aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Les Landes affinent leur offre transports, un enjeu environnemental et de lien social

19/09/2014 | La plus fidèle abonnée au réseau XL'R s'est vu remettre un an de transports gratuits par le Conseil général à son arrivée en gare de Dax

TransportsLandes

À deux euros le voyage en bus entre Dax et Mont-de-Marsan et 55 minutes de gare à gare, difficile d'être plus compétitif. Devant le succès de sa ligne-phare, le réseau XL'R vient d'ailleurs d'ajouter deux départs entre les villes landaises pour atteindre les 10 aller-retour quotidiens. Un exemple à suivre pour les autres formules de transports landais, comme le tout nouveau réseau Yégo sur la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud (Macs) qui, pourtant, suscite des crispations chez les chefs d'entreprise appelés à financés une partie de son fonctionnement

Une année de transport gratuit dans les Landes pour fêter les 5 ans du réseau inter-urbain départemental XL'R, c'est le cadeau qu'a reçu jeudi soir à son arrivée en bus à la gare de Dax, Lydie Larrode. La plus fidèle des voyageuses jusqu'alors adepte du covoiturage pour Mont-de-Marsan, a pris son abonnement dès mars 2009, à peine une semaine après le lancement du nouveau réseau. Avec comme credo «la sécurité, l'écologie et les économies», dit-elle devant Monique Lubin, vice-présidente du Conseil général, qui avait auparavant rappelé la «volonté politique» du département «d'un service public des transports fort» et «respectueux de l'environnement».

Au cœur de la semaine de la mobilité, la société publique locale Trans-Landes (www.trans-landes.fr) qui exploite quatre réseaux de transports publics (XL'R, Couralin sur le Grand-Dax, Yego et BiscaBus à Biscarrosse) a détaillé jeudi soir sa nouvelle billettique mutualisée, avec sa carte sans contact Passerelle commune à tous les réseaux, et bientôt des abonnements combinés pour une offre qui se veut complémentaire. L'occasion aussi de promouvoir la nouvelle ligne à l'année Dax-Capbreton-Bayonne et son service à la demande en pays d'Orthe.

Dans ce département rural, «l'enjeu des transports est de rompre l'isolement et aussi d'éviter les freins à l'emploi», a souligné Mme Lubin. Eric Kerrouche, président de Macs, communauté de communes la plus peuplée du département, a renchéri sur cette mission de service public : «déplacer les salariés, les plus jeunes et les anciens qui ont besoin de mobilité» à des tarifs attractifs. Un «défi de la transition énergétique» aussi pour limiter le recours à la voiture polluante et extrêmement coûteuse, a-t-il rappelé : 4.100€ en moyenne par an pour 25 km quotidiens contre un abonnement bus annuel de 120€ et 90€ pour les moins de 28 ans sur Yégo (Moliets, Capbreton, Hossegor, Tyrosse, Saint-Geours...).

Des entrepreneurs mécontentsMais M. Kerrouche se heurte à une forte opposition de chefs d'entreprise qui protestent contre la taxe versement transport. Et l'inauguration du réseau Yégo ce week-end a été mouvementée à Messanges, alors qu'une pétition a été signée par plus de 150 entrepreneurs mécontents.

Si la communauté de communes a pris à 100% en charge l'investissement de ce projet, elle ne finance que 30% du fonctionnement du réseau. Les 70% restants viendront des voyageurs (0,5 à 1€ le trajet) et des entreprises de plus de neuf salariés et des collectivités locales essentiellement, via une taxe de 0,6% de leur masse salariale. Soit un surcoût de 8,70€ par Smic chaque année. Ou encore 8.000 euros par an pour une entreprise de 40 salariés comme France Inox à Saubusse, dont le patron Louis Terrier est vent debout contre ce projet « antiéconomique » et « antidémocratique », agacé par le manque de concertation et persuadé que nombre de bus rouleront à vide.

M. Kerrouche reconnait ne pas « avoir été bon dans la communication » et propose une table ronde d'ici la fin du mois pour apaiser les tensions et démontrer qu'un tel réseau sera « propice au développement économique ». D'ailleurs il est légalement obligatoire pour l'extension de zones commerciales comme celles d'Atlantisud à Saint-Geours-de-Maremne ou l'hypermarché Leclerc de Soustons. Et puis, note l'élu, les entreprises devraient économiser 450€ par mois sur un Smic grâce aux mesures gouvernementales de Crédit impôt compétitivité emploi (CICE) et du pacte de responsabilité... Ce nouveau versement est donc « supportable », selon lui.

En tout cas, le réseau, architecturé autour de l'offre ferroviaire pour une complémentarité bus-train, sera évolutif pour s'adapter aux besoins des populations au fil du temps et de l'expérience. Premier bilan dans six mois ou un an.

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
521
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !