Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les espaces ruraux aquitains, "une chance"... à ne pas perdre

25/04/2012 |

Philippe Cruège, Rapporteur général, Luc Paboeuf, Président du CESER Aquitaine, Michel Fourcade, Président de la Commission Finances régionales et Territoires

Entre forêts, agriculture de qualité, tissu industriel varié, tourisme dynamique et environnement préservé, les espaces ruraux d'Aquitaine, qui représentent un peu plus de 90% du territoire aquitain, sont une véritable chance pour notre région. C'est en tous cas, ce dont sont convaincus les membres du Conseil Economique Social et Environnemental d'Aquitaine, au regard du rapport « Espaces ruraux : une chance pour l'Aquitaine, évolutions et perspectives » présenté ce mardi 24 avril, à l'Hôtel de Région. Mais pour autant, un certain nombre d'enjeux ne doivent pas être sous-estimés. Parmi eux les services publics, le foncier, le développement de l'intercommunalité, ou encore la démocratie locale.

Dans son rapport, « Espaces ruraux : une chance pour l'Aquitaine, évolutions et perspectives », le CESER, à travers la voix de Philippe Cruège, le rapporteur général, identifie donc les atouts des territoires ruraux d'Aquitaine et propose, suivant une étude de l'INRA, quatre scénarii prospectifs sur le devenir des espaces ruraux. Point commun à tous ces scénarii : le rôle fondamental des acteurs dans les orientations futures de leur territoire (pour plus de détails sur cette étude, lire Aqui !).
C'est d'ailleurs dans cette optique que le rapport du CESER retient "le développement de l'intercommunalité" comme une condition sine qua non à l'impulsion et au montage des projets... Sans pour autant oublier la nécessaire prise en compte de tous les intervenants sur le territoire, à savoir non seulement les élus locaux, mais aussi les services de l'Etat et des collectivités locales, les associations et les entrepreneurs. Plus qu'une prise en compte, c'est « une cohérence de tous les acteurs » qui doit être recherchée et trouvée pour pouvoir mener un projet à bien, insiste Luc Paboeuf, Président du CESER. D'ailleurs, sur les outils juridiques et institutionnels existant, si les membres du CESER plaident pour le renforcement des SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale ), ils « s'interrogent sur la pertinence et l'efficacité réelle de la multiplication de ces outils », allant jusqu'à proposer d'en faire une évaluation.

"Egal accès au service public, un enjeu essentiel"

Autre question, presque préalable à toute autre, etsur laquelle les membres du CESER tiennent à attirer l'attention : la maîtrise du foncier. S'ils reconnaissent volontiers le travail de la SAFER, ainsi que celui des Etablissements Publics du Foncier (EPFL) en la matière, le rapport du Ceser, comme d'autres études avant lui, appelle à la vigilance face à "une déprise agricole et une artificialisation des sols qui ne cessent d'augmenter".Autre impératif à tenir : le maintien et le développement des services publics en zone rurale. « L'égal accès au service public, est un enjeu essentiel sur lequel, les pouvoirs publics et leurs partenaires du monde économique et associatifs doivent exercer toute leur responsabilité et développer leur pouvoir d'initiative » souligne le rapport.
Enfin, d'un point de vue politique, dans le contexte de la disparition des Pays annoncée par la réforme territoriale, et de l'incertitude quant à l'avenir des Conseils de développement, Luc Paboeuf et avec lui l'ensemble du CESER se positionne : « la question démocratique est une priorité, elle ne doit pas être la cerise sur le gâteau ! » lance le Président.
Un point de vue repris dans le rapport présenté ce mardi qui, dans sa dernière phrase, exprime le souhait du CESER que « les acteurs de la vie, dans leur globalité, soient associés aux processus d'élaboration des grands projets les concernant, sans que pour autant, les principes électifs républicains ne soient remis en cause. ».

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
399
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
marie-claude charrier | 29/04/2012

intéressant, bien argumenté mais attention à l'info plutôt que la concertation manquante : comme pour la mise en place du PPEANP Mérignac-Pessac : propriétaires fonciers mis devant le fait accompli fin avril 2011... donc merci de ne pas déshabiller les uns au profit des autres parce que, soi-disant, il ne doit plus y avoir de spéculation foncière mais, le conseil général et la SAFER aboutiront à de la spoliation malgré tout !!.
.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !