Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/03/19 : La Rochelle: sur le net circulent des appels à manifester ce samedi en centre-ville. Aucune déclaration de manifestation n’a été déposée, rappelle la préfecture, qui s'attend à "des actions délibérée de troubles à l’ordre public au Vieux Port".

22/03/19 : En visite à La Rochelle, le ministre de l'écologie François de Rugy a annoncé un soutien financier supplémentaire de 100 000 € à l'observatoire Pelagis, qui recense et étudie les dauphins - 1100 cétacés morts ont été recensés depuis janvier.

22/03/19 : A l'occasion de la journée mondiale de l'autisme le 2 avril prochain, l'association la Banda Marius et Cap Soins 17 organisent à l'hôpital Marius Lacroix un après-midi festif sur le thème "Ensemble nous chantons, dansons, créons...Ensemble nous vivons".

21/03/19 : Charente-Maritime : le festival Jazz au Phare, qui se déroulera du 4 au 8 août au Phare des Baleines, vient de dévoiler ses têtes d'affiches : Melody Gardot pour l’ouverture sur la grande scène le 4 août et Christophe le 5 août.

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/03/19 | Grande America : la toxicité des produits à bord se confirme

    Lire

    La préfecture maritime a publié hier soir la liste des produits contenus à bord du Grande America, confirmant que la pollution ne sera pas liée qu'aux hydrocarbures. Le navire contenait à son départ 365 conteneurs dont 45 de matières dangereuses: de l'Hydrogénosulfure de sodium, du White Spirit, du phosphate de zinc, du polyéthersiloxane, du prothioconazole, du chloro-méthyl, de l'acide sulfurique, de l'acide chlorhydrique et divers aérosols.

  • 22/03/19 | Ecoles : fermeture de 31 classes à la rentrée en Charente-Maritime

    Lire

    L'inspection académique fermera 31 classes dont une école (Saint-Exupéry à Saintes) à la rentrée prochaine. Le sort de 7 classes reste en suspens d'ici juin. La Charente-Maritime devrait perdre en septembre 644 inscriptions sur les 4937 enfants actuellement en école publique. Une chute démographique observée depuis plusieurs années qui impacte aujourd'hui les effectifs scolaires, selon l'Académie. Le doublement des classes de CP-CE1 en zone prioritaire devrait permettre l'ouverture de 12 classes.

  • 22/03/19 | Job dating à Pau

    Lire

    Le 26 mars prochain, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Wizbii organisent un job dating à destination des jeunes. Cette initiative « 1er stage, 1er job » a pour but de permettre aux jeunes de développer leur réseau professionnel mais aussi de pouvoir décrocher leurs futurs stages, alternances ou emplois. Une dizaine d’entreprises seront présentes dont le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Square Habitat notamment. Inscription obligatoire

  • 22/03/19 | Trélisssac, ville étape du 52e Tour du Limousin-Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Trélissac sera ville étape du Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine pour la cinquième fois. Après avoir accueilli deux départs en 1999 et en 2014, ainsi que les arrivées de deux étapes en 1999 et en 2012, cette commune aux portes de Périgueux accueillera la deuxième étape du 52ème Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine le jeudi 22 août, étape tracée en intégralité sur les routes du département de la Dordogne. Le départ s'effectue depuis la base départementale de Rouffiac.

  • 22/03/19 | Limoges : une convention pour loger les jeunes

    Lire

    Le CCAS de la Ville de Limoges et l'Association Varlin Pont-Neuf s'engagent à mettre à disposition des logements pour les jeunes en insertion. Limoges poursuit ainsi sa démarche d'aide aux jeunes en difficulté dans le cadre du dispositif Allocation Logement Temporaire (ALT) conduit par l'Accueil Social des Jeunes. Grâce à ce partenariat, les deux parties pourront profiter pleinement des compétences de chacune, tout en permettant un meilleur accompagnement et logement des jeunes en insertion.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | En février, les Fêtes de Bayonne s'affichent déjà

13/02/2016 | Du 13 au 28 février, les cinq projets d'affiche des prochaines Fêtes de Bayonne présentées vendredi seront visibles au musée Basque de Bayonne. Les internautes sont invités à participer au vote

Affiches Fêts de Bayonne 2016

Le président de la Commission des Fêtes de Bayonne, Henri Lauqué a présenté vendredi après-midi à la presse les cinq candidats participants au concours traditionnel de la réalisation de l'affiche des Fêtes de Bayonne. "Ils ont été sélectionnés d'abord en fonction de leurs travaux, puis nous leur avons demandé en janvier de réaliser leur projet que nous avons découvert simplement la veille de cette présentation. Comme chaque année, le verdict, le 1er mars, sera le résultat de la moyenne du vote du jury de la Commission extra municipale auditionnée à celle des visiteurs du Musée basque et des internautes.

Henri Lauqué n'en a pas fait mystère. L'an dernier, les Fêtes de Bayonne ont enfin retrouvé de leur lustre. Pas en matière de notoriété ni de fréquentation, mais simplement dans l'image qu'elles diffusent. L'affiche qui en est le sceau chaque été. La disparition de leur créateur historique Arnaud Saez qui les réalisa dès 1954, a fait porter un long deuil à un comité qui s'est égaré dans des prospectives aventureuses. "C'est vrai, reconnait Henri Lauqué nous avons depuis trois ans connu une descente en matière de vente de ces affiches et du merchandasing qui les accompagne, comme les verres en plastique distribués aux festayres. Le Biarrot Aski, le vainqueur de l'an dernier nous a vraiment fait remonter la pente." On aura tout vu à Bayonne: un Biarrot qui a fait repartir le navire, autant dire que cette année, les candidats de l'édition 2016 ont la pression sur les épaules. Nous vous les présentons.

Cinq candidats et candidates restituent ce que leur inspirent ces fêtes

 Mickaël Barret. Graphiste professionnel indépendant à Bidart, il a révélé sa recette : "Je suis parti d'une carte à jouer. I,e carte de tarot par exemple. Comme dans une partie, pendant les Fêtes, on s'amuse et on se fait plaisir et j'ai essayé de jouer ma meilleure carte. La construction de l'image est donc symétrique et réfléchie. Ce procédé me permet d'intégrer les éléments des Fêtes, avec en dominante, le roi Léon et sa cour. J'ai placé une lune et un soleil pour imager la continuité des Fêtes, un aspect que l'on avait jamais vu."

Nicolas Carmine. Il est designer graphique et illustrateur. Retenu à Paris pour raison profesionelle, il n'a pu se rendre à cette présentation mais a laissé un message "la bouche largement ouverte, souriante et détonante traduit les valeurs inhérentes aux fêtes qui sont la joie, la bonne humeur et le plaisir du moment partagé. C’est également une invitation, telle un porte-voix, à annoncer les fêtes et à y participer. La bouche sert enfin de cadre aux festivaliers qui sont là pour incarner la culture et les traditions fortes des fêtes de Bayonne".

Marion-Liza Duci. Graphiste professionnelle indépendante, elle aussi installée à Bidart. Comme le monde est petit. Elle a rencontré Nicolas Carmine à l'école... à Montreal.  "j'ai illustré l'idée du rassemblement intergénérationnel, la création de liens, sans vraiment le vouloir. J'ai cherché à créer l'harmonie, dans un sentiment de paix et de joie. Car c'est aussi ce qui existe dans les Fêtes à certains moments de la journée. Je voulais sortir de l'image de beuverie. Ce sentiment est appuyé par les couleurs douces que j'ai choisies. Elles servent aussi à se démarquer de ce qui s'est déjà fait. Je suis en revanche restée neutre sur la temporalité de l'événement, car je voulais que tous se reconnaissent dans un moment ou un autre des Fêtes. Mon objectif était de montrer les gens, acteurs de ces fêtes.

Henri Lauqué Fêtes de Bayonne 2076

Marie-Céline Hondelatte. La soeur du célèbre journaliste, Christophe, se dit la vétérante de la compétition. Elle a paricipé plusieurs fois à ce concours et l'a remporté en 2007. Graphiste professionnelle indépendante, elle a opté pour une "promenade visuelle et sonore à travers la ville". "Par le trait, j'ai cherché à raccorder des éléments, même auditifs, le son du txistu, des pétards, une bulle qui chante... Pour donner du relief à l'image. J'ai résisté au fait de mettre la cathédrale, qui représente Bayonne, mais qui n'est pas le sujet. C'est un visuel bousculé et qui bouscule. Chacun y vit sa fête, tout en se faisant écho. Ce qui rassemble, c'est le sourire, le sourire qui apparaît au jeté des clés, là où le chant, la musique, la danse s'emparent des rues. J'ai réduit le mot Fêes de Bayonne, leur notoriété n'a pas besoin de s'étler sur l'affiche"

Maxime Lacombe. Le benjamin du concours. Etudiant à l'école de communication visuelle de Bordeaux, il a vécu ses premières fêtes l'an dernier, en 2015 avec ses copains. Et surtout la nuit. "Mon père et ma famille ont toujours adoré cela, et j'ai toujours voulu les faire. Ils me les ont fait découvrir le jour. J'ai passé un moment original, où je n'ai vécu aucun débordement. Et j'ai essayé de retranscrire mon expérience, de la musique, des bandas, de la bonne humeur, du respect de chacun malgré la proximité... une sorte de gaîté respectueuse. Chacun s'amusait avec liberté. Le carré vert qui borde l'affiche symbolise l'enceinte de la ville, un espace défini et limité. J'y ai ajouté le rouge et le blanc, les couleurs du Pays basque."

 Nous l'avons écrit, le public et les lecteurs d'aqui.fr, tout disséminés qu'ils soient dans la Grande région ou expatriés, mais amateurs de ces fêtes légendaires sont invités à effectuer leur choix sur internet : www.affiche2016.bayonne.fr
Comme ils peuvent se rendre au Musée Basque et de l'histoire de Bayonne, salle Xokoa, 37 quai des Corsaires et désigner leur préféré. Ouvert du mardi au dimanche, de 10h30 à 18h. Entrée libre.
Le résultat des courses sera prononcé le 1er mars au salon de l'hôtel de ville.

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
6295
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !