Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

  • 23/04/19 | SNCF Réseau s'engage pour la biodiversité !

    Lire

    SCNF Réseau et la Fédération Régionale des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine ont signé courant mars une convention de partenariat pour contribuer à la préservation de la biodiversité autour de la problématique de la divagation de la faune sauvage sur les voies. Objectifs : favoriser le dialogue, partager connaissances et pratiques et réunir les compétences pour œuvrer à la préservation des biotopes. La coopération, lancée à l’automne 2018, organisera différentes actions à l’échelle locale.

  • 23/04/19 | Lascaux, l'exposition universelle à Munich

    Lire

    Lascaux l’Exposition Internationale est présentée à l’Olympiapark de Munich jusqu’au 8 septembre. C’est au cœur du Parc olympique de Munich qu’ont été installés les cinq fac-similés qui reproduisent grandeur nature les parois de la « nef » de Lascaux et les conditions de travail des artistes de l’époque. L’exposition offre une expérience interactive avec une découverte de l’évolution des œuvres et une iconographie autour de la découverte de la grotte. 150 000 visiteurs sont attendus.

  • 23/04/19 | Grande America : le robot sous-marin confirme les premières estimations

    Lire

    Le robot sous-marin ROV du navire spécialisé norvégien Island Pride a inspecté ces dernières semaines l'épave du Grande America coulé à 4600 m de fond. Les investigations confirment que, malgré l'intégrité de l'épave, "plusieurs fuites légères d’hydrocarbures s’échappaient par les évents de dégagement d’air sur certains ballasts d’eau de mer du navire, en provenance de ses soutes à carburant", selon la préfecture. Le ROV a obturé ces failles jusqu'au 16 avril puis vérifié l'étanchéité des travaux.

  • 23/04/19 | Elections européennes : David Labiche investit sur la liste Les Républicains

    Lire

    La commission nationale d'investiture des Républicains a désigné l'adjoint au maire de Chatelaillon-Plage David Labiche pour représenter la Charente-Maritime au sein de la Nouvelle-Aquitaine. Il est en 29e position sur la liste des Européennes conduite par François-Xavier Bellamy. David Labiche recevra Nadine Morano le 24 avril à Royan pour une visite du port suivie d'une réunion publique à l'espace Cordouan à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les femmes, la fleur au marteau au Rocher de Palmer

12/03/2018 | Pour la Journée internationale des droits des femmes, le CIDFF a organisé une série d'animations au Rocher de Palmer à Cenon (33), le 8 mars, de 14 heures à 20 heures.

Exposition pour la Journée internationale des droits des femmes.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le Centre d’information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de Gironde, qui accompagne les femmes en entreprise pour connaître leurs droits et organise des groupes de parole sur les violences, s’est installé au Rocher de Palmer à Cenon (33). Au programme de cet après-midi du 8 mars : une table ronde sur « Les femmes et le monde professionnel », une sieste musicale « Femme debout », puis un afterwork et un concert avec des femmes cheffes d’entreprise, de 14 heures à 20 heures.

Et si les jonquilles jaillissaient… des clés à molette ? Pour rompre avec les clichés des soi-disant « métiers d’hommes » et « métiers de femme », l’association du CIDFF  a choisi de mélanger le jardinage et le bricolage sur l’affiche de la journée « Métiers : Égalité-Mixité », le 8 mars. Femmes mécaniciennes, donc, mais aussi footballeuses, techniciennes : une série de portraits photographiques, dans le bar du Rocher de Palmer, mettait en valeur leur présence dans ces corps de métiers souvent apparentés à la gent masculine.  

La journée avait commencé sur les chapeaux de roues, à 14 heures, avec une table ronde consacrée aux « Femmes dans le milieu professionnel ». Informer les femmes actives sur leurs droits en entreprise constitue une des missions historiques du CIDFF, créé sous l’impulsion de Françoise Giroud, alors secrétaire d’état chargée de la Condition féminine, à l’aube des années 80.

« Beaucoup d’entreprises ne respectent pas la loi en terme d’égalité de salaires, quitte à payer des amendes », s’insurge Bernadette Bonnac-Hude, présidente du CIDFF Gironde, qui rappelle pourtant que la règle : « à travail égal, salaire égal » a été inscrite dans le Code du travail en 1972. En France, les femmes touchent, en moyenne, 18,6% de moins que les hommes, selon l’Insee. À l’accompagnement juridique du CIDFF, vient s’ajouter le bureau d’aide à l’insertion et à l’emploi (BAIE) qui aide à créer son entreprise.

C’est justement par ce biais que Lydia, 60 ans, a ouvert sa propre brasserie, « La P’tite Martial », à Bordeaux. « Je suis la seule brasseuse de Gironde, et l’unique productrice de bières bio de Nouvelle-Aquitaine », assure celle qui a choisi, à 57 ans, de se reconvertir professionnellement, après une carrière d’éducatrice spécialisée. Elle appartient à ce groupe de femmes cheffes d’entreprise, venues parler de leur métier, lors de l’afterwork de la journée « Métiers : Égalité-Mixité ».

« On a dépassé le costume-cravate des réunions ! »

« C’est leur vécu qui m’intéresse », explique Laurence, 47 ans, habitante de Pessac (33). La jeune femme, qui ne souhaite pas dire où elle travaille, exprime néanmoins son souhait d’être « autre chose qu’une machine à produire ». Comme elle, Katia, 48 ans, qui arrive du quartier de la Bastide à Bordeaux, admire le courage de ces femmes qui ont su s’imposer et dirigent leur propre entreprise. « On a dépassé le costume-cravate des réunions ! », tonne-t-elle.

« Le 8 mars, c’est symbolique, mais nous sommes en action tous les jours », affirme Bernadette Bonnac-Hude qui est à la tête d’une équipe d’une vingtaine de personnes. Un seul homme travaille pour le CIDFF en Gironde : du sexisme dans le milieu féministe ? Erreur, si l’on en croit l’exposition du Rocher, où le visiteur aperçoit aussi un torse masculin portant un bébé, possible référence aux congés paternités de onze jours contre plusieurs semaines pour la femme, dans le secteur privé en France.

Toujours féministe, même sans s’engager, Bernadette Bonnac-Hude est arrivée au CIDFF par le biais de son militantisme syndical à la CFDT, quand elle travaillait pour la mairie de Bordeaux. La soixantaine, la pimpante rousse fait plus jeune que son âge. Elle soutient notamment le mouvement « balancetonporc », où des milliers de jeunes femmes se sont exprimées, notamment sur les réseaux sociaux, pour dénoncer des violences sexuelles. Le CIDFF intervient sur les violences sexistes et conjugales, via des groupes de paroles.

En Gironde, deux agences sont implantées : une à Libourne et une à Bordeaux. Vingt-deux lieux de permanence sont aussi ouverts à tous. Avec un budget de 700.000 euros, le centre a reçu 9.000 personnes en 2017 et a délivré 15.000 informations. Dynamique, la présidente ne compte pas s’arrêter là, « féministe, tant qu’il le faudra ! »

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
6115
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !