Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/02/18 | Charente-Maritime et Deux-Sèvres font Chambres communes

    Lire

    Les deux Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont fusionné leurs services en janvier. En fait de fusion, il s'agit plus exactement d'une "mutualisation" de moyens à travers le regroupement des services. Les 180 agents des Deux-Chambres travaillent désormais pour les deux départements, de façon complémentaires : le 17 apportera son expertise en maraîchage au 79, qui apportera son expertise en élevage. L'accueil du public et les antennes locales ne changent pas.

  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Retour des JMJ à Rio : « un élan missionnaire ! » pour 25 Lot-et-Garonnais

03/08/2013 | Du 13 au 28 juillet, 25 Lot-et-Garonnais, 22 jeunes et trois prêtres, se sont envolés pour le Brésil afin de vivre une semaine missionnaire et les 28èmes JMJ.

25 jeunes lot-et-garonnais à Rio aux JMJ

« Enchanté », « surpris », « ému », « ébahi », « touché »... les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le ressenti des quelque trois millions de jeunes qui se sont rendus à Rio de Janeiro, au Brésil, du 23 au 28 juillet, afin de vivre les 28èmes Journées mondiales de la Jeunesse et rencontrer le nouveau Pape François. Anne, 20 ans et Pierre-Simon, 19 ans, étaient du voyage. Ayant déjà vécu les JMJ à Madrid, en 2011, ces deux Agenais avaient hâte de retrouver cet instant de communion et de partage avec des peuples de jeunes venus du monde entier...

« Voir tous ces jeunes, des quatre coins du monde, attendre le Pape, et croire en Dieu, ça rassure, et cela donne de l'espoir dans l'avenir de la religion catholique ! » Anne, 20 ans et Pierre-Simon, 19 ans, reviennent tout juste des Journées mondiales de la Jeunesse de Rio. Venus avec vingt autres jeunes du diocèses d'Agen, ainsi que trois prêtres, ils ont vécu au préalable une semaine missionnaire, du 13 au 21 juillet, chez les Sœurs Marianistes à Campinas. « Nous logions à 200m d'une favela, nous raconte Anne. Nous avons rencontré la population, dialogué, échangé et partagé avec elle. Cette rencontre nous a fait prendre conscience que nous vivions une jeunesse dorée et que nous avions beaucoup de chance d'être né en France ! ». Cette semaine fut également l'occasion de participer à un chantier solidaire. « Nous avons repeint leur église et joué avec les enfants », poursuit-elle. « Ce petit temps avait pour but de souder le groupe, découvrir la population brésilienne et prier afin de se préparer aux JMJ. »
Pas un centimètre de libre sur la plage de Copacabana...
Après cette semaine missionnaire direction Rio et ses trois millions de jeunes venus de tous les horizons. Pierre-Simon n'en a pas été surpris. « Il y a deux ans, aux JMJ de Madrid, j'avais été ahuri par cette foule. Là, au Brésil, j'étais moins étonné, l'ayant déjà vécu. En fait, j'avais surtout hâte de vivre un très grand moment de joie et de partage ». Même son de cloche pour Anne, même si elle avoue avoir été « sciée » par le monde sur la plage de Copacabana. « La nuit où nous avons dormi sur la plage, nous ne pouvions pas bouger le petit doigt. Il y avait des jeunes partout ! C'était très impressionnant et très émouvant de comprendre que nous étions tous là pour la même chose. » Aussi, à leurs côtés, se trouvait le groupe de jeunes qui venaient de perdre une de leur camarade dans l'accident d'un bus en Guyane. « C'était très touchant de les voir, là, malgré tout... », se souvient-elle.
Le Pape François... un grand-père serein
Remontés à bloc par ces rencontres mondiales, Anne et Pierre-Simon n'en oublient pas pour autant la situation de la religion catholique en France. « A Agen, les catholiques ne sont pas très nombreux et c'est une population assez âgée qui va à la messe », nous expliquent-ils. Mais malgré tout, ils ont envie d'avancer ! « Grâce à tous ces jeunes, nous nous sentons moins seuls. Et, le Pape nous a incités à devenir missionnaire pour partager la parole du Christ. Et, tous ensemble, cela nous semble plus facile ! » La rencontre avec le Pape reste un moment inoubliable pour ces deux jeunes catholiques. « Lors de son arrivée, le Saint Père était radieux. Il était serein. Il nous a dit 'bonjour' et ça m'a semblé sincère », confie Pierre-Simon. Anne, elle, le considère un peu comme « un grand-père qui nous tend la main pour avancer et aller vers l'autre dans un élan missionnaire. » Le Pape François a conclu ces rencontres mondiales en donnant rendez-vous aux jeunes à Cracovie en Pologne pour les prochaines JMJ.

 

25 jeunes lot-et-garonnais à Rio aux JMJ
25 jeunes lot-et-garonnais à Rio aux JMJ
25 jeunes lot-et-garonnais à Rio aux JMJ

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Thibaud de la Serre

Partager sur Facebook
Vu par vous
601
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !