Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/21 | 2022 : 129ème édition du Concours Général Agricole

    Lire

    Après avoir été annulé en 2021, le Concours Général Agricole fait son retour ! Sa finale se tiendra du 26 février au 6 mars 2022 dans le cadre du Salon de l'Agriculture de Paris. Le Concours des Produits est ouvert pour distinguer le meilleur de la production française : eaux de vie, huîtres, produits laitiers, charcuteries, confitures, jus de fruits, bières… A partir du 2 novembre, les inscriptions seront aussi ouvertes pour le Concours Vins et se clôtureront le 13 décembre. Des phases amont du CGA organisée en région par les Chambres d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine.

  • 20/10/21 | Un jardin en automne à Mont-de-Marsan

    Lire

    Le 23 octobre, la Ville de Mont-de-Marsan organise la 3ème édition d'"Un jardin en automne" sur le thème du zéro déchet. Au cours de cette journée, les habitants pourront se retrouver pour échanger sur le jardinage, sur leurs expériences et leur savoir-faire. Les Montois assisteront également à des animations, des démonstrations de greffes et des ateliers ludiques pour les petits et les grands. Le programme complet de cette journée est à découvrir sur le site de la Ville

  • 20/10/21 | « L'Europe commence ici » à Grand Angoulême

    Lire

    Grand Angoulême vient de lancer un appel à propositions « L'Europe commence ici ». Cet appel à proposition a pour objectif de contribuer au dynamisme et à l'ouverture à l'Europe des acteurs et habitants, d'accompagner les acteurs dans l'émergence d'initiatives européennes nouvelles mais aussi de participer à la valorisation des savoirs et savoir-faire. Les dossiers doivent être déposés avant le 7 novembre. Toutes les informations sont disponibles sur le site de Grand Angoulême

  • 19/10/21 | La sûreté de tous au cœur de Kéolis Bordeaux Métropole

    Lire

    Début octobre, Kéolis Bordeaux Métropole et la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde (DDSP 33) ont signé une convention de partenariat destinée à faire de TBM un réseau sûr. Au travers de cela, elles vont mettre en place des actions communes pour agir contre la fraude et les incivilités sur le réseau et ainsi rassurer voyageurs et salariés de TBM. Des actions de prévention dans les établissements scolaires et associations seront également menées.

  • 19/10/21 | Entreprises: Oser Reso en Vienne

    Lire

    Le 20 octobre, la CCI de la Vienne organise au Futuroscope, en partenariat avec les Clubs d'Entreprises de la Vienne, la 10ème éditions des Rencontres Economiques des dirigeants de la Vienne. 110 entreprises seront présentes au cours de cette journée qui s'inscrit dans le Plan de Relance des entreprises. Pour la 1ère fois les services Achats seront présents et notamment ceux du CHU, de Sorégies ou de Grand Poitiers.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les antennes médico-sociales des Deux-Sèvres épousent les territoires des intercommunalités

25/03/2019 | À partir du 1er janvier, le territoire des Antennes Médico-Sociales du département des Deux-Sèvres se calque avec celui des intercommunalités.

1

Les Antennes Médico-sociales du département des Deux-Sèvres se veulent plus proches des habitants grâce à un redécoupage de leurs territoires. En effet, il est désormais calqué sur celui des intercommunalités. Il va permettre plus de proximité pour les usagers et une clarification, notamment pour les professionnels de l’AMS qui partageront les mêmes périmètres que ceux des partenaires sociaux. L’objectif premier est de gagner en efficacité. Illustration à Bressuire, où l’antenne a été rejointe par de nombreuses nouvelles communes. Selon la cheffe du bureau d’action sociale généraliste, tout s’est bien passé. Usagers comme professionnels ne paraissent pas troublés par ce changement.

À Bocapole, à Bressuire, on trouve l’une des six Antennes Médico-Sociales du département des Deux-Sèvres. Depuis le 1er janvier dernier, l’action sociale se calque totalement sur le découpage du territoire des intercommunalités. « Il était pertinent de faire un point deux mois après la mise en place pour voir si tout fonctionne correctement », précise Béatrice Largeau, vice-présidente du conseil départemental des Deux-Sèvres en charge de l’enfance et de la famille.  

Le rôle des AMS est essentiel. « Il s’agit d’un accueil social de proximité très important. Dans le département, toutes les antennes sont à moins de 30 minutes des habitants. Nous répondons à une injonction du président de la République. », explique Christophe Baron, le directeur général adjoint des solidarités au conseil départemental. Dans les Deux-Sèvres, en plus des six antennes, quarante-quatre points d’accueil et relais incarnent cette proximité. Les Antennes Médico-Sociales concernent tout le monde, des plus jeunes aux plus anciens, des valides aux personnes en situation de handicap. « Nous accompagnons les Deux-Sévriens dans toutes les étapes de la vie. Plus de la moitié des personnes rencontrées bénéficient d’un suivi sur la durée. Ces antennes, c’est un peu un guichet unique où les gens viennent aussi pour des questions sur leur accès au droit. » Les domaines de compétence sont variés. Cela concerne aussi bien l’action sociale, la protection maternelle infantile, l’aide sociale à l’enfance, l’insertion, la solidarité ou l’autonomie. Des missions qui ne sont pas forcément connues de tous. 

Plus de proximité

Calquer le territoire des AMS avec celui des intercommunalités est quelque chose de logique selon Béatrice Largeau. « Nous avons revu les périmètres d’affluence car ils ne correspondaient plus à rien. Dans certains territoires, cela devenait compliqué. Désormais nous prenons en compte les bassins de vie. Cela facilite le travail sur le terrain. Maintenant les usagers doivent identifier leur interlocuteur. » Sur le terrain, voici les évolutions visibles. Au nord du département, le relais médico-social de Montcoutant est rattaché à l’AMS de Bressuire. Les communes de Argentonnay, Chanteloup, Clessé, Geay, Genneton, La Chappelle-Saint-Étienne, La Chapelle-Saint-Laurent, Largeasse, Le Breuil-Bernard, Moncoutant, Moutiers-sous-Chantemerle, Neuvy-Bouin, Pugny, Saint-Aubin-du-Plain, Saint-Maurice-Etusson, Saint-Paul-en-Gâtine, Trayes, Voulmentin rejoignent donc cette antenne. Marnes, Saint-Généroux, Saint-Jouin-de-Marnes rejoignent l’AMS du Thouarsais. Au sud du département, Exoudun, La Couarde, La Mothe-Saint-Héray rejoignent l’AMS du pays mellois. Germond-Rouvre, celle de Niort Nord. 

Les Deux-Sèvres comptent 6 Antennes Médico-Sociales et 44 relais et points d’accueil

Bressuire est le territoire où il y a eu le plus de changements. Sylvie Fradin, la cheffe du bureau action sociale généraliste de l’antenne de Bressuire, a dû faire face à un transfert de personnel. « Six professionnels rejoignent l’AMS de Bressuire. Trois assistantes sociales et une secrétaire à Moncoutant et deux assistantes sociales à Argenton. On s’est adapté à notre rôle de service public. Je pense que ce redécoupage est plus lisible. Grâce à lui, nous sommes plus proches de la population. » Le conseil départemental des Deux-Sèvres souhaitait atteindre plus de proximité, plus de cohérence, plus de lisibilité. « Il y a eu des mutualisations, confie Béatrice Largeau. Il va falloir faire un suivi des usagers. Il ne faut pas qu’ils soient perdus ». « Cette territorialisation est importante pour créer du lien social », complète Christophe Baron. Ces antennes et leur point de relais abattent un travail conséquent. En 2018, ils ont rencontré 9% de la population deux-sévrienne, 17 545 demandes d’aides départementales ou extérieures ont été traitées. 

L’objectif de ce redécoupage est donc clair. Il va à la fois mutualiser les moyens, prendre en compte les bassins de vie, faciliter le travail sur le terrain, notamment avec les CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale, les CIAS (Centres Intercommunaux d'Action Sociale) et les différents partenaires sociaux.  Les solidarités représentent un domaine important pour le département des Deux-Sèvres qui y consacre près de 60% de son budget annuel (soit plus de 190 millions d’euros). « Je pense que notre politique sociale a du sens », résume Béatrice Largeau, la vice-présidente du conseil départemental des Deux-Sèvres en charge de l’enfance et de la famille.

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr et Département des Deux-Sèvres

Partager sur Facebook
Vu par vous
5723
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !