Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/07/20 : Jeudi 9 Juillet 2020, le Conseil d’Administration renouvelé du MEDEF Gironde s’est réuni et a procédé à l’élection du Président et de son bureau. Franck Allard, a été réélu à l’unanimité à la Présidence pour un second mandat de 3 ans.

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/07/20 | Décentralisation: Castex parle d'une nouvelle étape

    Lire

    Jean Castex à l'Assemblée: Décentralisation:La confiance dans les territoires suppose que le droit à la différenciation soit consacré dans une loi organique. Ce qui nécessite une nouvelle étape de la décentralisation et une évolution profonde de l'organisation interne de l'Etat; Emploi: Dispositif exceptionnel de réduction du coût du travail de 4000 euros par an pour les moins de 25 ans jusqu'à 1,6 fois le Smic pour au moins un an. Création d'emploi en 2021 dans la fonction publique réservée aux départements » Politique de la ville : lancement de travaux de rénovation urbaine d'ici fin 2021 dans 300 quartiers.

  • 15/07/20 | Un rallye montois sur le thème de la laïcité et de la citoyenneté

    Lire

    Du 15 juillet au 28 août, dans le cadre de l'exposition "Laïcité à lire et à dire" aux Archives départementales des Landes, partez entre amis ou en famille à la découverte des lieux symboliques de la laïcité et de la citoyenneté à Mont-de-Marsan! Créé en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement et l’association des Francas, ce rallye au départ des Archives, amène le visiteur à démêler de nombreuses énigmes sur un parcours réalisé en autonomie. Le rallye et l'exposition ont été primés par la 2nde mention spéciale du Prix de la laïcité de la République française, remis par l'Observatoire de la laïcité.

  • 15/07/20 | La Rochelle : un forum de la formation continue pour la rentrée 2020

    Lire

    La CCI de La Rochelle organise le premier Forum de la formation professionnelle continue le jeudi 24 septembre 2020, de 9 heures à 19 heures. Ce rendez-vous ouvert au public est l’occasion : pour les experts de la formation professionnelle continue de présenter leurs formations, services et conseils et, pour les dirigeants et salariés d’entreprises, de découvrir la formation adaptée à leurs besoins. Une première en Charente-Maritime !

  • 15/07/20 | Création de la première Fédération nationale de Footgolf

    Lire

    Le 30 juin dernier a marqué la création de la première Fédération nationale de Footgolf, agréée du ministère des Sports. Ce sport qui mélange le football et le golf reprend le même principe de parcours qu’au golf, mais en mettant le ballon au pied en moins de coups possibles dans un panier. Les dirigeants de cette nouvelle fédération entendent bien créer un premier championnat en France à l’horizon 2021. A noter: il existe une délégation Sud ouest et Aquitaine du footgolf !

  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les matinales de la fondation Korian à Poitiers : un regard vers les seniors

29/03/2019 | Le palais des congrès du Futuroscope a accueilli la fondation Korian pour le bien-vieillir. Trois tables rondes autour des seniors étaient organisées.

Plus de 200 personnes ont assisté aux matinales de la Fondation Korian pour le bien vieillir au palais des congrès du Futuroscope

Ce mardi 26 mars étaient organisées les quinzièmes rencontres matinales de la fondation Korian pour le bien vieillir. Elle avait choisi le palais des congrès du Futuroscope pour accueillir ses trois tables rondes qui avaient pour intitulé principal « Je suis vieux, et alors ? ». Serge Guérin, sociologue spécialiste des seniors et président du comité scientifique de la fondation a immédiatement donné la température de ces matinales qui « se veulent agréables, joyeuses , interrogatives ». Dans la matinée, une quinzaine de personnes sont intervenues. Des spécialistes des personnes âgées, des personnes qui travaillent avec elles, des directeurs d’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), ainsi que des résidents. Des échanges riches et des témoignages poignants, qui permettaient à chacun de partager sa vision, sachant que la dépendance des seniors est un sujet qui inquiète de plus en plus les personnalités politiques. Un problème de société, puisque la population de la France est vieillissante.

La matinée est ouverte par Françoise Jeanson, conseillère régionale déléguée à la santé et à la silver économie. Médecin de formation, elle a travaillé en Ehpad. La question du vieillissement lui tient particulièrement à coeur. Elle soulève des questions autour de l’autonomie et de la qualité de vie. « Est-ce que vous saviez que la Nouvelle-Aquitaine est la région où on vieillit le plus ? » interroge-t-elle. 30% de la population a plus de 60 ans (soit 1,8 million d’habitants). Le rôle des politiques est de soutenir les personnes quand elles sont moins alertes et de développer la recherche, l’innovation, les activités sportives et physiques, la formation des aides à domicile, les valoriser ».

Après ces propos introductifs, Aude Letty, déléguée générale de la fondation Korian, a présenté le baromètre européen du bien vieillir. Les résultats du troisième baromètre viennent d’être publiés. L’objectif de cette étude est de mieux connaître et de suivre l’état d’esprit des personnes âgées dans quatre pays d’Europe : la France, l’Italie, la Belgique, l'Allemagne. « Les thématiques des matinales s’inspirent ensuite de ces résultats», confie-t-elle. Au total, plus de 8 000 personnes ont été interrogées, plus de la moitié sont des seniors de plus de 65 ans dont 791 ont plus de 80 ans. Les résultats de cette étude sont consultables sur le site de la fondation.

Pour la matinale organisée au palais des congrès du Futuroscope, la thématique de l’utilité des personnes âgées a émergé. Une question abordée par la première table ronde autour de quatre intervenants : Michèle Delaunay, ancienne ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie, Serge Guérin, sociologue spécialiste des seniors, Bernard Jouannaud, ancien directeur d’un centre hospitalier association et Pierre Mérigaud, membre du conseil national de la Silver économie. Chacun a fait pas de sa vision des choses et de son expérience personnelle.

"On parle de féminisme, on peut aussi parler d’âgisme"
Le sociologue, Serge Guérin, s’est mis à la place des personnes âgées. « Il faut que je puisse moi même compter sur moi. C’est une question que l’on est amené à se poser en prenant de l’âge ». Il a également aborder l’autonomie, un sujet qui fait la une de l’actualité en ce moment. Michèle Delaunay a son avis sur la question. « Les droits des hommes et des femmes doivent perdurer et être conservés. On parle de féminisme, on peut aussi parler d’âgisme. Ma génération est celle des babyboomers. Nous arrivons à l’âge où nous vivons une révolution plus importante que mai 68 pour la longévité de la société ». L’ancienne ministre n’a pas oublié de préciser que les Français n’étaient pas forcément tous logés à la même enseigne. « La différence de l’espérance de vie entre un ouvrier et un cadre est de 6 ans et demi », souligne-t-elle. Bernard Jouannaud, quant à lui, est revenu sur la vision par la société des personnes âgées. « Ce qui m’énerve par dessus tout., ce sont les notions d’actifs et inactifs. Je pense qu’il faut qu’on arrête d’associer des retraités aux inactifs. Tout est à nuancer aujourd’hui, la plupart des seniors sont très actifs et certains travaillent encore ». Même si avec l’âge, on a facilement l’impression de se sentir moins utile, notamment avec la perte d’autonomie et la dépendance. Ces fléaux peuvent être limités grâce aux nouvelles technologies. « Nous intégrons de plus en plus la notion de digital dans des habitats adaptés et intelligents. La préoccupation principale des personnes comme moi qui travaillons dans la silver économie est de faire que les personnes âgées continuent à vivre en société. » Sa société autonom’lab a créé sur Pessac (33), Saint-Jean-de-Luz (64) et Saint-Yrieix (87), un réseau social d’entre-aide autour de services bénévoles ou payants. À l’aide d’une Google Home, (une enceinte intelligente à commande vocale, les personnes parviennent à conserver leur autonomie). « Il faut quand même un apprentissage de la machine pour converser avec elle. Nous réfléchissons et mettons en place des programmes pour l’usage au quotidien », précise-t-il.


Les deux tables rondes suivantes ont permis d’avoir des exemples concrets. Le travail sur le terrain au sein de deux Ehpad de la Vienne a été évoqué. La première aborde le thème « Auteur de ma vie, je décide toujours ». Anthony Pagis, directeur de l’Ehpad des Trois-Moutiers au nord-ouest du département de la Vienne, a animé les débats. Autour de la table, Corinne Guérin, infirmière coordonnatrice, a partagé son quotidien. « Ces vingts dernières années, je dirais que notre regard et notre manière de faire ont changé. Nous nous intéressons aux personnes, à leur histoire de vie, à ce qui compte pour elle. Notre accompagnement prend du sens, on en fait une ligne de conduite. Pour cela, nous devons faire aussi appel à une certaine souplesse avec nos résidents. Nous leur laissons toujours la possibilité de s’exprimer.

Une histoire d’amour
» Parmi les intervenants, deux pensionnaires de l’Ehpad des Trois-Moutiers qui ont ému la salle en racontant leur expérience. Celle d’une rencontre, d’une histoire amour qui est née dans leur établissement entre monsieur Agasse et madame Huet. Pourtant, aucun des deux ne souhaitaient aller en maison de retraite. « Je vivais seule en Bretagne, ma fille a voulu que je me rapproche d’elle », explique Madame Huet. Quant à M. Agasse, il devait lui aussi se rapprocher de sa fille qui habite Angers. « Je me sentais bien aux Trois-Moutiers, je lui ai demandé de rester ici ». Leur histoire a commencé et a été soutenue par le personnel de l’établissement. « J’ai rencontré madame Huet, j’ai été surpris que ça m’arrive. Nous avons même été encouragés par le personnel qui a eu beaucoup de compréhension. Je les félicite pour les conditions dans lesquelles ils mettent les résidents. » Pour le directeur, le comportement de son équipe était somme tout normal et logique. Quant à la fille de madame Huet, elle sent sa mère heureuse.

Ensuite, il a été question du sport adapté pour les personnes âgées. Une opération originale menée notamment au sein de sept Ehpad dont celui de Chasseneuil-du-Poitou, La Clairière aux chênes. « On a réalisé un tournoi inter-Ehpad où 70 résidents ont pratiqué plusieurs sports : judo, tir à l’arc, escrime, basket-ball », explique Nicolas Roumagne, co-fondateur de Resanté-vous, un collectif de spécialistes des approches non-médicamenteuses en gérontologie et qui promeut notamment les activités sportives en Ehpad, Esa, SSIAD et SAAD. Resanté-vous accompagne 350 établissements sur le Nouvelle-Aquitaine et l’ouest de la France. Jean Garnon est l’un des résidents de l’Ehpad de Chasseneuil-du-Poitou qui a participé à cette manifestation. « J’ai beaucoup apprécié ce moment agréable. C’est dommage que l’emploi du temps ait été si serré et qu’on n’ait pas eu l’occasion de discuter avec les résidents des autres établissements. Lors des activités sportives, tout le monde donnait le maximum de soi-même. Si j’avais 30 à 40 ans de moins peut-être que je me serai mis au judo », ironise-t-il. Au résidente, Yvonne Diguet a elle aussi participé à ces rencontres inter-ehpad. « Je ne pensais pas faire du sport. Finalement je me défends », confie-t-elle avec le sourire. Elle qui est plutôt coquette. « Je sors jamais sans mon rouge à lèvres et sans mettre du parfum ».

Tous ont partagé leur joie de vivre lors d’échanges riches. « Les intervenants ont dégagé une dynamique positive. Ils sont détonnants d’énergie. Cela donne envie d’avancer en âge », résume Michèle Delaunay. De toute façon, comme le résume la baromètre, 75% des personnes âgées ont le sentiment de bien être. Mais il y a toutefois une différence entre les hommes et les femmes, 71% des femmes partagent ce sentiment contre 80% des hommes.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3465
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !