11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

30/11/17 : Le 20 décembre, la salle de spectacles “Les Cigales“ à Luxey (40) accueille Françis Huster pour un seul-en-scène moderne et engagé, à l’image de celui qu’il incarne: Albert Camus. Rendez-vous à 21h. Pensez à réserver sur www.musicalarue.com !

30/11/17 : Du 5 au 16 décembre, la médiathèque du Marsan (à Mont-de-Marsan) accueille une exposition d'affiches créée à l'occasion du cinquantième anniversaire d'Amnesty International. Objectif: sensibiliser et éduquer aux droits humains.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

  • 07/12/17 | L'avenir du vélo en débat à La Rochelle

    Lire

    Depuis douze ans, la Charente-Maritime organise ses Tribunes de l'Innovation autour de grands thèmes d'actualité comme la solidarité, la mondialisation, etc. Pour cette édition, la "petite reine" est à l'honneur, avec des conférences-débats autour de son histoire, sa place socio-économique, ses innovations technologiques et son avenir en tant que transport doux et durable. RDV (gratuit) le 14 décembre à 18h à la Maison du Département. Ouvert au grand public sur inscription au 05 46 31 72 00.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Quelle prise en charge pour les femmes victimes de violences?

23/11/2017 | Le 23 novembre 2017 était organisé à l’Hôtel de Région un colloque sur la prise en charge des femmes victimes de violence en Nouvelle-Aquitaine

Colloque sur les violences faites aux femmes

A l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l'ONG Gynécologie Sans Frontières organise, en partenariat avec la Direction régionale aux droits des femmes et à l'égalité, la Région Nouvelle-Aquitaine et l'Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, un colloque sur la prise en charge des femmes victimes de violences intra familiales. Particulièrement dédié aux professionnels de santé, cet événement permet de présenter les dispositifs et actions initiés dans la région pour faciliter l’accueil et l’accompagnement des victimes de violences.

Selon le préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, Pierre Dartout, les violences faites aux femmes « sont la grande cause du quinquennat ». Dès lors, l’ouverture du colloque sur la prise en charge des femmes victimes de violence intra familiales en Nouvelle-Aquitaine « ne pouvait pas mieux tomber » selon les mots du docteur Claude Rosenthal, président de Gynécologie sans Frontière, animateur de cette journée.  Depuis l’affaire Weinstein et grâce à sa résonnance médiatique, les femmes brisent l’omerta. Ainsi, on dénombre en novembre 30% de plaintes en plus concernant des violences sexuelles. Si la parole se libère, celle-ci a besoin d’être recueillie correctement. Les professionnels de santé sont souvent les premiers interlocuteurs des victimes : 24% des femmes victimes vivant avec l’auteur des faits ont été vues par un médecin à la suite des violences. C’est en partant de ce constat là que l’idée d’un colloque dédié à la prise en charge des victimes est apparu comme nécessaire dans la lutte pour les violences faites aux femmes. Infographie sur les violences faites aux femmes selon les chiffres du Haut Conseil à l'égalité des femmes et des hommes

Mécanismes de violences

Lors de la première session dédiée aux mécanismes des violences conjugales et ses conséquences sur les femmes et enfants, le gynécologue Claude Rosenthal alarme ses collègues par des chiffres « 830 femmes meurent chaque jour en accouchant, deux Boeings qui se crachent, c’est pareil et pourtant on n’en parle pas ». Les violences faites aux femmes sont multiples : viols, excisions, insultes, mariages forcés « les violences faites aux femmes ne sont pas nouvelles » insiste le spécialiste.  

Si Claude Rosenthal décide d’intervenir, aujourd’hui, devant une assemblée pleine c’est aussi pour partager sa propre expérience de médecin qui n’a pas toujours su comment recueillir la parole de ses patientes « ne faites pas ce que j’ai fait » témoigne-t-il. En effet, il n’est pas toujours évident pour le corps médical de poser les bonnes questions face aux victimes. Dans l’hémicylce les spécialistes s’interrogent : doit-on systématiquement demander aux femmes: « Avez-vous déjà été victime de violence ? » Une question délicate qui s’avère souvent nécessaire.

Mathilde Delespine, sage-femme coordinatrice de la Maison des Femmes de Saint-Denis est venue expliquer les mécanismes de la violence conjugale. Face à une situation violente, comme une agression ou un viol, des mécanismes neurobiologiques s’activent chez la victime. Il s’agit par exemple de la mémoire traumatique déclenchée par des sensations, des affects, des situations qui rappellent, consciemment ou non, les violences ou des éléments de leur contexte, et ce jusqu’à des dizaines d’années après le traumatisme. Elle est particulièrement fréquente chez les victimes de violences sexuelles. Pour la sage-femme « expliquer ces symptômes permettent de déculpabiliser la victime ». Une intervention qui peut permettre aux autres professionnels présents de mieux appréhender les témoignages « tardifs » des victimes de violences.

Pour donner une vision d’ensemble la plus large possible, le colloque propose également une intervention sur les conséquences pour les enfants de ces violences faites aux femmes. Selon Ludovic Gicquel, pédo-psychiatre, dans 70% des cas les enfants sont témoins des violences intra-familiales. Une atmosphère de crainte et d’anxiété si importante que même "les enfants à naitre peuvent être victimes". Ces modes de fonctionnement violents ont des répercussions sur la construction des enfants et futurs adolescents « qui reproduisent les modes de communication qu’ils connaissent ». 

Après cette première matinée, trois autres sessions sont organisées dans la journée autour de différentes thématiques : repérage des professionnels de santé, la prise en charge sociale et judiciaire ainsi que des exemples de réponses territoriales aux violence. Des discours qui permettront de donner toutes les clés aux professionels de santé pour une meilleure prise en charge des victimes. 

"Fléau national"

Naïma Charaï, conseillère régionale déléguée aux solidarité, à l’égalité femmes-hommes, et à la lutte contre les discriminations est aussi venue participer au colloque « qui est une véritable demande des professionnels de santé ». La lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes «  ce fléau national » la Nouvelle-Aquitaine en fait une priorité en votant un budget dédié « de centaines de milliers d’euros » selon la conseillère. Pour lutter et prévenir contre les violences faites aux femmes, la région se dit « proche des associations en les accompagnant financièrement dans leurs programmes ». Naïma Charaï reprend, elle aussi, la formule « la honte doit changer de camp » pour expliquer son engagement sur les questions d'inégalités auprès de la région. Pour cela elle espère que chaque institution prendra les mesures nécessaires en fonction de ses compétences. Libérer la parole ? « Oui, mais sans oublier de former les professionnels de santé et de sécurité, il faut faire baisser les chiffres ».

Au niveau national, Emmanuel Macron s’exprimera le 25 novembre sur les violences sexuelles. Un discours très attendu par la conseillère régionale qui est se dit pessimiste concernant la politique nationale depuis que les restrictions budgétaires ont visé le secrétariat d’Etat à l’égalité des femmes et des hommes de Marlène Schiappa.

3919 : Numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. Appel anonyme et gratuit 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedi, dimanche et jours fériés.

Alizé Boissin
Par Alizé Boissin

Crédit Photo : Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
2457
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !