Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/19 | Commerce : la Nouvelle-Aquitaine excédentaire

    Lire

    La balance commerciale régionale a été dévoilée ce mercredi 24 avril. Tandis que la France dégrade son déficit, la Nouvelle-Aquitaine dégage un excédent commercial de 600 millions d'euros. L'analyse des données publiées par la Douane est réalisée l'Observatoire régional des échanges internationaux, co-pilotée par la Région et la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nouvelle-Aquitaine. Les trois plus importantes destinations de l'export régional sont les États-Unis, l'Espagne et l'Allemagne. Les 9 553 entreprises exportatrices de la Nouvelle-Aquitaine dont 1 406 sont des primo exportateurs (14,7%) ont réalisé 23,4 milliards d'euros d'exportations en 2018.

  • 24/04/19 | Le Misanthrope à Pau

    Lire

    Dans le cadre de "Théâtre à Pau", le théâtre Saint-Louis accueille les mardi 30 avril et mercredi 1er mai à 20h, deux représentations du Misanthrope de Molière. C'est le comédien Gilles Privat qui va prêter ses traits et sa voix à Alceste avec une mise en scène et une scénographie d'Alain Françon qui introduira lui-même son spectacle une heure avant chaque représentation.

  • 24/04/19 | Bordeaux : un master dédié au luxe !

    Lire

    Le nouveau cursus proposé par l'ESSCA Bordeaux ouvre à partir de septembre. L'école de management a choisi d'ouvrir le master "Luxury Services Management" afin de répondre aux profondes mutation que connaît le secteur. Le Groupe ESSCA a choisi le territoire bordelais en raison de sa forte attractivité économique et de la présence de plusieurs stations balnéaires ou établissements prestigieux. Les inscriptions au concours sont ouvertes jusqu'au 13 mai prochain.

  • 24/04/19 | La LPO et Pessac s'associent pour des Refuges LPO au coeur de la ville

    Lire

    La LPO et la ville de Pessac s'associent dans le cadre de l'Agenda des Solutions Durables pour développer les jardins écologiques au coeur de la ville qui reconnait ainsi la préservation de la nature comme un enjeu prioritaire. Appelés les Refuges LPO, ces terrains publics ou privés accueillent la biodiversité de proximité.

  • 24/04/19 | Ouverture des réservations pour Bordeaux Fête le Fleuve

    Lire

    Du 20 au 23 juin, les quais de la Garonne vont accueillir Bordeaux Fête le Fleuve. Durant ces 4 jours, la majorité des évènements sont gratuits. Néanmoins, pour pouvoir visiter Le Sedov ou Le Kruzenshtern, déguster lors de la Fête des vins blancs ou participer au banquet La Table du Paysage, des réservations sont nécessaires. Pour cela, rendez-vous à l’Office du Tourisme ou sur leur site internet

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pénurie de médecins : la Charente-Maritime recrute

30/04/2017 | Le Département passe des conventions avec les jeunes médecins, qui s'engagent à s'installer 4 ans en zone de désert médical

Carte des zones en manque de medecins

Las de voir les médecins de Charente-Maritime ne pas trouver de repreneurs, avec des fins d’activités supérieures aux installations, et certaines zones devenir des déserts médicaux, le Département a décidé en 2011 de créer un dispositif d’aide à l’installation à destination des jeunes médecins. Ce programme se traduit par une aide financière exponentielle sur trois ans et par une signature de convention engageant l’étudiant à s’installer au moins 4 ans sur le territoire après ses études. Elle le contraint également à rembourser cette aide en cas de défection.

« Quatre ans, ça nous paraissait un bon délai : du côté des patients, ça leur laisse le temps de s’habituer à un nouveau médecin ; du côté du jeune médecin, ça lui laisse le temps d’apprendre à connaître le territoire et de voir s’il a envie de rester. On ne peut pas obliger les gens à rester trop longtemps s’ils n’en ont pas envie », explique Corinne Imbert, la sénatrice et conseillère départementale en charge du projet. La bourse en elle-même, est plutôt alléchante : 800 € par mois la première année de convention, 1100 €/mois la deuxième, 1600€/mois la troisième. Soit une aide totale de 42 000 €.

Le dispositif est éligible à tous les étudiants de médecine de troisième cycle prêts à s’installer dans une des zones identifiées comme critique par le Département et l’Agence Régionale de Santé. Jusqu’à présent, le dispositif a essentiellement été présenté lors des journées de rentrées universitaires des étudiants de Poitiers, et plus récemment de Limoges, mais il reste ouvert à tous les étudiants en médecine de France. « Notre objectif n’est pas d’aller « piquer » des jeunes médecins aux autres régions, mais si un jeune en fait la démarche de lui-même et qu’il est motivé, il est le bienvenue », explique Corinne Imbert.

La recette semble fonctionner. Les quatre premiers signataires se sont installés à Matha et à Archiac, entre 2014 et 2016. Une autre s’est installée à Jarnac-Champagne pour suppléer le médecin local en attendant l’obtention de sa thèse. Trois autres devraient obtenir leur diplôme à la fin de cette année. Trois autres sont également en fin de cycle. Et le Département vient de signer deux nouvelles conventions, avec des étudiants en première année de spécialisation.

La dernière signature date de la semaine dernière, avec Loïc Denat, 25 ans, en médecine à Poitiers. Originaire du canton de Pons, il souhaitait revenir s’installer dans son pays natal après ses études. La bourse, dont il a eu connaissance  lors d’une journée d’informations à l’université, était un vrai « plus », selon lui, pour pouvoir s’installer, même s’il avoue ne pas en avoir réellement besoin dans l’immédiat. Il ne sait d’ailleurs pas encore s’il s’orientera vers une reprise de cabinet ou une création. Ni la ruralité ni le contact avec une patientèle vieillissante ne lui font peur. Il a d’ailleurs effectué ses premiers stages en cabinet à Montpellier-de-Medillan, Pisany et Corme-Royal. Et il envisage de passer un DU en gérontologie à la fin de son internat, pour se spécialiser. Il compte également faire quelques remplacements, notamment en milieu hospitalier, pour se faire un peu d’experience, avant de se mettre à son compte.

 Corinne Imbert avec Loïc Denat lors de la signature de convention

Corinne Imbert et Loïc Denat lors de la signature de la convention à Saintes le 27 avril.

Quelques chiffres

-          108 médecins libéraux pour 100 000 habitants en Charente-Maritime. C’est au-dessus de la moyenne régionale (103 pour 100 000 habitants) et même nationale (94 pour 100 000 habitants) mais comme dans de nombreux départements, la Charente-Maritime connaît de grandes disparités d’un bassin de vie à l’autre.

-          770 médecins libéraux au dernier recensement au 1er janvier 2015, dont 48% âgés de plus de 55 ans. Mais cette année-là, les fins d’activités ont également été supérieures au nombre d’installations.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
84269
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !