Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les Restos du Coeur inaugurent un nouveau local à Périgueux

18/11/2017 | Le nouveau local des Restos du coeur de la route d'Angoulême à Périgueux, inauguré vendredi, s'apprête à recevoir 150 foyers bénéficiaires et 25 bénévoles.

Pierre Loas, président des Restos du Coeur au micro avec les élus et la préfète de la Dordogne

L'association créée par Coluche a inauguré un nouveau local à Périgueux, plus spacieux, plus fonctionnel, plus convivial à quelques jours de la 34e campagne des Restos du Coeur qui débute mardi. Ces nouveaux locaux vont permettre à l'association de développer de nouveaux services, en plus de la distribution des denrées alimentaires, parmi lesquels, des aides à la recherche d'un emploi, l'accès au droit et aux loisirs. En Dordogne, l'association compte 29 centres dont deux à Périgueux où 9200 bénéficiaires sont reçus. Les Restos du coeur distribuent près d'un million de repas sur une année.

 Depuis presque deux ans, les Restos du coeur recherchaient des locaux plus fonctionnels, plus spacieux, pour assurer la distribution des denrées alimentaires et développer de nouveaux services notamment des aides à la personne : aide à la recherche d'emploi, accès au droit, aux loisirs. C'est désormais chose faite : le nouveau local a été inauguré vendredi soir, à quelques jours de la nouvelle campagne d'hiver qui débute mardi. "Nous occupions auparavant deux appartements à Saltgourde avant la démollition des immeubles du quartier. Si nous n'avions trouvé de solution, cette antenne de Périgueux aurait disparu, rappelle Pierre Loas, président de Restos du coeur Dordogne. Au printemps, une opportunité se présente : Philippe Reynal, un entrepreneur rachète les locaux d'une ancienne entreprise de ferronnerie serrurerie de la route d'Angoulême et il est prêt à les mettre à disposition de l'association après avoir réalisé des travaux contre un loyer de 1500 euros par mois. La municipalité de Périgueux décide d'augmenter sa subvention de 60 % et prend en charge le différentiel de loyers entre le nouveau local et l'ancien. "Sans cette décision, cela n'aurait pas été possible, reconnaît Pierre Loas. 

Développement des aides à la personne

Si la mission première de l'association créée par Coluche demeure de distribuer des denrées alimentaires  à ceux qui ont faim, les missions se sont largement développées au fil des années avec la distribution de vêtements, les relais BB, les Jardins du Coeur. "Notre volonté est de développer des aides à la personne, par exemple le soutien à la recherche d'emploi, qui est déjà  proposé sur Bergerac depuis un an, l'accès au droit, le conseil juridique, l'accès aux loisirs. Souvent les bénéficiaires accueillis accumulent d'autres difficultés, poursuit le président départemental. Sur cette antenne toute neuve, 150 familles bénéficiaires vont être accueillies par une équipe de 25 bénévoles à partir de la semaine prochaine. Pour la plupart, il s'agit de foyers avec enfants, dont bon nombre de familles monoparentales, mais aussi des retraités qui ne parviennent plus à vivre de leur petite retraite. L'association dispose d'une seconde antenne sur Périgueux, rue Maziéras mais souhaiterait un espace plus fonctionnel dans un autre quartier de la ville, aux Mondoux ou dans le quartier saint Georges. "Nous souhaiterions pouvoir réitérer la même opération pour un loyer n'excédant pas 1500 euros par mois, observe le président. Sur le Département, les Restos du Coeur regroupe 700 bénévoles pour 9200 bénéficiaires, soit 2 % de la population du département. L'association recherche de nouveaux bénévoles, de tous profils ( avec des connaissances en droit, des juristes, en social), pour continuer d'assurer sa mission première et accompagner le développement des aides à la personne. 

Contact : ad24.siege@restosducoeur.org.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2644
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !