Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/07/20 | Cognac : un nouveau directeur du développement à la tête du BNiC

    Lire

    Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) vient de nommer Raphaël Delpech à la direction générale de l’interprofession en charge du développement, de la protection et de la valorisation de l’appellation Cognac. Sa mission, à compter du 7/09 : piloter le BNiC et mettre en œuvre les orientations stratégiques de la filière. Docteur en droit public, diplômé de l'IEP de Paris et du Kedge de Bordeaux, il a plus de 20 ans d’expérience dans les affaires publiques et la communication.

  • 09/07/20 | Airbus : Mérignac manifeste

    Lire

    La CGT a appelé les salariés de la filière aéronautique à la mobilisation, ce jeudi matin au rond-point de Dassault à Mérignac, en Gironde. La raison ? Manifester contre les 5000 suppressions de postes annoncées chez Airbus. Parmi ses filiales, l'un des sites de Stélia est basé sur la commune, employant 203 postes dont environ 80 sont menacés en plus des 95 autres sur le site de Rochefort en Charente-Maritime. Les négociations entre Airbus et les syndicats, qui viennent de commencer, doivent s'achever en octobre.

  • 09/07/20 | Le phare de Cordouan rouvre ses portes

    Lire

    Les visites reprennent à partir du 11 juillet au phare de Cordouan. Les travaux, qui avaient été suspendus durant le confinement, ont repris de mi-mai au 10 juillet. Le nombre de visiteurs au départ de Royan et du Verdon sera réduit, et chacun devra respecter les gestes barrières. Une nouvelle "offre de visite" est prévue par le syndicat gestionnaire (le Smiddest), avec une exposition de photos de Clément Chambaud. Les visiteurs pourront également observer le travail des compagnons sculpteurs.

  • 09/07/20 | 330 lieux incontournables en Nouvelle-Aquitaine pour un été gourmand

    Lire

    Selon une récente étude réalisée par le cabinet BVA, plus d’un Français sur deux envisage de partir cet été et 92 % d’entre eux prévoient de rester en France. Pour aiguiller les voyageurs friands de bonne nourriture, le Collège Culinaire de France a compilé, toutes les initiatives de producteurs, artisans et restaurateurs qui partagent les mêmes valeurs. Ces endroits sont géolocalisés sur une cartographie en ligne. Ils sont 330 en Nouvelle-Aquitaine!

  • 09/07/20 | Le Festival Biarritz Amérique latine fin septembre

    Lire

    La 29ème édition du Festival Biarritz Amérique Latine aura bien lieu du lundi 28 septembre au dimanche 4 octobre dans le cadre des mesures sanitaires qui auront cours et solidaire des festivals dont l'édition 2020 n'a pu avoir lieu insistent les organisateurs. Un thème particulièrement d'actualité a été retenu : la relation complexe et ambivalente qu’entretiennent les Etats-Unis d’Amérique avec cette Amérique latine. Les latino-américains aux USA constituent aujourd’hui la première minorité démographique, doit, 18% de la population totale.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | LGV Tours-Bordeaux: à Ambarès, les travaux de raccordements avancent

22/07/2014 | Casques blancs, gilets jaunes et chaussures de sécurité, les représentants des collectivités et de l'Etat étaient parés ce mardi pour visiter les travaux du raccordement de la LGV SEA à Ambarès

Visite de chantier du raccordement de la LGV SEA à Ambarès et Lagrave

Ce 22 juillet, Lisea, la société concessionnaire pour RFF de la future LGV entre Tours et Bordeaux a organisé à Ambares-et-Lagrave une visite du chantier du raccordement entre la future LGV SEA et la ligne classique Paris-Bordeaux. L'occasion aussi pour les responsables de faire le point avec le préfet Michel Delpuech, et les représentants des collectivités partenaires, dont Philippe Madrelle, Président du Conseil général de Gironde, Bernard Uthurry, Vice président du Conseil régional d'Aquitaine en charge des infrastructures et du transport, et de Michel Héritié, Maire d'Ambarès, sur l'avancement des nombreux travaux réalisés depuis deux ans dans la commune en conséquence directe de l'arrivée de la LGV.

S'il y a une commune en Gironde qui n'est pas épargnée par l'arrivée de la LGV SEA Tours-Bordeaux, c'est bien Ambares-et-Lagrave. Et le trajet en bus effectué par le cortège en visite, de la base de vie des travaux jusqu'au site du raccordement, en témoigne; à aucun moment, le bus ne quitte les quartiers résidentiels. La ville est en effet traversée par 3,4 km de LGV, et a vu la construction d'une dizaine de ponts pour permettre le franchissement des voies ferrées et des voies de circulation.
D'ailleurs, tout au long de la visite, les responsables du concessionnaire insistent à plusieurs reprises sur les protections phoniques qui sont en cours de réalisation le long de la nouvelle infrastructure ainsi que sur les voies déjà existantes. Au total ce sont «9,2 km de protections acoustiques qui sont en train d'être installées», conformément à la volonté exprimée par le Maire de la commune dès le démarrage des échanges avec RFF et son concessionnaire. «9,2 km, c'est 30 000 m2 d'écrans acoustiques pour lesquels il a été fait appel à deux entreprises différentes afin de pouvoir livrer l'ensemble en temps et en heure», explique le guide du convoi.

"Plus qu'une halte, un pôle d'échanges mutimodal"Si la fin de la gêne liée au travaux est estimée à fin 2015 pour les habitants, toutes les voiries sont à ce jour rétablies dans leur configuration définitive. Certaines circulations ont en effet été modifiées par la création de giratoires afin «de supprimer des carrefours à feu et fluidifier le trafic» explique-t-on du côté de LISEA. C'est notamment le cas aux abords de la halte TER de la Gorp qui a été totalement rénovée et dont le financement, dans le cadre des nombreux aménagements liés à la LGV sur la commune, a pu être intégré dans le protocole d'accord signé en 2013 par les collectivités, RFF, Lisea, Cosea et l'Etat. Ainsi reconstruite, «elle sera accessible aux personnes à mobilité réduite et pourra accueillir les nouveaux TER» se réjouit Michel Héritié. Ce dernier soutenu par la CUB a bien l'intention d'en faire plus qu'une halte, un véritable pôle d'échanges multimodal.
«Située à seulement 12 minutes de la Gare Saint-Jean et 8 minutes de Cenon Pont Rouge, cette halte est un point d'accès important au niveau de la CUB pour le développement des transports collectifs en direction de la presqu'île d'Ambes...». Un enjeu pour le Maire qui précise tout de même «qu'il faut pour cela que la Région accepte la mise en place d'un cadencement de 30 minutes des TER». Une décision qui presse puisque la mise en service de la nouvelle voie TER et l'ouverture de la halte rénovée sont prévues à fin novembre 2014.

Un saut de moutonAprès le constat de l'avancement des travaux sur la halte, le deuxième arrêt du cortège s'est fait à proximité d'un des ouvrages majeurs de la LGV SEA réalisés sur la commune: «un saut de mouton» permettant l'insertion de la voie LGV au côté de la ligne existante Paris-Bordeaux subissant elle-même une déviation sur une section de voie. A cet endroit, les officiels ont ainsi pu constater que les premiers rails de cette déviation ont commencé à être posés. A compter de novembre 2014, les trains de la ligne Paris Bordeaux existante rouleront sur les nouveaux rails. A compter du 31 juillet 2017, les TGV prendront l'aiguillage pour être orienté sur la LGV alors achevée et seuls les trains de marchandises emprunteront la ligne Bordeaux Paris que l'on connaît actuellement. Les TGV pourront alors progressivement augmenter leur vitesse, et relier Bordeaux à Paris en à peine plus de 2 heures.
Au total les deux ouvrages visités ce mardi représentent un investissement de 9,7 M €, supporté par le Fonds de Solidarité des Territoires et inclus dans le contrat de plan Etat-Région.
La prochaine visite de chantiers aura lieu sur le Viaduc de la Dordogne qui avec ses 1,3 km est le plus long des viaducs construit sur l'ensemble de la ligne LGV SEA. Le tablier du viaduc devrait être achevé mi-août. Une inauguration officielle par une balade à pied symbolique d'une rive à l'autre est prévue pour célébrer l'évènement.

Pour une vision plus précise de ces travaux de raccordement, Lisea propose une vidéo aérienne 3D de la LGV SEA d'Ambarès-et-Lagrave à Saint-André-de-Cubzac :

 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
7646
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !