18/08/22 : Des travaux de nuit sont réalisés sur la rocade Sud de Bergerac jusqu'au 9 septembre pour réfection de la chaussée entre le giratoire de la Route d’Eymet et le giratoire « des sardines » (piscine AQUALUD). Les travaux se déroulent entre 20h et 6h.

18/08/22 : En quelques jours, Poitiers a perdu deux serviteurs. Henri Chevalier, premier président du CSC des 3 Cités et engagé au Stade Poitevin et au sein de l’OMS. André Guisiano, Zézé, joueur, entraineur et président du Stade Poitevin Rugby.

18/08/22 : Les urgences de la Polyclinique Bordeaux rive droite interrompent l'activité de nuit, du 19 au 28 août, de 20h à 8h, pour personnel médical insuffisant. Une infirmière orientera le patient en relation avec le 15. Le service reprendra le 28 août.

17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/08/22 | Grêle : des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    À la suite des violents orages en Dordogne le 2 et le 20 juin, un fonds national d’urgence en faveur des exploitants sinistrés avec une enveloppe de 900 000 euros est débloquée pour la Dordogne, soit une aide de trésorerie exceptionnelle, pour un montant maximum de 5 000 euros par exploitant, qui sera versée dans les prochaines semaines. Des dégrèvements de taxe sur les propriétés foncières non bâties (TFNB) sont également prévues, charge aux propriétaires de les répercuter aux locataires fermier.

  • 18/08/22 | Les anciens de Chatellerault tricotent déjà pour octobre rose

    Lire

    En prévision de la marche Octobre rose du 15 octobre, 9 h 30, place Emile Zola à Châtellerault (Vienne),les résidents des maisons de retraite, foyers logements et EHPAD de la ville, se mobilisent pour tricoter des ouvrages en laine rose qui viendront garnir le tronc des arbres du boulevard Blossac. Cette participation à une action internationale relayée par le club Soroptimist revalorise les personnes âgées et les liens intergenerationnels et stimulent les nouvelles générations à se faire dépister.

  • 18/08/22 | Douzième édition des vergers ouverts sur les coulisses de la pomme

    Lire

    Les pomiculteurs engagés font découvrir les coulisses des pommes écoresponsables. L’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) regroupe 300 adhérents représentant 1 400 producteurs. Les vergers à visiter les 27 et 28 août : Scea La Californie, Acharf Essabiri 5480 route des Vergers Grun-Bordas (24) ouvert le 28 août ; Earl de Chantegrolle - SARL Gargouil Éric Gargouil Chantegrolle à Charroux (86) Verger ouvert les 27 et 28 août; Verger de Peyreton Christine Pizzinato, Peyreton Sainte-Bazeille (47) Verger ouvert les 27 et 28 août. http://www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables/les-vergers-ouverts

  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

  • 17/08/22 | Fabriquer des dortoirs à osmies (abeilles) à Villenave d'Ornon

    Lire

    Villenave-d’Ornon (Gironde) organise un atelier participatif de fabrication de dortoirs à osmies, le samedi 27 août, de 14 h à 16 h 30, au Square Torres Vedras (7 rue des Peupliers). L’osmie est une abeille sauvage, « abeille maçonne », qui se différencie de sa cousine productrice de miel par son caractère solitaire et inoffensif. Elle fait son apparition très tôt dans la saison, elle est l’un des premiers insectes pollinisateurs d'où son importance. Gratuit, inscription obligatoire (05 56 75 69 85), l'atelier sera animé par l’association « Tous aux abris ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Les trajets en train sous haute sécurité sanitaire

27/05/2020 | Depuis le 11 mai, les équipes de la SNCF portent une grande vigilance aux mesures de sécurité sanitaire, en gare et à bord des trains. Exemple à Périgueux.

1

A partir de la semaine prochaine, le trafic des Trains express régionaux en Dordogne, va augmenter. Il sera de 70% de sa charge habituelle dès mardi 2 juin, pour atteindre 100 % dès la mi juin. Cette reprise du trafic ferroviaire, depuis le 11 mai, s'est accompagnée de la mise en place de mesures barrières pour lutter contre l'épidémie de coronavirus : marquage au sol, aide à la distanciation physique en gare et à bord des rames, affichage. Les trajets en train et le passage en gare sont sécurisés, de quoi rassurer les voyageurs qui étaient encore peu nombreux ce mardi soir à Périgueux.

Deouis le 11 mai, la reprise du trafic  ferroviaire a necessité des adaptations des équipes de la SNCF. Comme dans l'ensemble des gares d'Aquitaine, la gare de Périgueux en Dordogne, s'est dotée d'un dispositif sanitaire strict.  Le préfet de la Dordogne Frédéric Perissat est venu le vérifier mardi 26 mai lors d’une visite de la gare.
Désormais, le port du masque est obligatoire dès le parvis de la gare, pour tous les voyageurs et à bord des trains. Mais ce n'est pas le seul changement. Dès l'entrée de la gare, le parcours du public est étroitement balisé. Il se matérialise par une signalisation importante et un marquage au sol. Les équipes de la SNCF ont travaillé avec des entreprises locales qui ont fourni les matériels. 

Une signalisation importante a été mise en place pour marquer la distanciation sociale

L'entrée s'effectue désormais par l'une des deux portes principales, le tunnel est réservé à la sortie. "La gestion des flux se matérialise par la signalétique au sol, sur les portes, sur les mobiliers", souligne Frédéric Faure, directeur des gares d'Aquitaine. Sur les quais, des autocollants ont été mis sur les bancs, afin qu'une place sur deux soit utilisée. Les escaliers sont soit dédiés à la montée, soit à la descente, les usagers ne peuvent plus se croiser.  Les mesures prises en gare pour rassurer les voyageurs sont importantes, comme le rappelle Frédéric Faure qui les gère. En plus du nettoyage quotidien, deux désinfections sont assurées vers 9 et 17 heures. A l'intérieur des rames, les usagers ne peuvent utiliser qu'un siège sur deux. "Le nettoyage est effectué une fois par jour, mais lorsque la coupure est assez longue, le train peut être aussi nettoyé", précise Charles Civreis, directeur territorial des lignes Limousin Périgord. 
La police du rail veille au bon respect des mesures et n’hésite pas à raccompagner à l’extérieur les contrevenants. Il y a eu quelques incivilités mais dans l'ensemble, les gens respectent bien les mesures en vigueur.  Des guichets dont l'accès se fait par le côté de la gare,  et des bornes nettoyées quotidiennement sont ouverts pour prendre les billets, mais il est recommandé de les acheter sur Internet.

Peu de voyageurs

Ces mesures sanitaires sont destinées à rassurer les voyageurs : pour le moment, il n'y a pas foule dans la gare, ni à bord des trains. Les trains n’accueillent que 10% des usagers habituels.  Plusieurs raisons : les étudiants ne vont plus en cours, les internats n'ont pas rouverts et un certain nombre de salariés sont encore en télétravail. Une gare de l'importance de Périgueux voit passer en période normale 2 500 voyageurs par jour. Certains jours depuis le 11 mai, elle n'en a accueilli qu'une centaine. La SNCF prévoit une montée en puissance du trafic : 70% des TER dès mardi 2 juin, puis 100% à la mi juin. Les trains, même sur les Périgueux Bordeaux ne seront pas bondés assure Charles Civreis, directeur territorial de Ligne Limousin Périgord :"Nous avons des dispositifs d'alerte par les contrôleurs, qui contactent le centre opérationnel, s'ils voient que le train commence à avoir une saturation, par rapport aux distanciations. Le train ne part pas s'il y a trop de monde et nous rajoutons une rame, pour respecter la distanciation et garantir la sécurité sanitaire des voyageurs. Le cas s'est déjà produit depuis le 11 mai, sur certaines lignes très empruntées et à certains horaires, notamment ceux qui permettent de garantir une correspondance avec le TGV vers Paris." 
La période de confinement a aussi ralenti les travaux en cours : ceux de la ligne de Brive qui obligent encore à un transfert par bus entre Condat et Brive, s’achèveront le 4 juillet.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
14767
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !