Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Forfaits, séjours : les stations de ski N’Py innovent dans les Pyrénées

16/12/2015 | Des séjours clés en main réservés sur Internet à des tarifs avantageux, une carte vacances permettant de skier sans gaspiller… Le réseau N’Py entame sa saison

Les pistes de Peyragudes, vues par webcam

Les flocons tombés en abondance fin novembre et le travail assuré par les enneigeurs ont déjà permis l’ouverture de plusieurs stations du réseau N’Py dans les Hautes-Pyrénées. Que ce soit à Cauterets, à Piau, au Grand-Tourmalet ou sur les pentes du Pic du Midi. D’autres, comme Luz-Ardiden et Peyragudes ouvrent définitivement à partir du samedi 19 décembre. En raison de la douceur des températures, Gourette et La-Pierre-Saint-Martin prennent par contre leur mal en patience et attendent le froid. Pour N’Py, la saison qui débute est également marquée par plusieurs nouveautés. Des initiatives que même les Alpins lui envient.

Les stations situées à l’ouest des Pyrénées ont en fait réussi ce que beaucoup d’autres ne parviennent pas à faire : proposer sur un même territoire des services communs, clés en main, destinés à faciliter la vie des skieurs.  « Les gens de Courchevel viennent nous voir pour s’informer. Tandis qu’une place de marché se crée à Méribel sur la base de ce que l’on a fait ici » constate Christine Massoure, la directrice du réseau.

N’Py Résa : les locaux jouent groupésEn pianotant sur un portable ou un clavier d’ordinateur, les vacanciers peuvent en effet réserver et payer l’ensemble de leur séjour via le site Internet que N'Py vient de simplifier. Le service  ne comprend pas que les forfaits, loin s’en faut. Selon les besoins, il englobe aussi l’hébergement, les cours de ski, le matériel ainsi que tout une série d’activités de loisirs.

Le cirque du Lys à Cauterets, mercredi

La formule a été mise en place grâce à la création de N’Py Résa, une société filiale de la SEM qui est chargée de gérer le réseau. Elle réunit plus de 550 prestataires, commerçants,  activités de services et hébergeurs de toutes natures. "Les tarifs qu'elle propose sont « beaucoup plus modestes que ceux pratiqués par les tour-operators », explique-t-on au pied des pistes. En d'autres termes, dans un pays qui est aussi celui rugby, les stations de ski ont décidé de  jouer local, offensif et groupé. Une nécessité au moment où le marché du ski stagne, voire diminue, sur le plan national.

Une nouveauté : la carte vacancesAutre nouveauté : après avoir inventé en 2007 les cartes forfait que l’on glisse dans une poche et qui évitent le passage en caisse, N’Py crée cette année une carte vacances d’un genre nouveau.

Elle permet, sur un séjour d’une semaine, de ne payer que les forfaits que l’on « consomme »  effectivement. En évitant de perdre les journées où l’on n’a pas skié, soit en raison de la fatigue, soit pour cause de mauvais temps. Cette carte, pour laquelle un tarif dégressif est appliqué, offre également la possibilité de se rendre dans toutes les stations du réseau.

Ce produit vient s’ajouter à d’autres : carte No Souci à laquelle se sont déjà abonnés 92 000 personnes, ou No'Souci + qui donne droit à certaines réductions. Sans oublier les séjours et formules proposés à des tarifs intéressants. Que ce soit pendant les « semaines givrées », ou à destination des enfants, entre autres exemples.

Débutants ou skieurs confirmés : ce qui changeSur les pistes, ça bouge également. Alors que Peyragudes triple ses espaces freestyle, de nouveaux modules sont installés à Piau sur l’espace débutant et le snowpark, avec un forfait débutant freestyle créé pour 10 €.

Piau, en ce milieu de semaine

Cauterets modernise pour sa part sa zone débutant et Gourette ouvre une nouvelle piste rouge. Sachant que le télésiège qui y a été détruit l’an passé par une avalanche ne sera pas reconstruit dans l’immédiat par le Département des Pyrénées-Atlantiques.

Une nouvelle piste noire est enfin ouverte au Grand Tourmalet qui investira l’année prochaine 12 millions dans deux télésièges. Tandis que des encadrements assurés par des moniteurs sont proposés les soirs de pleine lune au Pic du Midi. Ce sommet intégre aussi, avec ses cousins alpins de l’Aiguille du Midi et des Grands Montets, un forfait freeride destiné aux amateurs de grands espaces.

La N’Py Kids voit le jour à GouretteHors ski, divers initiatives sont prises. Tel l’accès aux enfants à partir de 2 ans d’un centre de bien-être installé à Peyragudes, ou encore l’ouverture d’un hôtel 3 étoiles à Piau et d’une résidence 4 étoiles à Gourette.

Il en va de même pour les « habitats insolites », les balades nocturnes et les descentes en luge aménagées sur 2,5 kilomètres à Luz-Ardiden, tout comme pour le nouveau point snack de La Pierre-Saint-Martin. Une station qui a déjà fait l’objet de lourds investissements l’an passé.

Les animations, elles, s'étoffent. Alors que  la N’Py Cup passera en janvier par le Béarn, puis en mars par Peyragudes,   Gourette accueillera un nouvel événement le 19 mars : la N’Py Kids, qui sera spécialement réservée aux enfants et à leur famille. Des journées seront enfin animées par les Toqués pour découvrir la gastronomie pyrénéenne, selon le vieux principe de l'effort... et du réconfort.

Réservations, ouvertures, état des pistes, webcams : www.n-py.com

Gagnez un forfait tous les jours avec N’Py et Aqui.fr

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : webcam N'Py

Partager sur Facebook
Vu par vous
8501
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !