Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Une soirée "électrisante" aux Vibrations Urbaines de Pessac

28/10/2015 | Danse, compétitions de BMX et soirée électro, tel était le programme de la soirée de clôture de la dix-huitième édition des Vibrations Urbaines de Pessac

Les Vibrations inauguraient leur première soirée électro

Ce samedi 24 octobre, la salle Bellegrave de Pessac se remplit petit à petit, et le public se montre plus nombreux à partir de 21 heures. Ils sont venus participer à la toute première soirée électro proposée par les Vibrations Urbaines. Un pari que le festival a tenté de remplir pour fêter sa majorité (il s'agissait de la dix-huitième édition) en guise de baroud d'honneur. L'évènement fait partie des soirées Here I Come, traditionnellement organisées à la Rock School Barbey de Bordeaux. Nous nous y sommes rendus, curieux de voir le résultat. Ambiance.

Il est vingt heures ce samedi 24 octobre, et le parking de la salle Bellegrave de Pessac est déjà presque rempli. A côté des voitures, des tentes de fortunes sont dressées, et quelques "troupeaux" de jeunes sont assis dans l'herbe en attendant de rentrer dans la salle. Le site des Vibrations Urbaines, situé juste à côté, est déjà presque vide, seul un bâtiment reste éclairé alors que la nuit est tombée. Comme attirés par le bruit et les acclamations de la foule, on entre. Sur place, un "contest trick" de BMX : ca vole, ca se retourne, ça roule des mécaniques. Les pro et amateurs, enfants ou de plus de 15 ans tentent de réaliser la figure qui va impressionner tout le monde. Plus loin, un atelier sérigraphie et des artistes qui s'activent sur un live painting. C'est ça, aussi, les Vibrations Urbaines : la diversité de la culture street, dans le but de toucher le plus de monde possible. 

Ca se balance pas mal, à Pessac...

Début de soiréeA l'intérieur de la salle Bellegrave, on ne peut pas dire que c'est l'effervescence. Il est encore un peu tôt mais déjà, quelques curieux se pressent devant la scène. Si l'année dernière, Black M a fait le plein, cette année le pari est plus osé. : une soirée électro, lancée par "Here I Come", un label de soirées qui parcourt toute la France lancées par le label X-Ray Production, et qui s'est déjà arrêté plusieurs fois à la Rock School Barbey de Bordeaux. C'est la toute première fois qu'ils investissent la salle Bellegrave et organisent une programmation totalement électro. En tête d'affiche, on retrouve notamment les italiens de The Bloody Beetroots, Tha Trickaz (qui ont notamment collaboré avec Wax Tailor et Chinese Man), DJ Netik ou encore Twinztrack, duo rennais amoureux du beat à cheval entre l'électro et le hip-hop. Derrière le bar, par contre, c'est une vraie fourmilère : la soixantaine de bénévoles du label s'active pour que la nuit se déroule le mieux possible, d'autant que le marathon a commencé à 19h30 et se tient jusqu'à 4 heures du matin ! 

Nuit de folieTony Mourgues, booker pour la société de production X-ray organisatrice de la soirée, n'a pas une minute à lui. Il est à cheval entre l'organisation, l'accueil, la gestion... enfin, il a quand même eu le temps de nous en dire un peu plus sur ce pari un peu fou de remplacer Black M par de l'électro. "L'année dernière, les organisateurs du festival ont souhaité diversifier un peu plus les soirées. Nous avons donc eu l'idée de la musique électro puisque c'est dans la continuité de ce qu'écoute le public qui vient au festival. On est arrivés avec un concept de soirée ultra large de programmer des artistes pour une salle de 1300 personnes, alors qu'on en acceuille environ 700 lors des soirées Here I Come d'habitude. C'est évidemment un challenge, d'autant que c'est la première fois que le label investit cette salle. C'est un premier jet, nous n'avons pas pris les plus gros noms pour ne pas prendre trop de risque, mais il y a quand même des artistes internationaux", affirme le responsable. 

C'est qu'il faut contenter le public des Vibrations, déjà nombreux-environ 20 000 personnes en 2014- et ne pas trop les déboussoler de leurs habitudes. Tony, qui est impliqué dans les Vibrations depuis longtemps (il faisait déjà parti d'un groupe qui a joué lors des premières années sur scène), a l'air assez heureux d'être passé du visiteur lambda à l'organisateur de ces nouvelles soirées branchées. "C'est un évènement assez fou qu'on ne peut pas voir ailleurs. Toutes les maisons de quartier de la Métropole le connaissent, les "VU" jouent même sur l'initiation et l'apprentissage, des élèves viennent découvrir les spectacles, certains se produisent même en dehors des murs du festival. Je pense que c'est une volonté de vouloir montrer toutes les facettes de cette culture urbaine, de rajouter une notion de société à cet évènement culturel". 

Toute première foisPas le temps d'en dire beaucoup plus, le monde est en train d'affluer. Le devant de la scène est de plus en plus serré, les cocktails sont prêts, la nuit peut enfin commencer. Et quand on demande à Tony, au détour d'une question, s'il pense que cette première soirée va bien marcher, on est nous-même plutôt enthousiasmé par son optimisme. "Pour l'instant, le pari est bien parti. Notre objectif pour cet évènement, c'est évidemment de le faire perdurer". Après cette soirée chargée, le festival s'est terminé dimanche avec plusieurs manifestations, notamment une grande compétition de BMX. Les tables et les stands sont ensuite repartis se reposer, jusqu'à l'année prochaine. Et puis il a fallu faire le bilan. A la surprise générale (pas si surprenante, étant donné la baisse de fréquentation des évènements culturels au niveau national), l'édition 2015 fait un peu moins bien que la précédente : 18 000 festivaliers sur 10 jours, mais "20% de fréquentation supplémentaire pour les expositions street art, le battle de break et la création de danse hip hop qui ont affiché complet" selon les organisateurs. Au rang des nouveautés, on a compté plus de 700 personnes pour le premier match de roller derby féminin. En revanche, pas encore de chiffres officiels concernant la soirée électro. Mais il faut des premières fois pour tout. Et puis c'est bien connu : un festival, plus ça vieillit, moins ça devient raisonnable... et c'est tant mieux !  

L'info en plus : très actifs sur les réseaux sociaux, les organisateurs des VU ont régulièrement posté des photos et vidéos de l'évènement sur Facebook ou Youtube. Voici un petit aperçu de la soirée à laquelle nous avons partiellement assisté. Si ça peut vous donner envie d'aller y faire un tour l'année prochaine... 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3358
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !