Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les chasseurs d'Aquitaine visent juste au Salon

16/05/2015 | Pour la Fédération Régionale des Chasseurs d'Aquitaine, le Salon de l'Agriculture est l'occasion d'informer et de sensibiliser le grand public aux réalités de la chasse.

Pascal Desmoulin, deuxième Vice-Président de la Fédération départementale des chasseurs de la Dordogne (au centre) sur le stand ''Chasseurs d'Aquitaine'' du Salon

Longtemps dépréciée voire attaquée, la chasse s'efforce aujourd'hui de se faire comprendre, les discours les plus dogmatiques l'obligeant sans cesse à revenir sur ses fondamentaux, ses motivations et ses vocations. Tout le petit monde de la chasse en Aquitaine s'est donné rendez-vous au Salon de l'Agriculture afin de battre en brèche les idées toutes faites, et de rappeler encore son rôle vital pour l'harmonisation de la vie sauvage. Explications avec Jacky Jonchère, vice Président de la Fédération Départementale des Chasseurs de Gironde, en charge de la communication régionale.

Innovation : les chasseurs sont dans le ton !

Assez paradoxalement, il arrive encore souvent aux chasseurs d'être la cible … d'idées reçues récurrentes. Parmi elles, celle qui fait de la chasse une activité tournée vers le passé et « archaïque » a de quoi contrarier Jacky Jonchère et ses collègues de la Fédération. Aussi, délaissant peu à peu le traditionnel baguage au profit d'un suivi par balises solaires Argos, la compréhension des déplacements migratoires aviaires s'est modernisée et précisée. Grâce à la localisation satellitaire instantanée des palombes, bécasses, oies et autres volatiles, leur fidélité à certains sites de nidification et d'hivernage n'a plus de secret pour les chasseurs. Des progrès notables ont également été réalisés en matière de sécurité, d'information et de formation : la passation obligatoire d'un permis de chasse, une communication accrue avec, entre autre, la parution quotidienne de magazines spécialisés, l'ouverture de la Web TV nationale « Chasseur France TV » et la multiplication d'interventions auprès des plus jeunes, la sophistication des armes et des équipements … Une stratégie gagnante : après plusieurs décennies de remise en cause, la côte de popularité des chasseurs est aujourd’hui en hausse.

Le chasse, alliée de la biodiversité

Mais c'est essentiellement la fonction de ces passionnés qui mérite aujourd'hui d'être rappelée, leur « mauvaise image » occultant parfois les réalités de leur activité, pourtant essentielle à l'équilibre des processus d'évolution du monde vivant. Augmentation incessante des infrastructures, intensification agricole, urbanisation galopante, usage de produits chimiques en agriculture … Notre mode de vie moderne n'est pas vraiment tendre avec la biodiversité qui peine à s'équilibrer toute seule. Pour réparer les dégâts, les Fédérations régionales et départementales des Chasseurs mettent sur pied des actions à grande échelle, loin de clichés.

L'exemple le plus parlant des travaux entrepris par la Fédération pour préserver et restaurer le patrimoine naturel est probablement le contrat « Jachères Environnement et Faune Sauvage ». Une fois implantées, celles ci permettent la mise en place d'un véritable écosystème où la biodiversité animale et végétale peut s'épanouir. Dans ce même esprit, une opération de replantation de haies a été menée pour attirer les insectes, principale source d'alimentation des oiseaux. Pour donner vie à leurs projets, la Fédération Départementale des Chasseurs de Gironde a acquis plus de 500 hectares de territoire afin de les rendre "accueillants" à la reproduction d'espèces d'utilité environnementale.

« Ici, au Salon de l'Agriculture, on est en famille : c'est l'agriculture qui fait le territoire, nous lui sommes donc redevables » convient Jacky Jonchère. Chasseurs et agriculteurs travaillent en effet de concert pour mener à bien des projets de valorisation paysagère coûteux, comme l'installation des clôtures électriques pour protéger les plants de maïs des sangliers. Tantôt cultivateurs, tantôt « vétérinaires » lorsqu'ils contrôlent l'état sanitaire des animaux morts dans le cadre du réseau SAGIR, les chasseurs ont bien des cordes à leurs arcs !

La prolifération non contrôlée du nombre de gibiers dispersé sur un territoire restreint peut avoir des conséquences inattendues. Tout le monde se remémore l'image de ce sanglier errant dans le centre ville de Bordeaux ! Pour éviter les dégâts agricoles causés par les gibiers, dont les chasseurs sont tenus responsables à coups de millions d'euros, les accidents à proximité des axes routiers, le développement de parasites ou maladies ou la dérégulation totale de la chaîne alimentaire, les chasseurs coordonnent des battues sur les territoires concernés. Le tout dans l'intérêt de la faune … et de l'Homme.

 

Venez à la rencontre des chasseurs et redécouvrez leur passion lors de deux manifestations gratuites :

- Cinquième rassemblement « Chasse et pêche en citadelle » les 23 et 24 mai 2015 à Blaye (33)

- La Grande Fête de la Chasse le 14 juin 2015 à Ludon-Médoc (Domaine de Pachan)

 

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : Romain Béteille

Partager sur Facebook
Vu par vous
1663
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !