18/12/17 : La Rochelle accueille son premier bus entièrement électrique. Il circulera les deux prochaines semaines sur la ligne Illico4, tranversant le centre historique de la ville. Ce bus silencieux et non polluant a été conçu dans les Deux-Sèvres par Heuliez

18/12/17 : L'assemblée régionale a adopté à l'unanimité ce 18 décembre la convention quinquennale ( 2018-2022) qui lie la Nouvelle Aquitaine et les Centres de Formation d'Apprentis.

18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/12/17 | Conseil régional: budget 2018 voté sur fond de grogne sociale

    Lire

    Malgré les votes "contre" des élus du Modem, UDI, LR et FN, le Conseil régional, réuni en plénière ce 18 décembre a voté son budget primitif pour 2018. "Rigoureux mais pas de rigueur", selon les termes d'Alain Rousset, il garde un niveau équivalent au BP 2017, soit 3,1 Mds€. Une plénière qui a été marquée par les manifestations de nombreux agents de la collectivité dans et hors l'Hôtel de Région, au regard d'une série de mesures votées par les élus ce même jour, sur l'harmonisation des régimes indemnitaires, des temps de travail et de la protection sociale.

  • 18/12/17 | ProFilBio, la revue sur l’agriculture biologique

    Lire

    Destinée à informer et faciliter l’appropriation des techniques et pratiques de l’agriculture biologique ou alternatives, la nouvelle revue trimestrielle ProFilBio est constituée d’articles de fond sur des techniques de production et de transformation utilisées en bio comme en conventionnel. Celle-ci disponible gratuitement sur abonnement, et exclusivement sous format numérique. A retrouver sur www.nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr

  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les Girondins de Bordeaux, façon Gillot, retrouvent les terrains

30/06/2011 |

Le préparateur physique Eric Bedouet (en gris) mène le footing

Ambiance bon enfant, ce mercredi 29 juin, au centre d'entrainement du Haillan, pour la reprise des Girondins de Bordeaux. Devant quelques 150 spectateurs, un groupe, encore incomplet, de 19 joueurs s'est entrainé pendant plusieurs heures. Si les sourires et la bonne humeur étaient de mise pour cette « rentrée », le travail physique et technique a vite repris ses droits. Curieux de voir la genèse de cette cuvée 2011/2012 et de découvrir les méthodes du nouvel entraineur Francis Gillot, les supporters présents n'en restent pas moins dans le doute. Après une saison ratée l'an passé et avec la perspective d'un deuxième exercice consécutif sans participation à une Coupe d'Europe, les aquitains ne font plus figure de favori dans une Ligue 1 toujours plus homogène. Entre difficultés économiques et ambitions sportives, l'équation n'est pas facile pour les clubs de l'élite et Bordeaux n'échappe pas à cette règle. Il y aura plus de départs que d'arrivées cet été du côté de la Gironde, mais cela n'empêche cependant pas les optimistes de croire au renouveau.

Un mois jour pour jour après la dernière journée du championnat de France de football 2010/2011, la Ligue 1 reprend son rythme en même temps que les équipes retrouvent le chemin de l'entrainement. Hier matin c'était au tour des Girondins de Bordeaux de débuter officiellement leur saison. Après une brève causerie de l'entraineur Francis Gillot, les joueurs font leur arrivée sur la pelouse et sont pris en charge par le préparateur physique et homme à tout (bien) faire des Girondins, Eric Bedouet, qui les emmène courir quelques minutes. L'occasion pour le Président Jean-Louis Triaud et Francis Gillot d'aller à la rencontre du public, le premier rigole avec les habitués du Haillan, tandis que le second, plus réservé, se contente de quelques salutations.

Francis Gillot, l'amour du risque
Vivement applaudi, le nouveau technicien bordelais est l'un des coaches en vogue du football français. Réputé pour son franc-parler, sa droiture et son affection pour le jeu construit et porté vers l'avant, Gillot est aussi un entraineur qui a des résultats. Capable d'emmener Lens et Sochaux, ses deux précédents clubs, en Coupe d'Europe et d'en faire des équipes craintes et respectées, il n'a pas hésité, malgré le contexte difficile à répondre favorablement aux avances bordelaises. Ayant débuté sa carrière au centre de formation de Sochaux, le nordiste a depuis la bonne habitude de révéler et de faire éclore les jeunes talents partout où il passe, comme il l'a fait à Sochaux l'an dernier avec Marvin Martin et Ryad Bouudebouz, bourreaux des bordelais lors de la victoire 4 à 0 des doubistes au Parc Lescure au début du moi de mai.
Venu avec ses adjoints habituels, Alain Bénédet et René Lobello, Francis Gillot compte donc appliquer les mêmes recettes que lors de ses précédentes expériences. « Ce qui a fait la réussite de Sochaux, c'est un environnement favorable et des personnes qui vont au contact des joueurs. Après, évidemment, il faut leur proposer des choses intéressantes à l'entraînement et un Francis Gillot (en gris, à droite) dispense ses premières consignesprojet de jeu. Mais même en proposant un projet de jeu, on peut aussi se planter. Nous voulons mettre en place ce qui a marché mais nous ne sommes jamais sûrs de rien car, dans le sport, il y a toujours des paramètres qu'on ne peut pas maîtriser. » déclarait ainsi le nouvel homme fort des Girondins après son arrivée à Bordeaux.

Beaucoup d'incertitudes concernant l'équipe
L'entrainement se poursuit avec des exercices techniques, frappes, passes, contrôles, conservation de balle et enfin petite opposition. Le rythme est soutenu et l'atmosphère sérieuse. Malgré les absences de nombreux éléments, notamment les joueurs ayant disputé des matches avec leurs équipes nationales durant le mois de juin, les supporters apprécient l'aisance technique de Grégory Sertic, l'envie du polonais Grzegorz Krychowiak, tous deux de retour en Gironde après des expériences respectives à Lens et à Reims, ou les premiers dribbles de la recrue bordelaise Nicolas Maurice-Belay. Une recrue que Gillot a fait venir de son ancien club Sochaux et dont il attend beaucoup «C'est un garçon que j'ai sous ma coupe depuis trois ans. Il a progressé, mais il a encore des choses à prouver. Il possède une grande vitesse d'exécution, fait des décalages au milieu et offre une palette supplémentaire ».
Mais les nombreux retours de prêts et la venue de Maurice-Belay ne suffisent pas à rassurer sur le « mercato » bordelais. Après le départ du brésilien Fernando Menegazzo, c'est un autre cadre qui risque de partir dans les prochains jours en la personne d'Alou Diarra, tout proche de Marseille. Des départs dommageables, mais pas insurmontables, au contraire de celui du Tchèque Jaroslav Plasil, qui n'estcependant pas à l'ordre du jour selon le président Triaud qui a déclaré « intransférable » son meneur de jeu. A la recherche d'un milieu défensif et d'un attaquant supplémentaire, les bordelais doivent composer avec des finances difficiles qui les obligent à vendre avant d'acheter. Interrogé sur le sujet, Francis Gillot est clair « On a des pistes de recrutement, mais il faut que ça se fasse très vite. Le fait d'attendre nous coince pas mal d'opportunités ».

Pour les Girondins de Bordeaux, la préparation d'avant saison se continuera tout au long du mois de juillet au cours duquel ils effectueront deux stages et disputeront une série de matches amicaux. Autant d'opportunités pour l'équipe de se forger un nouvel état d'esprit, de retrouver un jeu efficace et un style conquérant afin d'être prêt pour entamer le championnat début août contre Saint Etienne.

Credit Photos : Girondins de Bordeaux

Aymeric Bourlot

Partager sur Facebook
Vu par vous
302
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !