Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée, samedi 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Mme Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des T

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le tourisme des jeunes néo-aquitains en question à Poitiers

13/12/2018 | L’Union Nationale des associations de Tourisme et de Plein Air (UNAT) a organisé un colloque ce mardi 11 décembre dont le thème était le tourisme des jeunes : tendances et évolutions

À gauche, Cécile Fillon président de l'UNAT Nouvelle-Aquitaine aux côtés de Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme

Tourisme des jeunes : tendances et évolutions, c’était la thématique du colloque proposé ce mardi 11 décembre à la Maison de la région de Poitiers par l’UNAT (L’Union Nationale des associations de Tourisme et de Plein Air). Une centaine de participants s’est rassemblée, institutionnels, professionnels et acteurs du tourisme. Durant cette journée, il a été constaté que les jeunes voyageaient plus, sur des durées plus courtes et souvent au dernier moment. C’est donc aux professionnels du tourisme de s’adapter à ces nouveaux modes de consommation.

L’Union Nationale des associations de Tourisme et de Plein Air (l’UNAT) est un organisme qui regroupe la plupart des associations, mutuelles et autres entreprises à but non lucratif actives dans le tourisme familial, les vacances d’enfants, le tourisme des jeunes, les vacances sportives et de plein air, les voyages, le tourisme équitable et solidaire. En Nouvelle-Aquitaine, l’UNAT regroupe 68 membres, soit 152 hébergeurs qui représentent un total de plus de 34 000 lits. « La force du réseau est ses secteurs d’intervention qui sont variés, comme les centres de vacances, les centres sportifs, les auberges de jeunesse, les villages vacances, les opérateurs de séjour, etc., confie Cécile Fillon, présidente de l’union nationale des associations de tourisme et de plein air Nouvelle-Aquitaine. 
 
Les jeunes voyagent davantage
Le colloque, dont la thématique était « le tourisme des jeunes : tendances et évolutions », rentre dans une certaine logique. « Ce genre de journée nous sert à cerner l’évolution des nouvelles pratiques touristiques et à sensibiliser les professionnels du tourisme, à former les équipes et à aborder le thème des investissements qui peuvent être parfois coûteux », poursuit Cécile Fillon, qui est aussi la directrice de l’opérateur de tourisme Écoacteur dans le Médoc qui prône pour l’éducation à l’environnement et au développement durable. L’écotourisme est l'une des valeurs défendues par l’UNAT. « Nous essayons d’accompagner les structures à se responsabiliser via des Écolabels. » Il y a d’autres points importants comme le fait de se tourner vers une alimentation plus responsable. « Nous essayons de faire appel à des producteurs locaux, ce qui permet de faire connaître les traditions culinaires. » Une commission de l’organisme travaille également sur le handicap. 
 
Après l’ouverture du colloque, David Peplaw, sociologue à l’université de Bordeaux, est intervenu pour définir qui sont les jeunes, pourquoi et comment ils voyagent ? Ce qui a permis de mettre en avant les nouvelles pratiques. Les jeunes touristes ont entre 16 et 25 ans et voyagent sur des périodes plus courtes, mais plus fréquemment. Ils ont tendance à s’organiser à la dernière minute. Une table ronde a donné des éléments de réponse sur l’accompagnement des acteurs face à l’évolution des besoins et des envies des jeunes. Enfin, trois ateliers participatifs étaient proposés : les jeunes et leurs séjours, les jeunes et les hébergements, les jeunes 3.0. « Il faut que les structures d’accueil évoluent avec leur temps », explique Cécile Fillon, présidente de l’UNAT Nouvelle-Aquitaine. Cette journée de colloque, qui s'adresse à tous mais essentiellement aux acteurs institutionnels et aux professionnels du tourisme, a permis des échanges d’expériences et de témoignages pour une adaptation à la clientèle et aux nouveaux modes d’information. 
 
L'UNAT est incontournable
Selon Sandrine Derville, vice-présidente du conseil régional Nouvelle-Aquitaine en charge du tourisme, « L’UNAT est en tête de réseau dans le secteur du tourisme. Elle permet de mettre en lien les opérateurs en matière de tourisme social et solidaire. Ce temps d’échange est pour nous un moyen de voir comment favoriser le départ des jeunes en vacances avec différentes aides au départ et un renfort de la mobilité ». Elle a notamment fait référence au dispositif DestiNAction, une aide au départ en vacances des jeunes néo-aquitains de 16 à 25 ans qui peut aller jusqu’à 130 euros pour un voyage en France et 250 euros pour un voyage en Europe. « Il y a plus de 500 bénéficiaires cette année. Ce dispositif monte chaque année ». La vice-présidente a également rappelé le soutien de la région pour la modernisation des équipements. « La Nouvelle-Aquitaine y consacre une enveloppe de 1,8 million d’euros. En moyenne, 1 euro de subventions publiques dans le tourisme social et solidaire va générer 8 euros de retombée économique sur le territoire. »
 
La Nouvelle-Aquitaine est déjà la première région touristique de France. « L’objectif est de devenir la première région touristique durable de l’Hexagone », explique Sandrine Derville. La région veut promouvoir donc un autre type de tourisme. L’an prochain, l’UNAT abordera de nouvelles thématiques en matière de tourisme social et solidaire et devrait se réunir à La Rochelle, après une année à Bordeaux, une autre à Limoges, et, ce mois de décembre, à Poitiers. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4490
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !