Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le retour en classe des élèves périgourdins

01/09/2020 | Ce mardi, près de 60 000 élèves périgourdins ont retrouvé le chemin de l'école dans un contexte sanitaire particulier. Retour à la vie presque ordinaire.

Rentrée ce mardi au collège de Vergt, dans une classe de 6e en présence du Département et de l'Inspecteur d'Académie

Ils sont 30 645 dans le primaire, 28 711 dans les collèges et lycées du Périgord, près de 60 000 jeunes périgourdins ont effectué leur rentrée scolaire ce mardi 1er septembre. Les élèves étaient plutôt impatients de reprendre un rythme normal et de retrouver leurs copains, même impatience pour le monde enseignant. Malgré le contexte sanitaire inédit, cette rentrée est synonyme de retour à la normalité. Entre 5 et 10% des élèves en primaire et près de 30% au collège ne sont pas revenus en cours depuis mars. Soit une pause de près de six mois depuis le début du confinement.

"Les élèves sont présents, c'est la vie ordinaire qui reprend son cours", ainsi s'exprime Jacques Caillaut, l'Inspecteur d'Académie présent ce mardi matin, au collège des trois vallées de Vergt, un établissement rural situé en zone d'éducation prioritaire, qui accueille 375 élèves en cette rentrée dont 103 en sixième. Cette rentrée est donc synonyme de retour à la normalité. Certains élèves n'ont pas été en classe pendant près de six mois : on estime que c'est le cas pour 30 % des collégiens, et de fortes inquiétudes demeurent sur des nécessaires remises à niveau pour les lycéens d'enseignement professionnel. Les services départementaux de l'Education nationale ont  minutieusement préparé ce retour au vu du contexte sanitaire inédit avec les collectivités, les mairies pour le premier degré et le Département pour les collèges.

"Il a fallu rassurer parents, enseignants et personnels. Anticiper," souligne Jacques Caillaut lors de sa conférence de presse de rentrée. Tous les adultes dans les écoles doivent porter un masque, tout comme les élèves à partir de l'âge de 11 ans. Le lavage des mains doit être régulier. La distanciation physique est recommandée mais n'est plus obligatoire quand cela n'est pas possible. Si un cas de coronavirus se déclare, un protocole sanitaire est prêt assure l’inspecteur d'académie. Jacques Caillaut n'exclut pas des fermetures de classes voire d'établissements  si des cas de coronavirus sont détectés. "Les décisions seront prises en concertation avec l'Agence régionale de santé, l'Education nationale est désormais prête à assurer un enseignement à distance",  affirme l´inspecteur.

Les enseignants ont beaucoup appris en matière de cours à distance pendant la période de confinement avec l'appui des référents numériques des établissements. Des dotations en ordinateurs ont été assurées par les collectivités, notamment par le Conseil départemental, à l'intention des élèves les plus fragiles ou dépourvus de matériels. "L'attention continuera d'être portée sur les élèves les plus en difficultés, notamment sur des remises à niveau nécessaires. Ce sont bien souvent ces enfants  qui ne sont pas retournés en classe depuis le 17 mars, parce que leurs familles étaient les plus réticentes, " ajoute l'Inspecteur d'Académie.

Parmi les bonnes nouvelles, aucune fermeture de classe  n'est intervenue dans les communes de moins de 5000 habitants et la Dordogne affiche un des taux d'encadrement avec 22 élèves pour un enseignant parmi les meilleurs de la Nouvelle-Aquitaine. 

Masques et travaux dans les collèges

Ce mardi matin, Odile Imberty, principale du collège de Vergt, accueillait Jacques Caillaut et Germinal Peiro, le président du Conseil départemental. La Cheffe d'établissement a fait un premier point sur les mesures sanitaires mises en place et le coût supplémentaire. "Nous avons beaucoup travaillé avec les agents techniques du Département, sur le protocole. Ce matin, nous avons expliqué sur le port du masque et rassurer les parents. Le gel hydroalcoolique a un coût, une bonbonne revient à 400 euros, nous ne savons pas encore si elle durera un mois. Cela représente un budget de 4000 euros sur l'année scolaire." Sur le plan sanitaire, l'équipe hygiène et sécurité du conseil départemental vient en soutien à chaque équipe de collège en termes de conseils et de nettoyages des locaux. "Nous avons fait le choix de fournir à chacun 17 000 collégiens de Dordogne, deux masques lavables, pour diminuer le coût pour les familles, rappelle Germinal Peiro.

Chaque année, s'accompagne de son lot de travaux : en 2020, 6,3 millions d'euros ont été alloués pour les 38 collèges publics du département. Au cours des deux dernières années, le collège de Vert a subi une vaste opération de rénovation des locaux : durant les vacances de la Toussaint, la salle informatique sera rénovée. Le plus gros chantier en cours d'achèvement concerne le collège du Bugue avec la construction d'un gymnase, les travaux de construction d'un atelier, ainsi que l'isolation de façades de l'externat pour un montant de 3,4 millions d'euros. Les travaux devraient être réceptionnés en décembre. 

Des nouveautés pour les élèves en situation de handicap

Mieux accompagner tous les élèves est une priorité de l'Education nationale. En Dordogne, on dénombre 1250 élèves en situation de handicap, qui sont accompagnés : ce chiffre est en constante progression. 725 accompagnants sont prévus pour eux cette année : des recrutements étaient toujours en cette semaine de rentrée. On note la création de trois postes d'enseignants référents (passage de 11 à 14) pour les enfants en situation de handicap, permettant ainsi de diminuer le nombre de dossiers suivis et d'assurer la coordination des pôles inclusifs d'accompagnement localisés (PIAL). Ils sont au nombre de 20 en Dordogne. Trois ULIS (Unités locales d'inclusion scolaire) ouvrent : deux aux collèges du Bugue et Anne Franck de Périgueux, et une au lycée Maine de Biran : la Dordogne compte désormais 54 Ulis dont 24 dans le second degré, concernant 616 élèves.
Pour les familles, un numéro numéro vert unique permet de joindre, grâce à un serveur interactif et selon le besoin, soit la cellule départementale, soit la cellule nationale Aide handicap École. Il s’agit du 0 805 805 110. Des réponses immédiates peuvent être apportées aux familles. Si les réponses nécessitent une recherche ou une prise d’information plus précise auprès de personnes qui connaissent la situation de l’élève, les familles sont alors rappelées.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3311
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !