Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/12/19 : La CR 47 appelle les professionnels de l’agriculture et citoyens à soutenir l’agriculteur Vincent Rigo "attaqué en justice pour une non mise en conformité du déversoir de crue rehaussé de 40 cm » à se rassembler le 18 déc à 8h30 au TGI d’Agen

11/12/19 : MeteoFrance a placé la Nouvelle Aquitaine en vigilance jaune vents violents avec des risques de submersions, notamment en Pays Basque et dans les Landes. Des rafales à 95 km/h et 85 km/h sont attendus à respectivement à La Rochelle et à Hendaye.

10/12/19 : Charente-Maritime : 2300 personnes ont manifesté aujourd'hui à La Rochelle, 1100 à Saintes et 700 à Rochefort, selon la préfecture.

10/12/19 : La Rochelle : Entre 16h et 17, les bretelles de sortie de la rocade à Lagord avaient été fermées dans les deux sens par précaution. Les manifestants sont restés sur leur parcours. La manifestation est désormais terminée et la circulation normale.

10/12/19 : A Poitiers, mobilisation moins importante ce mardi après-midi contre la réforme des retraites. Le cortège est parti de Rebeillau à 14h pour rejoindre la Porte de Paris. Selon la police, il y avait 2 900 manifestants, la CGT en recensait 7 à 8 000.

10/12/19 : La CGT revendique plusieurs opérations de coupure de courant en Haute-Vienne : la préfecture, 2 banques, le magasin FNAC et le secteur Libération à Limoges.

10/12/19 : A Agen, 3000 personnes ont participé à la manifestation contre la réforme des retraites. Ils étaient 2000 à Bayonne et 5000 à Limoges (chiffres police).

10/12/19 : A Guéret, dans la Creuse, les quelque 300 participants à la manifestation contre les réformes, ont circulé sur une zone commerciale donnant lieu à des blocages partiels aux ronds-points.

10/12/19 : Entre 9 et 10 000 personnes ont participé ce mardi 10 décembre à la manifestation contre la réforme des retraites à Bordeaux, à la veille du discours du Premier Ministre Edouard Philippe ce mercredi 11 décembre à midi.

10/12/19 : A Pau, le cortège des manifestants a suivi ce 10 décembre le même parcours que jeudi dernier mais le nombre de participants est peu ou prou divisé par deux ce mardi. Entre 4000 et 6000 manifestants, contre environ 10 000 jeudi dernier.

10/12/19 : Dans l'académie de Poitiers, les taux de participation à la grève du 10 décembre sont moins importants que ceux du 5 décembre. Ce mardi, 14,29 % des enseignants sont grévistes (1er degré 11,80 %, 2d degré 19,57 %) et de 3,81 % des autres personnels.

10/12/19 : Beynac : la cour administrative d'appel de Bordeaux vient de confirmer l'annulation des travaux du contournement. Le Département de la Dordogne doit procéder à la démolition des éléments construits et remettre le site en état dans un délai d'un an.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/12/19 | Bordeaux Rock, et de 16 !

    Lire

    Bordeaux Rock, le rendez-vous hivernal des musiques éclectiques et électriques de la capital girondine revient pour une 16ème édition du 22 au 25 janvier 2020 avec à l'affiche : le shoegaze (rock alternatif) des anglais de RIDE, l’EBM de Nitzer Ebb, ainsi que les live de 2 groupes français, Rendez-Vous et Frustration. Au programme également, plus de 20 groupes bordelais seront à découvrir lors de l'incontournable soirée Rock en ville, le 23 janvier, ou encore pour finir le festival en beauté, une nuit à s'agiter sur le dancefloor avec Romare et Demuja aux platines.

  • 12/12/19 | Les Motards en colère pour la bonne cause

    Lire

    Nouvelle édition de la balade des pères Noël organisée par la Fédération Française des Motards en Colère 47 au profit des Restos du Cœur dimanche 15 déc à 13h30 au gravier à Agen. Cette année encore la FFMC du 47 lance un appel à la générosité auprès des motards pour récolter des dons pour les plus démunis. Ainsi, chaque motards ou passager devra venir déguisé en père Noël avec un cadeau neuf non emballé.

  • 11/12/19 | Noël: les libraires de la région vous conseillent !

    Lire

    Pour la 2ème année, les libraires indépendants et passionnés de Nouvelle-Aquitaine ont sélectionné leurs coups de cœur de Noël et regroupé au sein d'un catalogue dédié plus de 100 livres à offrir ou à s'offrir. Une sélection pour tous et pour chacun en littérature, mais aussi jeunesse, BD, etc. Le catalogue "Noël en librairie indépendante" est distribué gratuitement dans plus de 100 librairies membres de l’association, de Limoges à Biarritz, en passant par La Rochelle, Pau, Bordeaux, Poitiers... mais il peut aussi être feuilleté en ligne !

  • 11/12/19 | Bordeaux vous est contée à l'Espace Mably

    Lire

    La maison d'édition Les Dossiers d'Aquitaine, organise du 12 décembre au 12 janvier, l'exposition "Bordeaux leur doit sa liberté d'esprit". D'Ausone à Mauriac en passant par Aliénor d'Aquitaine, Vital Carles ou encore les députés girondins, l'exposition regroupant à l'Espace Mably, à Bordeaux, de nombreux tableaux, documents, vidéos, biographies, cartes postales, livres et albums, retrace 2000 ans d'histoire bordelaise. Une histoire à travers les personnages qui se sont engagés pour que vivent libres Bordeaux et la Guienne (l'Aquitaine). Ouvert tous les jours de 13h à 19h.

  • 10/12/19 | Un exercice de sécurité civile attentat mercredi à Sarlat

    Lire

    Un exercice de sécurité civile "attentat Orsec Novi" se déroulera mercredi 11 décembre de 14 h à 20 h au lycée Pré de Cordy de Sarlat. Plus de 170 personnes, gendarmes, pompiers, agents de l'état et lycéens, la Croix rouge, la protection civile y participeront. Cet exercice permettra de tester les chaînes d’alerte et de commandement, notamment la réactivité des services et de vérifier que les outils sont opérationnels, la mise en oeuvre du plan organisation des secours nombreuses victimes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | LGV GPSO : place aux enquêtes publiques

30/09/2014 | Ce 30 septembre, le Préfet de Gironde, a présenté les enquêtes publiques liées à la réalisation de la première phase du GPSO. Pour, contre ou circonspect:56 jours pour réagir

TGV en gare d'Agen

Après les différentes débats publics dès 2005-2006, la conduite de multiples études, la définition d'un fuseau de 1000 mètres de large en 2010 jusqu'à la validation du tracé par le Ministère des Transports en 2013, en passant par la division du programme GPSO en deux phases (Bordeaux Toulouse et Bordeaux Dax d'une part, Dax-Espagne, d'autre part), le programme GPSO et plus précisément sa première phase, s'apprête à entrer dans une nouvelle étape: celle des enquêtes publiques. Du 14 octobre au 8 décembre, deux enquêtes publiques concomitantes seront réalisées par deux commissions indépendantes sur le territoire aquitain. Ces enquêtes publiques correspondent à la phase ultime de la participation du public à l'élaboration du projet. 56 jours à ne pas rater pour approuver, contester ou demander des modifications au projet.

Pour le bon déroulement de la procédure, la première phase du GPSO, va nécessiter à partir du 14 octobre, trois enquêtes publiques, dont deux concernent directement le territoire aquitain. La première d'entre elles aura pour objet la réalisation des quelques 327 km de ligne nouvelle entre Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, la deuxième se concentrera sur l'aménagement ferroviaire de la ligne existante au sud de Bordeaux (12 km), et la troisième sera relative aux aménagements de la ligne existante au Nord de Toulouse (19km). Pour ces deux dernières Gérard Criqui de la Dreal Aquitaine précise que «les travaux envisagés seraient de toutes façons nécessaires si on ne faisait pas la ligne nouvelle . Il y a sur ces tronçons de réels problèmes de capacité avec ou sans nouvelle LGV.»
L'intérêt de ces enquêtes publiques est de pouvoir donner la parole aux particuliers ou associations qui souhaiteraient s'exprimer sur le projet de ligne, validé au niveau ministériel et présenté et détaillé dans le dossier d'enquête. Une parole qui sera rapportée par les commissions d'enquête publique auprès du porteur de projet Réseau Ferré de France, avant de recevoir sa réponse et d'émettre un avis argumenté favorable, favorable avec réserve ou défavorable sur le projet soumis à enquête.

116 lieux d'enquête, 239 permanencesQuant à la consultation des dossiers, la commission d'enquête sur la création de lignes nouvelles a prévu une consultation possible dans les préfectures, les sous-préfectures des départements concernés ainsi que dans les Mairies des 104 communes situées sur le tracé. Au total, le dossier sera consultable dans 116 lieux d'enquête où se tiendront au total 239 permanences. Le dossier sera également mis à disposition en ligne (www.gironde.gouv.fr). Quant aux observations de chacun, positives ou négatives, elles pourront être consignées dans des registres déposés dans les lieux d'enquête, sur le même site internet ou encore par courrier au Président de la Commission d'enquête. Toujours sur cette enquête concernant les lignes nouvelles, sont par ailleurs prévues 2 réunions publiques, le 4 novembre à Pont-du-Casse près de Agen, et le 6 novembre à Saint-Pierre-du-Mont dans les Landes.

La seconde enquête ayant un périmètre bien moins large, le dossier sur les aménagements de la ligne existante au sud de Bordeaux sera consultable dans les Mairies de Bègles, Villenave d'Ornon, Cadaujac et Saint Médard d'Eyrans, ainsi qu' à la Communauté Urbaine de Bordeaux et à la Cité administrative, siège de l'enquête. De la même manière le public pourra soumettre ses observations écrites ou orales.

de gauche à droite: Jean-Paul Beti et Daniel Maguerez, respectivement président des commissions d'enquêtes publiques des ''Lignes nouvelles'' et des ''Aménagements au sud de Bordeaux'', puis Michel Delpuech Préfet de Gironde et Aquitaine et Gérard Criqui


9,486 Mds€ dont 8,3 Mds€ sur les lignes nouvellesDu point de vue du calendrier, les rapports des Commisions d'enquête doivent être rendus un mois après la clôture de l'enquête publique, même si Daniel Maguerez, président de la Commission d'enquête «lignes nouvelles» envisage d'ores et déjà un rallongement du délai au regard de "l'ampleur assez exceptionnelle" de cette enquête publique. Suite à ce rapport, les décisions de déclarations d'utilité publique interviendront entre 1 an et 18 mois à partir de la date de la fin de l'enquête, autrement dit entre décembre et juin 2015.
Pour mémoire, le projet GPSO dans sa première phase représente un investissement de 9,486 Mds € dont 8,3 Mds sur les lignes nouvelles, 613 M€ sur les aménagements au sud de Bordeaux et 566 M€ sur ceux au nord de Toulouse. Des investissements dont le montage financier n'est pas encore fixé par le Gouvernement, celui-ci attendant de manière classique, que la déclaration d'utilité publique soit actée (à l'issue et en fonction des enquêtes publiques qui vont démarrer) avant de se prononcer sur la question.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
7286
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
halloy | 03/10/2014

Et on va payer avec quoi ?? On est à plus de 2 milliards d'€ de dette !! Ils sont sourds, là-haut ??

Thierry Merger | 06/10/2014

Halloy, "petite" rectification : ce n'est pas 2 milliards de dette, mais 2000 milliards.
Oui, ils sont sourds.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !