Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet de Gironde. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines lipophiles a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/18 | Le kaolin au secours de la vigne contre la cicadelle des grillures

    Lire

    Agri Synergie, spécialiste des solutions alternatives dans les domaines de la fertilisation et du bio contrôle, annonce au-côté de la société Soka (productrice de kaolin) la création d'un produit homologué par l'ANSES, pouvant remplacer les produits phytos sur la cicadelle des grillures de la vigne. Créant une barrière minérale physique blanche, l’action est à la fois visuelle, modifiant la teinte du végétal rendant l’identification par le ravageur difficile, et mécanique, gênant les arrêts des parasites. Naturel et utilisable en Bio, ce produit est présenté aux viticulteurs lors d'une conférence le 27 juin au Château Olivier à Léognan (18h30).

  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les Landes affinent leur offre transports, un enjeu environnemental et de lien social

19/09/2014 | La plus fidèle abonnée au réseau XL'R s'est vu remettre un an de transports gratuits par le Conseil général à son arrivée en gare de Dax

TransportsLandes

À deux euros le voyage en bus entre Dax et Mont-de-Marsan et 55 minutes de gare à gare, difficile d'être plus compétitif. Devant le succès de sa ligne-phare, le réseau XL'R vient d'ailleurs d'ajouter deux départs entre les villes landaises pour atteindre les 10 aller-retour quotidiens. Un exemple à suivre pour les autres formules de transports landais, comme le tout nouveau réseau Yégo sur la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud (Macs) qui, pourtant, suscite des crispations chez les chefs d'entreprise appelés à financés une partie de son fonctionnement

Une année de transport gratuit dans les Landes pour fêter les 5 ans du réseau inter-urbain départemental XL'R, c'est le cadeau qu'a reçu jeudi soir à son arrivée en bus à la gare de Dax, Lydie Larrode. La plus fidèle des voyageuses jusqu'alors adepte du covoiturage pour Mont-de-Marsan, a pris son abonnement dès mars 2009, à peine une semaine après le lancement du nouveau réseau. Avec comme credo «la sécurité, l'écologie et les économies», dit-elle devant Monique Lubin, vice-présidente du Conseil général, qui avait auparavant rappelé la «volonté politique» du département «d'un service public des transports fort» et «respectueux de l'environnement».

Au cœur de la semaine de la mobilité, la société publique locale Trans-Landes (www.trans-landes.fr) qui exploite quatre réseaux de transports publics (XL'R, Couralin sur le Grand-Dax, Yego et BiscaBus à Biscarrosse) a détaillé jeudi soir sa nouvelle billettique mutualisée, avec sa carte sans contact Passerelle commune à tous les réseaux, et bientôt des abonnements combinés pour une offre qui se veut complémentaire. L'occasion aussi de promouvoir la nouvelle ligne à l'année Dax-Capbreton-Bayonne et son service à la demande en pays d'Orthe.

Dans ce département rural, «l'enjeu des transports est de rompre l'isolement et aussi d'éviter les freins à l'emploi», a souligné Mme Lubin. Eric Kerrouche, président de Macs, communauté de communes la plus peuplée du département, a renchéri sur cette mission de service public : «déplacer les salariés, les plus jeunes et les anciens qui ont besoin de mobilité» à des tarifs attractifs. Un «défi de la transition énergétique» aussi pour limiter le recours à la voiture polluante et extrêmement coûteuse, a-t-il rappelé : 4.100€ en moyenne par an pour 25 km quotidiens contre un abonnement bus annuel de 120€ et 90€ pour les moins de 28 ans sur Yégo (Moliets, Capbreton, Hossegor, Tyrosse, Saint-Geours...).

Des entrepreneurs mécontentsMais M. Kerrouche se heurte à une forte opposition de chefs d'entreprise qui protestent contre la taxe versement transport. Et l'inauguration du réseau Yégo ce week-end a été mouvementée à Messanges, alors qu'une pétition a été signée par plus de 150 entrepreneurs mécontents.

Si la communauté de communes a pris à 100% en charge l'investissement de ce projet, elle ne finance que 30% du fonctionnement du réseau. Les 70% restants viendront des voyageurs (0,5 à 1€ le trajet) et des entreprises de plus de neuf salariés et des collectivités locales essentiellement, via une taxe de 0,6% de leur masse salariale. Soit un surcoût de 8,70€ par Smic chaque année. Ou encore 8.000 euros par an pour une entreprise de 40 salariés comme France Inox à Saubusse, dont le patron Louis Terrier est vent debout contre ce projet « antiéconomique » et « antidémocratique », agacé par le manque de concertation et persuadé que nombre de bus rouleront à vide.

M. Kerrouche reconnait ne pas « avoir été bon dans la communication » et propose une table ronde d'ici la fin du mois pour apaiser les tensions et démontrer qu'un tel réseau sera « propice au développement économique ». D'ailleurs il est légalement obligatoire pour l'extension de zones commerciales comme celles d'Atlantisud à Saint-Geours-de-Maremne ou l'hypermarché Leclerc de Soustons. Et puis, note l'élu, les entreprises devraient économiser 450€ par mois sur un Smic grâce aux mesures gouvernementales de Crédit impôt compétitivité emploi (CICE) et du pacte de responsabilité... Ce nouveau versement est donc « supportable », selon lui.

En tout cas, le réseau, architecturé autour de l'offre ferroviaire pour une complémentarité bus-train, sera évolutif pour s'adapter aux besoins des populations au fil du temps et de l'expérience. Premier bilan dans six mois ou un an.

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
1278
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !