Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

13/10/20 : La Préfecture de Gironde a décidé de lever les mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du Département. « Les récents épisodes de pluie ont permis d'améliorer significativement le débit des cours d'eau », ajoute la Préfecture.

07/10/20 : Charente-Maritime : la commune de Saint-Pierre d'Oléron est lauréate pour être un centre de préparation des Jeux olympiques 2024 dans six disciplines: handball, badminton, judo, taekwondo, taekwondo para-olympique et BMX Race.

06/10/20 : La foire aux livres de Brive, qui devait se tenir les 6,7 et 8 novembre sous une forme réduite, n'aura finalement pas lieu cette année, a annoncé la mairie ce mardi. La prochaine édition est programmée les 5,6 et 7 novembre 2021.

06/10/20 : Charente-Maritime : à l'aéroport de La Rochelle, la ligne La Rochelle – Lyon est, depuis hier, de nouveau desservie 2 fois par jour les lundis et vendredis, au départ de La Rochelle à 6h00 et 17h10.

05/10/20 : L'Arena Futuroscope et le CREPS de Poitiers ont été retenus par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour pour devenir Centre de Préparation aux Jeux pour des équipes de basket-ball, hand-ball et volley-ball.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/20 | Charente-Maritime : appel à candidature pour 11 carrelets

    Lire

    La préfecture lance l’attribution prochaine de 11 emplacements de pontons de pêche au carrelet, répartis sur les communes de Marsilly, Saint-Laurent-de-la-Prée, Fouras, Saint-Nazaire-sur-Charente, Saint-Palais-sur-Mer et Saint-Pierre-d’Oléron. Les fiches descriptives des emplacements et la procédure de candidature seront affichées pendant un mois, du vendredi 16 octobre au mercredi 18 novembre inclus, dans les mairies concernées et téléchargeables sur le site internet de la préfecture.

  • 20/10/20 | Charente-Maritime : une journée pour devenir "aidant du numérique"

    Lire

    Le Département 17, l'agglo et la Ville de La Rochelle, SOLURIS, Net SOLIDAIRE et HUBIK organisent un évènement "Numérique En Commun[s]" jeudi 22 et vendredi 23 octobre, à la Maison du département à La Rochelle. Objectif : mobiliser les acteurs de la médiation numérique du territoire (professionnels ou non) et garantir la qualité de leur accompagnement. Ce NEC Atlantique s'adresse à ceux qui sont déjà aidants numériques, ou souhaitent le devenir. Contact: numeriqueinclusif@charente-maritime.fr

  • 20/10/20 | Espace dans ma ville : une 4ème édition à Limoges

    Lire

    Du 26 au 30 octobre, la Ville de Limoges participe à l’opération « Espace dans ma ville ». A cette occasion, les jeunes de 8 à 14 ans vont pouvoir profiter de nombreuses animations autour de la découverte de l’espace. Cette opération a pour but de sensibiliser les jeunes à la culture scientifique et spatiale au travers de l’intervention de Récréasciences et des Petits Débrouillards. Renseignements et inscription au 05 55 45 97 20.

  • 20/10/20 | Bordeaux : une structure d'hébergement d'urgence va être déplacée

    Lire

    Le centre d'accueil d'urgence (CAU) Trégey, à Bordeaux, doit être relocalisé dans le cadre de l'opération Euratlantique. La structure permettant d'accueillir 94 sans domicile fixe, doit être installée dans un immeuble de logements sociaux au cœur de la bastide, entre les lycées François Mauriac et Trégey. La fin des travaux de relocalisation du CAU Trégey, portés par Clairsienne et soutenus par le Conseil Régional, est prévue pour avril 2022.

  • 19/10/20 | Les Régions vont publier un livre de caricatures dans les lycées

    Lire

    A l'occasion du Congrès des Régions de France qui se tient au siège de la Région île de France, le président Renaud Muselier a annoncé que les 13 régions de France ont pris l'initiative de publier un livre de caricatures politiques et religieuses pour le diffuser dans les lycées. "Cet ouvrage rassemblera les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale" et "un collège d'historiens sera sollicité pour remettre en perspective le droit à la caricature dans l'histoire politique de notre pays"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | LGV Tours-Bordeaux: à Ambarès, les travaux de raccordements avancent

22/07/2014 | Casques blancs, gilets jaunes et chaussures de sécurité, les représentants des collectivités et de l'Etat étaient parés ce mardi pour visiter les travaux du raccordement de la LGV SEA à Ambarès

Visite de chantier du raccordement de la LGV SEA à Ambarès et Lagrave

Ce 22 juillet, Lisea, la société concessionnaire pour RFF de la future LGV entre Tours et Bordeaux a organisé à Ambares-et-Lagrave une visite du chantier du raccordement entre la future LGV SEA et la ligne classique Paris-Bordeaux. L'occasion aussi pour les responsables de faire le point avec le préfet Michel Delpuech, et les représentants des collectivités partenaires, dont Philippe Madrelle, Président du Conseil général de Gironde, Bernard Uthurry, Vice président du Conseil régional d'Aquitaine en charge des infrastructures et du transport, et de Michel Héritié, Maire d'Ambarès, sur l'avancement des nombreux travaux réalisés depuis deux ans dans la commune en conséquence directe de l'arrivée de la LGV.

S'il y a une commune en Gironde qui n'est pas épargnée par l'arrivée de la LGV SEA Tours-Bordeaux, c'est bien Ambares-et-Lagrave. Et le trajet en bus effectué par le cortège en visite, de la base de vie des travaux jusqu'au site du raccordement, en témoigne; à aucun moment, le bus ne quitte les quartiers résidentiels. La ville est en effet traversée par 3,4 km de LGV, et a vu la construction d'une dizaine de ponts pour permettre le franchissement des voies ferrées et des voies de circulation.
D'ailleurs, tout au long de la visite, les responsables du concessionnaire insistent à plusieurs reprises sur les protections phoniques qui sont en cours de réalisation le long de la nouvelle infrastructure ainsi que sur les voies déjà existantes. Au total ce sont «9,2 km de protections acoustiques qui sont en train d'être installées», conformément à la volonté exprimée par le Maire de la commune dès le démarrage des échanges avec RFF et son concessionnaire. «9,2 km, c'est 30 000 m2 d'écrans acoustiques pour lesquels il a été fait appel à deux entreprises différentes afin de pouvoir livrer l'ensemble en temps et en heure», explique le guide du convoi.

"Plus qu'une halte, un pôle d'échanges mutimodal"Si la fin de la gêne liée au travaux est estimée à fin 2015 pour les habitants, toutes les voiries sont à ce jour rétablies dans leur configuration définitive. Certaines circulations ont en effet été modifiées par la création de giratoires afin «de supprimer des carrefours à feu et fluidifier le trafic» explique-t-on du côté de LISEA. C'est notamment le cas aux abords de la halte TER de la Gorp qui a été totalement rénovée et dont le financement, dans le cadre des nombreux aménagements liés à la LGV sur la commune, a pu être intégré dans le protocole d'accord signé en 2013 par les collectivités, RFF, Lisea, Cosea et l'Etat. Ainsi reconstruite, «elle sera accessible aux personnes à mobilité réduite et pourra accueillir les nouveaux TER» se réjouit Michel Héritié. Ce dernier soutenu par la CUB a bien l'intention d'en faire plus qu'une halte, un véritable pôle d'échanges multimodal.
«Située à seulement 12 minutes de la Gare Saint-Jean et 8 minutes de Cenon Pont Rouge, cette halte est un point d'accès important au niveau de la CUB pour le développement des transports collectifs en direction de la presqu'île d'Ambes...». Un enjeu pour le Maire qui précise tout de même «qu'il faut pour cela que la Région accepte la mise en place d'un cadencement de 30 minutes des TER». Une décision qui presse puisque la mise en service de la nouvelle voie TER et l'ouverture de la halte rénovée sont prévues à fin novembre 2014.

Un saut de moutonAprès le constat de l'avancement des travaux sur la halte, le deuxième arrêt du cortège s'est fait à proximité d'un des ouvrages majeurs de la LGV SEA réalisés sur la commune: «un saut de mouton» permettant l'insertion de la voie LGV au côté de la ligne existante Paris-Bordeaux subissant elle-même une déviation sur une section de voie. A cet endroit, les officiels ont ainsi pu constater que les premiers rails de cette déviation ont commencé à être posés. A compter de novembre 2014, les trains de la ligne Paris Bordeaux existante rouleront sur les nouveaux rails. A compter du 31 juillet 2017, les TGV prendront l'aiguillage pour être orienté sur la LGV alors achevée et seuls les trains de marchandises emprunteront la ligne Bordeaux Paris que l'on connaît actuellement. Les TGV pourront alors progressivement augmenter leur vitesse, et relier Bordeaux à Paris en à peine plus de 2 heures.
Au total les deux ouvrages visités ce mardi représentent un investissement de 9,7 M €, supporté par le Fonds de Solidarité des Territoires et inclus dans le contrat de plan Etat-Région.
La prochaine visite de chantiers aura lieu sur le Viaduc de la Dordogne qui avec ses 1,3 km est le plus long des viaducs construit sur l'ensemble de la ligne LGV SEA. Le tablier du viaduc devrait être achevé mi-août. Une inauguration officielle par une balade à pied symbolique d'une rive à l'autre est prévue pour célébrer l'évènement.

Pour une vision plus précise de ces travaux de raccordement, Lisea propose une vidéo aérienne 3D de la LGV SEA d'Ambarès-et-Lagrave à Saint-André-de-Cubzac :

 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
7979
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !