieurs exhibitions sont prévues, parmi lesquelles l'une en Chine en juin.

Il y a plusieurs formes d'obstacles, avec un règlement établi mais qui reste flexible pour que tout le monde puisse s'amuser. Le spectacle est adapté en fonction de la durée désirée par l'organisateur. Les Horseman participent en des soirées bénéfiques, et ils sont même passés à la télévision. Parfois ils sautent en parrallèle avec des chevaux.

Des Horseman en compétition avec un chéval

"A chaque fois l'homme gagne le cheval, en vitesse et en hauteur. Mais... nous n'avons pas les meilleurs chevaux contre nous, ce qui est normal", dit-il Evan Leuret.
La condition physiqueLe panel de Horseman est très différent, il n'y a pas de tailles exigées. Bien au contraire, il y a toutes les combinaisons possibles de poids et de hauteur. Evan Leuret pèse 92 kilos et mesure 1m 96cm, mais il y en a qui pèsent 55 kilos et mesurent 1m 62 cm. « Nous sommes ouverts pour recruter. Le problème c'est qu'après il n'y a pas forcément des gens qui arrivent à faire ce qu'on fait ». Le score le plus bas parmi l'équipe est un saut d'1,50m. Quant aux filles, il y en a une qui pratique avec eux, en réussissant à sauter 1,40m. « Il en arrivera plus ... », ajoute-t-il.

D'ailleurs, l'on s'étonne en entendant Leuret dire qu'il  s’entraîne rarement. Il le fait, dans son jardin, et pas plus de cinq fois dans l'année. Il va dans une salle de sport, mais il le fait plus pour être bien en maillot de bain sur la plage. "La magie des Horseman c'est ça, on a une technique qui perdure", pense-t-il. Si on pense au risque de lésion, il est évident important. "Ceux qui font les sauts en hauteur font sept ou huit sauts par jour. Moi, j'en fais entre 70 et 80 le vendredi, et le samedi encore » ajoute-t-il. Au long de sa carrière d" homme cheval", il a eu un problème au genou après avoir raté un obstacle qui a mis un an et demi à se "réparer".
Le publicLeuret veut être un homme cheval jusqu'au bout. Il a ses amis, ses voyages...et son public. « C'est difficile de quitter la scène quand tu as l'habitude, au moins une fois par mois, de prendre ton shoot d’adrénaline, le shoot d’attention dû à 6000 personnes qui te regardent », reconnaît-il. En regardant l'une des vidéos de l'équipe, lors d'une exhibition à Stockholm en 2012, l'on entend les assistants acclamer les Horesman, et ceux-ci terminent leur spectacle en sautant en slip.

Quant au profil du public, bien que l'équitation à la réputation d'être un monde élitiste, Evan Leuret assure qu'on y trouve toutes les catégories sociales, et que l'équipe d'hommes cheval a réussi à créer un spectacle qui plaît aux pauvres et aux riches : "Nous mangeons des frites et buvons de la bière sous la pluie, et on participe lors d'une soirée où il y aura des ministres et des gens qui ont plusieurs tranches de zéros dans leur compte bancaire".

Pour en savoir plus: http://www.horsemanteam.com/http://facebook.com/Evanhorseman

Pau Dachs
Par Pau Dachs

Crédit Photo : Evan Leuret

Partager sur Facebook
Vu par vous
4602
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !