aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

19/05/16 : L'information a été dévoilée aujourd'hui jeudi: deux suicides ont été constatés à la Villa Chagrin, la prison de Bayonne. La première daterait du 8 mai et la seconde, il y a deux jours. Une enquête a été ouverte pour en connaître les circonstances.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

10/05/16 : Un accord ayant été trouvé avec la Région, le Département des Pyrénées-Atlantiques devrait participer à hauteur de 38,5 millions d'euros au financement de la déviation d'Oloron. Le Conseil départemental délibèrera sur ce dossier le 27 mai prochain.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/05/16 | Guy Estrade, élu président de la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Guy Estrade a été élu président de la Chambre d'agriculture, à la suite du décès brutal de Jean-Michel Anxolabéhère. Agé de 54 ans, il est le PDG de l'entreprise de découpe et de négoce de viande Vignasse et Donney, située à Lons. Il présidera la compagnie consulaire jusqu'en 2019, date des prochaines élections. Guy Estrade envisage de renforcer les actions de proximité et développer l'offre de services de la Chambre. Les vice-présidents sont JP Goity, Patrick Etchegaray, Maryvonne Lagaronne, Daniel Lartigue. Secrétaire : Evelyne Revel.

  • 23/05/16 | Pau : le salon Asphodèle met l'accent sur le bien-être

    Lire

    Gérer son stress, mesurer l'impact de nos émotions sur notre santé, vivre une grossesse au naturel... Tels sont quelques uns des domaines qui seront abordés à Pau lors du salon Asphodèle de printemps. Consacré aux produits bio, aux alternatives écologiques et à l'habitat sain, celui-ci sera organisé du vendredi 27 au dimanche 29 mai, au parc des expositions. Sa 3e édition, émaillée de conférences et d'animations, mettra l'accent sur le bien-être et l'équilibre, familial, social ou professionnel. Renseignements : www.salon-asphodele.com

  • 20/05/16 | L'abattoir de Mauléon autorisé à reprendre son activité

    Lire

    L'abattoir de Mauléon peut reprendre son activité. L'agrément accordé à cet établissement avait été suspendu par le préfet des Pyrénées-Atlantiques après la diffusion du Internet d'une vidéo dévoilant des maltraitances animales. Depuis, une inspection a permis de constater que l'abattoir est conforme "et que les exigences dans le domaine de la protection animale sont bien respectées". La suspension a donc été levée. Un contrôle des procédures sera effectué le jour de la réouverture. L'abattoir fera ensuite l'objet d'une "surveillance renforcée".

  • 19/05/16 | Uniagro invite Yves Bourdillon au salon de l'agriculture

    Lire

    C'est à un rendez vous inattendu mais prometteur que nous convie Uniagro d'Aquitaine ce samedi 21 mai à 14h30 ( hall 3 de la Foire): "les ingénieurs du vivant" ont invité l'un de leurs anciens qui avait bifurqué vers le journalisme Yves Bourdillon. Aujourd'hui reporter aux Echos et fin connaisseur de la géopolitique mondiale il publie aux éditions du Rocher un second roman qui s'inscrit dans la veine du premier. "Souriez, vous êtes ruinés" conte l'histoire de Frédéric Beaumont qui doit couvrir pour son journal les derniers moments de l'Etat providence dans un contexte qualifié de "semi-insurrectionnel".

  • 15/05/16 | La nuit européenne des musées à Périgueux, le 21 mai

    Lire

    Samedi 21 mai, les musées ouvriront leurs portes pour la 12e édition de la Nuit des Musées. Depuis douze ans, le public est invité à déambuler, une nuit d’un samedi de printemps, dans les musées, pour découvrir leurs collections mais aussi des concerts, des performances et participer à des animations. La Ville de Périgueux, avec Vesunna, site-musée gallo-romain et le Maap, musée d’art et archéologie du Périgord, participe à l’événement. Entrée libre. Plus d'infos: www.nuitdesmusees.culture.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Une plateforme de e-santé en expérimentation pilote dans les Landes

29/09/2014 | Récemment labellisées Territoire de soins numériques, les Landes vont bénéficier de 10M€ sur 3 ans pour développer et expérimenter les innovations numériques au service de la santé

M Laforcade, D Simon, Union régionale des médecins libéraux, G Darrieussecq, Maire de Mont-de-Marsan, C Morel, Préfet des Landes, D Coutière, Maire de Labrit, A. Vidalies, H Emmanuelli, Solange Ménival, C Merlet, CIAS du Marsan

La nouvelle a été annoncée le 15 septembre dernier: sur les 18 dossiers déposés pour l'appel à projet national «Territoire de Soins Numérique» (TNS), le projet landais porté par l'Agence Régionale de Santé d'Aquitaine, avec le soutien des collectivités et des professionnels, fait partie des 4 projets métropolitains retenus. Une belle opportunité pour ce territoire, qui pourra ainsi développer et expérimenter une «plateforme TNS» au service des landais et de leur professionnels de santé. Une bonne nouvelle officiellement présentée ce lundi matin à Labrit en présence de nombreux acteurs dont Michel Laforcade, Directeur Général de l'ARS, Henri Emmanuelli, Président du département des Landes, Solange Ménival, Vice-présidente de la Région Aquitaine en charge de la Santé mais aussi des représentants de professionnels. A leur côté le Ministre landais, Alain Vidalies.

Selon Michel Laforcade qui a présenté et soutenu le dossier au niveau national, le projet porté par l'ARS Aquitaine a été retenu pour deux raisons principales. D'abord, le territoire concerné, le Nord et l'Est du département qui couvre 225 000 habitants, est rural et abrite une population vieillissante, éloignée géographiquement du système de soins, et développant des maladies chroniques cardio-vasculaires ou liées au diabète. Autant dire un concentré de défis de santé publique «totalement en phase avec l'appel à projet», et facilement évaluable à l'issue des trois ans d'expérimentation du projet TNS. Ensuite, Michel Laforcade, souligne la forte dynamique partenariale pré-existante entre élus, professionnels, structures, et industriels de la e-santé. Un cohésion d'équipe visible durant cette matinée, et qui a déjà fait ses preuves en matière de solutions de santé innovantes sur ce territoire tel que le fort développement de maisons de santé ou l'inclinaison particulière du centre hospitalier de Mont-de-Marsan en matière de numérique.
«Concrètement, demain, ce sont 10M€ qui seront investis pendant trois ans pour la mise en place d'un système d'information et d'une cellule de 20 personnes qui auront deux objectifs. Site internet et plateforme, auront pour mission d'offrir des services à la population, ainsi qu'une mission d'appui auprès des professionnels du territoire», résume Michel Laforcade.

Données de santé, alertes, télésurveillance, "serious games"... Concernant les patients, cette plateforme aura vocation à apporter des réponses pragmatiques, par téléphone ou internet. Elle pourra ainsi informer sur l'offre de santé du territoire, permettre la prise de rendez-vous médicaux, donner accès au patient à ses données de santé (dossier médical, résultats de laboratoire, etc...), informer sur la prévention de maladies chroniques, émettre un certain nombre d'alertes (rendez-vous médicaux, prise de médicaments, etc...). Grâce cette plate-forme, l'objectif est également de pouvoir mettre sur pied une télé-surveillance des patients avec un accès aux données des objets de santé connectés (poids, ou tension par exemple) et remontée d'alerte éventuelle. Parmi les services au patient, il est également imaginé de créer un accès à des espaces personnalisés d'éducation thérapeutique comprenant par exemple, des programmes d'entraînement sportif, un suivi en continu de ses progrès de santé ou encore l'utilisation de «serious games» pour entraîner sa mémoire ou réaliser des exercices suite à des AVC.
Du côté des services aux professionnels, la pateforme pourra par exemple aider dans le diagnostic avec la mise en relation pour des avis d'experts ou encore aider à l'orientation du patient, et notamment pour faciliter les hospitalisations à domicile. Le projet TSN landais, comporte également un projet de communication en mobilité pour les échanges quotidiens entre acteurs de la prise en charge, ainsi que la mise en place d'un accès simplifié et intégré au logiciel du cabinet à la messagerie sécurisée permettant un échange de données médicales entre professionnels de santé, un accès au dossier Médical personnel, au dossier pharmaceutiques, à la récupération automatisée des résultats des laboratoires dans les dossiers des patients, etc...

La nécessaire interopérabilité des systèmesAu total une large palette d'outils à laquelle adhèrent toutes les parties prenantes du parcours de soins. Chacun, ce lundi a d'ailleurs fait part de son enthousiasme et de sa bonne volonté pour contribuer à la réussite de ce projet. Cela dit, les intervenants ont souligné deux éléments indispensables au succès. Le premier d'entre eux est technique et tient en la nécessaire interopérabilité des systèmes et des logiciels; il faut en effet que chaque acteur du système de soins, et le patient lui-même puisse avoir effectivement accès à l'ensemble de ces données et informations pour que le projet puisse se structurer de manière concrète.
Enfin, du point de vue humain, et même s'ils restent au coeur de la démarche, il s'agira de convaincre et (d'éduquer) patients et professionnels de santé de bien vouloir entrer sur ce terrain de la e-santé. Leurs représentants, qui ont fait partie des volontés actives de ce projet TSN, devront désormais, avec le concours des autres partenaires, en devenir de bons promoteurs pour que ce futur système de soins trouve sa pleine utilité dans les Landes, avant d'être éventuellement élargi à toute la France à  l'issue des 3 ans d'expérimentation.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
660
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !