aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Le Stade Bordelais valeureux mais éliminé

25/01/2013 | Le Stade Bordelais y a cru. Les joueurs quittent la coupe de France la tête haute. Ils ont été battus 0-3 par une équipe de Lens en grande réussite.

Le Stade Bordelais valeureux mais éliminé par le Racing club de Lens

On joue la 24e minute au tableau d'affichage. Les Lensois obtiennent un coup franc aux vingt mètres légèrement excentré sur la droite des cages d'Ardouin. Trois pas d'élan, Valdivia s'élance et trompe le gardien local. Sonne le glas. Le stade Sainte-Germaine du Bouscat pourtant bondé se tait. Seuls la centaine de supporters lensois, qui ont fait le déplacement, hausse le ton. Pourtant les Bordelais avaient débuté la partie sur les chapeaux de roue.

Dès la 3e minute, Venayre déborde et centre pour Niang qui voit sa tête s'envoler au-dessus du but. Les locaux mettent le pied sur le ballon et Lens ne parvient pas à les inquiéter. A la demi-heure de jeu, De Gea hérite du cuir et décoche une frappe qui passe de peu à côté. Les occasions sont rares. Hormis sur son but, le Racing Club de Lens ne se montre pas dangereux. Leur deuxième action offensive arrive juste avant la pause mais le tir lointain de Cyprien n'est pas cadré.

A la pause, les visiteurs quittent la pelouse devant d'une courte tête. Les joueurs de CFA n'ont pas démérité. Ils ont même rivalisé face aux professionnels de Ligue 2. Le public et les footballeurs amateurs y croient encore.

Deux buts en sept minutesEn seconde période, la formation bordelaise sombre en sept minutes. Tout d'abord, Bela, esseulé au second poteau, reprend victorieusement le centre de Valdivia (52e). Puis, sur un contre rapide et rondement mené, le Lensois, Nomenjanahary, remet en retrait à Touzgar qui du plat du pied bat Ardouin (59e). Le réalise a payé. A 3-0, il est difficile d'encore y croire même si les Lions de Laurent Dauriac continuent à pousser pour au moins sauver l'honneur. Mais que ce soit les percées de Belbachir, les têtes de Niang ou encore la frappe de Dupuy, Riou est resté serein et n'a pas tremblé comme ses filets.

S'il faut retenir quelque chose de l'aventure coupe de France, c'est avant tout le parcours du Stade Bordelais. Les joueurs sont arrivés jusqu'aux 16 emes de finales en éliminant Niort (L2) et Carquefou (National). Ils tombent contre des Sang et or qui avaient la réussite avec eux. Mais, les Lions sortent de la compétition la tête haute. Leurs supporters l'ont bien compris. A la fin du match, tout le stade les a acclamés. Les 8es, ce sera pour une autre fois. Le petit Poucet ne peut pas toujours gagner.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
532
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !